Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Aller sur les Iles Lofoten : se déplacer, où dormir, que voir et que faire?


Les Iles Lofoten sont l’une des destinations de Norvège les plus attractives. Voici quelques informations pratiques pour préparer votre séjour en Norvège et aller sur les Iles Lofoten. 

 

Des pics acérés baignant dans des fjords, des petites maisons de pêcheurs rouge vif accrochées aux flans des montagnes, des plages de sable fin, des possibilités de randonnée à n’en plus finir, observer le curieux spectacle du soleil de minuit sous les cris des mouettes … ce petit coin de paradis recèle toutes ces merveilles ! Des paysages grandioses et sublimes attendent celui qui ce rendra dans ce confin de l’Europe, au nord de la Norvège.

Découvrir les Iles Lofoten en Norvège

Le camping sauvage y est possible : des endroits inoubliables pour planter votre tente vous attendent ! Toutefois, ce tableau idyllique peut se noircir subitement quand la météo devient capricieuse. Encore plus qu’ailleurs, le temps change à une rapidité qui dépasse l’entendement. Néanmoins, c’est aussi cela qui fait la magie de cet endroit. 

Je vous propose dans cet article un petit guide pratique pour cette région.

Capture d’écran 2014-05-18 à 20.59.47

Rorbuers traditionels dans le village d’Hinnøya / Soleil éternelle depuis la plage d’Uttakleiv

Comment aller sur les Iles Lofoten ?

Aller sur les iles Lofoten… en bateau :

De Bodø :

– La solution la plus économique est de prendre un ferry pour Moskenes. Vous trouverez les horaires et les tarifs sur le site de la compagnie Torghatten Nord. Comptez environ 4h de trajet pour débarquer dans le plus beau coin de l’archipel. Idéal pour ceux qui embarquent avec leur véhicule.

– Vous pouvez également opter pour mythique Express Côtier. Tous les jours de l’année, il relie Bergen à Kirkenes en une semaine. Réduction pour les étudiants sur présentation de votre carte. En 4h30, vous atteignez Stamsund qui se situe au milieu de l’archipel.

Horaire pour aller sur les Iles Lofoten ici

 

Depuis Skutvik :

– Ferry via Skrova en un peu plus d’une heure vous serez à Svolvaer, qui est souvent le point de départ pour la visite des Lofoten. 

 

Depuis Tromsø, Finnsnes, Hardstad, Risøyhamn, Sortland, Stokmarknes :

– Avec l’Express Côtier : Consultez le site Hurtigruten

 

Aller sur les Iles Lofoten… en voiture :

Depuis le Sud : en embarquant sur le ferry Bodø-Moskenes

Depuis le Nord : par la route E10, depuis Narvik ou les îles Vesteralen.

 

Aller sur les Iles Lofoten… en bus :

Nombreuses liaisons mais malheureusement assez coûteuses. Vous trouverez les horaires ici

Comment se déplacer sur les Iles Lofoten ?

Avec votre propre véhicule ou un de location, à pied, en bus, à vélo, auto-stop : tout est possible. Les distances sont courtes : seulement 120 kilomètres séparent Svolvaer de A. Un concentré de beauté en somme ! Les liaisons inter-îles se font par des ponts et tunnels gratuits, sauf pour Vaeroy et Røst qui nécessite un trajet en ferry.

Attention, l’essence est plus chère sur l’archipel : faites le plein avant.

Où dormir sur les Iles Lofoten?

 – Camping : plusieurs camping sur l’archipel, mais je ne peux que recommander le camping sauvage puisqu’il est autorisé en vertu de l’allemansträtt. Mais qu’est-ce donc ? C’est un droit spécifique aux pays nordiques (sauf Danemark). D’après l’allemansträtt, la nature n’est pas un bien économique comme un autre. Les droits de propriété n’y sont pas absolus… et tant mieux ! Ce texte est même inscrit dans la constitution suédoise.

En Norvège, Suède, Finlande et Islande, on peut donc camper où on le souhaite, même si c’est une propriété privée ! Vous pouvez aussi cueillir des champignons ou des plantes non-protégés, marcher, skier, faire du kayak sur une rivière etc., sans vous soucier de la question de la propriété privée. Par exemple, un propriétaire forestier ne pourra empêcher à personne l’accès à sa forêt ! Toutefois, il y a certaines limites : il faut planter sa tente à plus de 150m d’une habitation, pas dans un jardin, pas dans un champ cultivé et ne laisser aucune trace de son passage. D’autre part, certains endroits très touristiques ou près de campings sont interdits par un panneau « No camping » ou « Camping forbut ». Dans les parcs nationaux, on peut également camper dans la nature où bon nous semble, mais pas près des refuges (ou possible en payant une taxe pour pouvoir utiliser les services).    

 – Pour ceux qui cherchent un peu plus de confort, vous opterez pour un rorbu, ces fameuses maisons de pêcheurs. Pour moins cher, vous trouverez l’auberge de jeunesse de Stamsund. Toutes les infos sur ce point sont répertoriées par l’Office du Tourisme (Visit Norway) 

Quelques illustrations de camping sauvage pour tenter d’orienter votre choix :

Capture d’écran 2014-05-18 à 20.59.03

Que faire sur les Iles Lofoten ?

Comptoir voyage iles Lofoten norvège– Flâner, de villages en villages et d’îles en îles.

– Voir les différents musées.

– Découvrir de sublimes plages de sable fin. Je vous recommande particulièrement celles de Buneset, Hauckland et Uttakleiv.

– Et surtout : randonner ! Pour des informations sur le trekking, je vous invite à télécharger le PDF “Sur les îles Lofoten” disponible sur mon blog.

La morphologie de l’archipel rend la randonnée itinérante sur plusieurs jours difficile, c’est pourquoi les balades à la journée ont plus de succès.

Un petit aperçu de ce mini-guide de randonnée… 

=> http://trek.uniterre.com/Norvege/  < =

 

Carte de l’archipel et balades décrites sur mon blog : 

Capture d’écran 2014-05-18 à 21.02.07

 

Capture d’écran 2014-05-18 à 21.02.29

Description des balades :

Capture d’écran 2014-05-18 à 21.02.20

De beaux points de vue depuis cette jolie crête qui domine Lautvik.

Comptez 3h aller-retour. Au bord de la route, un panneau en bois indique le nom du sommet (Matmora) et mène vers un petit parking. On passe une clôture pour le bétail et on grimpe sur la crête. Bon chemin et facile à suivre, mais raide. Le Delpen (374m) offre un superbe point de vue : on peut contempler à nos pieds la digue qui traverse les bancs de sables du Grunnfjörd et, de l’autre côté, le village de Lautvik avec les îles qui s’étendent au loin. On peut simplement s’arrêter là, après 1h de marche. Sinon, comptez 30 minutes de plus pour atteindre un petit sommet sans nom. Le sommet de Matmora est plus loin, le chemin redescend un peu avant de remonter en direction du sommet de Matmora (788m).

Les 16 autres topos sont disponibles sur mon blog :

=> http://trek.uniterre.com/Norvege/  < =

 Capture d’écran 2014-05-18 à 20.58.52

Comment visiter la Norvège à votre mesure?

mickael agence locale en finlande

Si on trouve des vols économiques vers Oslo (à partir de 150€), la cherté des logements, prête à réfléchir sur la meilleure formule entre un séjour itinérant ou un circuit découverte en Norvège en groupe avec une agence de voyage (aux environs de 1000€ la semaine). Un séjour en Norvège en autotour personnalisé (demandez un devis gratuit) ou un trek en Laponie avec une agence spécialisée ou avec une agence locale francophone comme l’agence de Mickael  est la meilleure alternative pour vivre un séjour sans se soucier des préparatifs, selon vos goûts, vos envies et votre budget.

Partager

A propos de l'auteur

Amoureux de voyage et de trekking.

Leave A Reply