Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Informations et conseils pratiques pour visiter le Montenegro


Posté en MONTENEGRO

    • Alain Dery Sur #118959

       Bonjour,
      J’ai passé 3 semaines ) Tivat fin juin/début juillet 2014.Pour commencer, vous serez sûrement plus tranquilles en septembre et n’oubliez pas que le Monténégro est un petit pays. Vous aurez donc tout le temps de tout voir et même plus, puisque vous pourrez aller faire une balade à Dubrovnik.

       

      Perast MontenegroPour ce faire, l’idéal est de rester à Tivat où vous trouverez sans peine à vous loger et qui répondra à vos attentes en matière de visites puisque c’est « central » et donne accès en une demi journée (ou plus) à plein d’endroits que vous souhaitez voir, je cite, en vrac:
      Kotor par la route (sens anti-horaire) en faisant le tour du massif du Vrmac, puis Perast, Risan, Kamenari, passage du bac pour 4,50€, Lepetane et retour à Tivat.
      – Péninsule de Lustica où vous ne manquerez pas d’aller et de déjeûner à Rose et où vous goûterez à la température de l’eau de la plage de Przno (le « r » entre 2 voyelles se prononce « eur ».
      – Pour une petite ballade et une baignade sympa, juste avant l’aéroport, dans le sens Tivat/Budva (indiqué par une pancarte Monastère St Michael…je crois) allez vers l’île aux Fleurs.
      – Depuis Tivat, un petit coup de bac à Lepetane (toujours le même prix et il y en a à toutes heures) et direction Herceg Novi et ses rues « haut perchée » mais aussi, un peu plus loin la promenade en bord de mer de Igalo. Vous pourrez faire un peu de repérage en poussant jusque Nivice (route qui longe la mer) et aller jusqu’au poste frontière croate…qui vous évitera le risque d’une attente parfois longue au poste principal. Si vous passez la frontière, n’oubliez pas de faire tamponner votre sortie…. juste mieux!
      – En une journée, vous irez aussi sur la route côtière, Budva, Bar, Petrovac, jusque la frontière albanaise et ses restaurants sur l’eau.
      – vous irez aussi voir le lac Skadar, ses nénuphars, ses oiseaux et son « Alcatraz ».
      – Je ne vous parle pas de l’intérieur, la montagne. Juste un détail, une route superbe part de Morinj (avant Risan, grand rond-point). Vous trouverez aisément de quoi vous satisfaire car il y a peu de routes. N’oubliez pas d’aller monter les marches du monastère d’Ostrog.

      Des bus parcourent le tour des Bouches…. mais ce doit être long …!

      On roule lentement au Monténégro, sauf les quelques dingues, trop fréquents, qui vont dépasser en face de vous. Attention, ils sont assez fous.

      Sauf si vous pratiquez la visite approfondie de tout, vous n’aurez pas besoin de fréquenter les hôtels.
      La vie est peu chère, les mini-markets sont ouverts de 7h à 23h et plusieurs enseignes de super marché jalonnent les villes. « Voli », le mieux.

      Pour boire une super bonne bière, l’idéal est de s’arrêter dans une grande station service…. insolite mais vrai. Vous verrez partout, à toutes les terrasses les parasols de cette marque de bière locale, 3ème richesse du pays…pour un prix moyen de 1,50€ les 33cl. (Sortie à droite à l’aéroport de Tivat, méga station service et Voli à 1km.)
      – Vous ne devez pas échapper à une promenade d’une journée qui vous mènera au parc national du Lovcen. Au départ de Tivat, direction Budva, tourner à gauche au RP après l’aéroport en direction de Kotor. 2 km avant KOTOR, tournez à gauche en direction de Cetinje. A partir de là, vous attaquez une petite route (que le Routard intitule « Serpentine » à juste raison) Vous allez vous régaler en découvrant, au fur et à mesure de la montée l’ensemble des bouches de Kotor. En montant, ne vous précipitez pas sur votre appareil photo, vous avez le temps, il y a 25 virages en épingle à cheveu…numérotés et suffisamment d’endroit pour s’arrêter. Soyez prudent, la route est assez étroite et les monténégrins « prennent toute la place ». Il vaut mieux vous arrêter et laisser passer (sans attendre le moindre remerciement) que casser la bagnole de loc.
      Une fois en haut, dans un hameau boisé, vous croiserez sur votre droite une petite route qui se dirige vers le Mont Lovcen, avec une guérite de péage du Parc National. De là, vous pourrez aller vers le mausolée (de :je sais plus qui) où vous aurez une vue exceptionnelle à 360° sur les environs.
      Vous pourrez redescendre par le même chemin puis, revenu à la guérite, vous irez à droite vers Njegusi où vous mangerez et sans doute achèterez pour une somme dérisoire (11/15€) une plaque de 1kg de jambon fumé (jambon de Parme local) spécialité protégée du Monténégro…ainsi que son fromage! Mais sans doute, vous y reviendrez….
      Depuis le Mont Lovcen, vous pourrez aussi revenir par Cetinje puis Budva et Tivat.
      – Je parlais des montagnes du Nord:
      Depuis le RP après Risan (à Costa Morinj) direction Niksic. La route est très belle, très large…mais attention aux fous furieux…j’insiste! Le camion qui arrive en face de vous va probablement être doublé par un dingue, devant votre capot! Vous verrez de beaux paysages et pourrez vous diriger soit vers Ostrog soit vers Pluzine (les 2 sont possibles) vers le lac et les rivages de la Piva.
      C’est là que vous pourrez prendre l’option d’aller vers le Nord Est vers Zabljac, les gorges de la Tara, etc…Dans ce casn une nuit d’hôtel s’envisage.
      – Vous pourrez réserver une journée au Lac Skadar, Tivat, Budva, Petrovac puis à gauche vers Virpazar (Podgorica) donc par la montagne et revenir par le tunnel (péage modéré, c’est pas la France) qui aboutit sur la côte entre Petrovac et Bar, où vous irez voir l’olivier âgé de 2000 ans, et retour à Tivat.
      – Au delà de Bar, vous pouvez pousser jusqu’à Ulcinj et la frontière albanaise à Bojana où les restaurants de poisson sont accueillants et, si amateur, une zonz naturiste vous attend de l’autre côté de la rivière.
      Ulcinj mérite amplement une visite, mélange de cultures et de religions, cosmopolite, ville très animée. Ne manquez pas de déguster un BUREK à la viande ou au fromage, acheté dans n’importe quelle boulangerie.

      Quand vous aurez fait tout ça, vous connaîtrez le Monténégro.

      Quelques infos pratiques pour visiter le Montenegro:

      Carburant au Montenegro. Prix fixé par l’état et peu variable. Gazole 1,24€
      – Pain: Un excellent bon gros pain de 0,35 à0,60€. Des boulangeries partout (- Pekara)
      – Cigarettes: En moyenne 5 fois moins cher, super marchés et kiosques.
      – Douanes: Aucun problème particulier vers la Serbie, la Bosnie, La Croatie. En quittant le pays, faire tamponner la sortie et, en rentrant faire tamponner l’entrée (L’un de mes amis a été ennuyé par un pointilleux car il n’avait pas de tampon d’entrée…et était donc réputé être entré clandestinement)
      Penser passeport pour le Kosovo et (c’est selon) l’Albanie.
      – Police: La police est omniprésente sur les routes, avec ou sans radar portatif (homologué ou non…j’ai pas demandé) Ils arrêtent facilement, sans distinction réelle. Ce même ami qui y vit m’a conseillé (pardon…) d’être un con de français qui ne parle que français et ne comprend rien d’autre….donc pas un mot, pas un seul…que des gestes…. de con de français, même s’il demande les papiers ou le passeport car un con de français ne comprend même pas le mot passeport prononcé pareil…mais en serbe.
      – Les routes au Montenegro: Larges ou étroites selon les secteurs, mais toujours correctes. Seul défaut grave, les autochtones.
      – Les hommes: Ils ont facilement une tête de tueur….
      – Les femmes: Belles, grandes, fières
      – Les hommes et les femmes: Peu amènes, impolis, ne connaissent pas le sourire…. sauf si vous avez des ennuis…. où ils se couperont en 4 pour vous aider.
      – Le marché: Un marché superbe (fruits et légumes) au marché de Tivat, dans le centre ville, au sous-sol de la dalle du bloc d’immeuble modernes en centre-ville.
      – La nourriture: Excellente bien que l’on ne trouve pas certains produits courants chez nous. La charcuterie traditionnelle mode française n’existe pas. Que d’énormes saucissons genre mortadelle, excellent au demeurant.
      La viande à prix modique, le steak à 6€le kilo.

      En savoir plus sur le coût de la vie au Montenegro

      – Notez: Au magasin VOLI de Tivat (au RP Tivat/Kotor/Budva) un aimable boucher (que vous reconnaîtrez à ses jolies moustaches retroussées) auquel vous vous adresserez directement en français. Vous serez royalement servi.
      – Les plages: Le Monténégro compte très peu de plages et elles sont bondées.
      Pour la plupart, sur la côte adriatique, la plus grande et réputée étant entre Ulcinj et Bojana.
      – Sur les Bouches, seulement des « quais » aménagés par les habitants, sortes – de mini-digues formant de tout petits ports sur lesquelles on s’allonge.
      – Location de voiture au Montenegro : à Tivat « PortoMontenegro » (SIXT) ou aux aéroports (SIXT et EUROPCAR)

      Bonnes promenades.

      Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée? » Créez un sujet ou posez une question ICI (sans inscription)

Répondre à : Informations et conseils pratiques pour visiter le Montenegro
Vos informations: