Cevapcici ; un incontournable dans la cuisine des balkans, serbe et bosniaque

2
Cet encadré pub n'apparaît pas aux membres. Cliquez ici pour devenir membre d'IDEOZ



Les cevapcici (Ćevapi/Ћевапи or Ćevapčići/Ћевапчићи pronconer tchévaptchitchi ou encore chivacici) sont probablement le mets le plus courant parmi les spécialités de cuisine des Balkans. C’est ce nom que vous verrez revenir le plus souvent sur les cartes de restaurant ou celui que vous entendrez dans la bouche des habitants des pays d’ex-Yougoslavie, qui en mangent à toutes occasions. Cette recette au barbecue ou à la poêle est très facile à réaliser, même si la préparation en quelques minutes suppose aussi un certain temps de repos pour permettre à la viande de rassir et de prendre e goût si particulier qu’on leur connaît…

 

cevapcici cuisine des balkans

Cevapcici

Les Ćevapčići seraient nés à l’origine dans la région de Triste et Gorizia quand elle appartenait à la Yougoslavie, mais aujourd’hui, on en trouve partout dans les pays d’ex-Yougoslavie. Il s’agit de petits cylindres du diamètre d’un doigt environ, confectionnés à base de viande hachée,  mélangés avec des oignons et des épices. En fait, les Ćevapčići sont plus probablement originaires de Turquie, ce qui explique qu’on les retrouve surtout dans les zones occupées par les ottomans et notamment en Bosnie.

Les cevapcici sont une association trois types de chair, auxquelles on ajoute du lard qui fait de liant à la place de l’œuf. Leur goût est unique et très particulier ce qui en fait aussi l’une des spécialités les plus délicates à apprécier pour les touristes, même si c’est aussi probablement la première qu’ils découvriront. La viande doit en effet rassir, pendant plusieurs jours, ce qui explique le goût de viande « vieillie », presque putréfiée (je l’avoue, c’est peu ragoutant, ainsi expliqué, mais croyez bien que les civa sont délicieux). La viande est ensuite chauffée sur la plaque ou sur le chaudron de bois  pour une saveur encore meilleure. Leur préparation doit être rigoureuse et dure plusieurs jours! On vous les proposera en général avec des oignons crus et du ajvar, mais vous pouvez aussi avoir des frites, du riz ou de la sauce au kajmak (cevapcici sa kajmakom)

Les hamburgers sont généralement constitués d’un steak haché. Dans les pays issus de l’explosion de la Yougoslavie, les steaks sont volontiers remplacés par plusieurs ćevapčići servis dans du pain turc ou du pain de type pita ou accommodés avec les légumes de votre choix, en particulier l’oignon ou encore le chou blanc…

cevapcici somma cuisine bosniaque

Il convient d’être très méfiant quant à leur consommation : il n’est pas rare que les viandes avariées puissent être servies en guise de cepvacici dans les restaurants! Mieux vaut donc aller dans les restaurants où vous verrez beaucoup de clients ce qui vous assurera de la fraîcheur, de la fiabilité et de la qualité des cevapcici.

Désormais, comme la čorba que l’on fête sur les bords du Danube et les « testicules » qui ont leur festival à Ozren, en Serbie, à Leskovac se déroule le festival des cevapi et l’on prépare des leskovacki cevapi, proches de la Pljekavica. Selon les serbes notamment de Leskovac, les Ćevapčići seraient apparus en 1860 à Leskovac, dans le Kafana Rajić, avant de devenir populaires à Belgrade au XXème siècle et d’avoir ensuite gagné les régions des Balkans dont la Dalmatie où les Allemands les ont découverts et exportés à partir des années 60.

En savoir plus sur les Cevapcici sur Wikipedia en français

» Recette serbe des cevapcici » Recette croate des cevapi
cevapi kajmak Cevapcici-cevapi-croates

 

» Recette roumaine des mititei – mici Voir la vidéo de la préparation en anglais :
mititei

Termes de recherche ayant mené à cet article:

Tags: , , , , , , , , , ,

Articles relatifs

Share.

About Author

Curieuse, j'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation. Voyageuse inconditionnelle, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires.   Me contacter par mail?

2 commentaires

  1. Pingback: Apprendre le serbe: quelques mots usuels pour des vacances en Serbie

  2. Pingback: Préparer un voyage en Macédoine ; visites, guide pratique et formalités - IDEOZ, Guide voyage en Europe

Laisser un commentaire


(obligatoire)