Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Vojni Muzej à Belgrade ; musée militaire de la forteresse Kalemegdan


kamelegdanLors d’une visite de la forteresse Kalemegdan, au coeur du centre historique de , on découvre un musée digne d’intérêt : le musée militaire de Kalemegdan : Vojni Muzej.

Ce musée militaire, érigé dans le bâtiment d’une ancienne caserne autrichienne, raconte une grande partie de l’histoire des armes et des armées de la Serbie, depuis la période ottomane et austro hongroise, jusqu’aux guerres mondiales et aux partisans de Tito… Le guide Belgrade tourisme d’Ideoz vous éclaire sur ce site à découvrir!

Lors d’une balade à Kalemegdan avec mon fils, qui est un féru d’armements, comme tous les garçons de son âge, nous avons décidé de nous rendre au Musée militaire, situé en plein milieu du parc, se trouvant au bord de l’enceinte de la cité haute. Je dois avouer que ce genre de visite n’est pas vraiment mon truc, étant profondément contre tout genre de violence, mais je suppose que cela fait partie de la jeunesse de tout garçon qui se respecte… De même, c’est le prix qui m’a aussi décidé de le faire – peu élevé, cela n’est pas vraiment une grosse dépense qui me servirait en quelque sorte d’excuse pour ne pas y aller…!

De toute façon, l’accès y est facile – les chemins principaux menant à la Cité haute de la forteresse se rejoignent à proximité, et sont accessibles même pour des personnes à mobilité réduite. Bien sur, pour y aller, il faut donc se rendre à Kalémegdan, que l’on prenne le bus, le tramway ou le trolley, ou en prenant la rue piétonnière Knez Mihailova, l’accès de ce côté là étant de loin le plus court.

Un regard de l’extérieur

kame0Bien que construite au début du XIX siècle, la caserne autrichienne, de par son architecture se fond de façon assez harmonieuse dans l’écrin formé par les remparts de la forteresse de Kalémegdan. Son architecture est, bien sur, stricte, et sans froufrous, seuls quelques petits détails, comme ces mini-tourelles, sautent à l’oeil en guise de décor, et son allure reste harmonieuse, bien que démontrant de façon significative la fonction du bâtiment. Une partie des collections est à l’extérieur – il s’agît des canons datant aussi bien de l’époque des autrichiens que ceux provenant de la Première Guerre mondiale bordent son accès, et derrière, sur un petit plateau délimité par les murs de la forteresse, quelques canons plus anciens, ainsi que des stèles funéraires des combattants serbes sont disséminés entre les arbres centenaires.

La visite (ou comment passer d’une époque à l’autre en une heure et demie)

vojni muzej a belgrade armes medievalesL’intérieur est divisée en plusieurs sales, mais pour ma part, je pense que le mieux est de diviser le musée en trois époques distinctes: les armements avant les Guerres mondiales, couvrant en grande partie l’époque Ottomane, la Deuxième guerre mondiale et les partisans de Tito, et finalement, les armements de nos jours.

La première « époque » touche légèrement les quelques restes des temps lointains, mais s’axe surtout sur le temps des Turcs – costumes multicolores, drapeaux superbement conservés, ainsi que des armements datant du XVII et XVIII siècle, dont certains aux allures de bijoux, sont joliment exposés. A voir aussi, un fragment de la « tour des cranes » – une tour entièrement construite de cranes de soldats tombés dans les affrontements entre les Ottomans et les autochtones…

vojni muzej a belgrade armes medievales

La Deuxième Guerre est celle qui est, de par le nombre des objets exposés, la mieux présentée – ce qui est compréhensible, vu que le musée a vu son apogée dans les temps de Tito – documents, drapeaux, armes… et bien sur des reconstructions – maquettes, faites de façon très détaillée. Bien sur, on y trouvera également des effets personnels des soldats allemands et partisans… Mon fils s’y extasie… mais moi… bof.

vojni muzej a belgrade canonsC’est la troisième partie qui fait l’orgueil du musée de nos jours – les bombardements de l’OTAN y sont présentés. Bien sur, mon fils n’a pas trop compris comment ces filaments en graphite, les fameuses « bombes de graphite » on pu causer autant de dommages au système électrique du pays, et il a fallu le lui expliquer longuement. Les bombes à l’uranium appauvri, qui ont causé d’immenses problèmes sanitaires dont les effets durent encore aujourd’hui dans certaines régions, sont là aussi… sans oublier les nombreuses bombes à défragmentation, qui l’ont attirées, de par leur jolie couleur – ce sont comme de petites canettes que les avions jetaient en pluie sur le territoire. Ingénieux et affreux… cette petite bombe n’explose pas avant qu’on la touche – mais à ce moment là, elle se désintègre et blesse ou tue dans un radius assez impressionnant. Leurs jolies couleurs font d’ailleurs que ce soient surtout les enfants qui en tombent comme victimes, d’où une initiative (partiellement infructueuse) de les faire interdire. Bien sur, on y verra aussi quelques photos des avions « stealth F117 » (l’invisible) et F16 – abattus pendant les bombardements, dont on peut voir les restes dans un autre musée, celui de l’aéronautique, situé tout près de l’aéroport de Belgrade, ainsi qu’une Jeep Hammer, prise à la même époque, quand des soldats américains se sont perdus dans les montagnes serbes.

agence de voyage locale en Serbie
Tous les objets sont présentés de façon sobre, étant, en quelque sorte, suffisantes à elles mêmes, éclairées de manière suffisante, et je trouve que toutes les époques créent une entité harmonieuse – si l’on peut parler de harmonie quand on parle de guerre. Les écriteaux explicatifs sont brefs mais pertinents, et traduits en anglais, permettant de passer d’une « époque » à l’autre, de façon compréhensive même pour un garçon de dix ans. Nous n’avons pas bénéficié de visite guidée, mais il est possible de demander des renseignements au monsieur qui vend des billets, apparemment grand enthousiaste.

Vous comprendrez… ceci est un musée bien organisé, possédant des collections assez impressionnantes… pour ceux qui sont attirés par ce genre de vestiges, par l’histoire de la guerre.

Pour en savoir plus :

Découvrez le blog de Kay

Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Serbie?

Des questions? Les voyageurs, expatriés et autochtones spécialistes de la Serbie vous répondent!

Pour obtenir des conseils de voyage personnalisés, postez vos questions sur le forum et consultez notre guide voyage Serbie ou contactez nous par email et sur le chat.

» Accédez au forum dédié à la Serbie…

conseillers voyage forum Serbie IDEOZ voyages
Consultez les dernières discussions sur la Serbie - Posez vos questions voyage ici?

Les experts du forum Serbie répondent à vos questions :

sandrine Monllor ideoz VoyageSandrine Monllor, animatrice du forum. Passionnée par les Balkans, dont la Serbie que j'ai visitée pour la première fois en 1999. Depuis, j'essaie d'explorer ce pays longtemps méjugé, et encore méconnu dont j'apprécie l'attachement aux traditions, l'hospitalité de son peuple et l'âme orthodoxe et slave. Je serais ravie de vous aider à créer votre itinéraire, trouver des idées de visites et des bonnes adresses pour vos hébergements et vos repas, sans oublier les conseils pratiques pour réussir votre séjour...


carine MarkovicCarine Markovic franco-serbe, vit depuis de nombreuses années à Belgrade  où elle a fondé sa famille et travaille pour la version serbe d'un célèbre comparateur d'hôtels. Sur son blog, Carine partage ses expériences de tourisme en Serbie...



daniel klenkovicDaniel Klenkovic, parisien d'origine serbe, inconditionnel du tennisman serbe Novak Djokovic, il partage avec enthousiasme ses connaissances à propos de la Serbie et de Belgrade

jacqueline RoekensJacqueline Roekens ; expatriée en Serbie, elle gère l'Authentic Belgrade Centre Hostel,  auberge simple et conviviale très recommandée dans le centre historique de la capitale. Blogueuse voyage elle tient un blog consacré à Belgrade.



jean christopheJean Christophe Cuny, guide accompagnateur à Budapest, a eu un vrai coup de coeur pour Belgrade et la Serbie qu'il s'efforce de partager avec d'autres voyageurs...

 

Sans oublier  Therapist, voyageur curieux, Dragan Grcic fin connaisseur de la société serbe et de Rada, qui partage son amour pour son pays natal ..

 

18 sujets de 1 à 15 (sur un total de 106)
Créer un nouveau sujet dans “SERBIE”
Vos informations:






Articles relatifs

Partager

A propos de l'auteur

D'origines plus que mélangées, je suis une rêveuse hors pair... une idealiste qui cherche toujours plus de paix, plus de liberté... qui rêve d'un soleil meilleur encore, et d'une nuit sans craintes. Et pourtant, la vie n'est pas que rêve, et tant de choses arrivent, certaines superbes... d'autres bien tristes... Le tout est finalement de trouver la bonne mesure, le milieu de tout, et arriver à mener sa barque à bon port...Je vous parlerais ici de mes passions, de mes désirs... je vous parlerais de mes trouvailles, des trucs intéressants et accessibles à tous... si l'on a seulement un peu envie!Je vis en Europe de l'Est, à Belgrade, la capitale d'un petit pays qui s'appelle la Serbie. Autrefois... c'était un bien grand et beau pays... explosé à un moment d'enfer sur terre, d'immense tristesse... Aujourd'hui, on récupère les morceaux, et on fait ce qu'on peut. Et pourtant, si j'ai une grande admiration, un amour pour ce pays, c'est vers la France que mes yeux se tournent, tous les jours, toutes les heures, à chaque seconde. Le pays où tout à commencé, le pays qui garde mes origines, le pays de mon histoire personnelle.Je partage ma vie depuis un long moment de bonheur avec un prince dont on ne peut que rêver. Un petit prince est là aussi, pour notre plus grande joie... nous apprenant la vie et les aléas de la vie parentale... Je suis une grande aventurière, capable de tout lâcher, et d'aller suivre mon étoile, à chaque fois que le besoin s'en ressent... ainsi, nous avons décidé qu'il était temps de changer de vie... et reparti à nouveau à Belgrade, après une très belle vie aux Lilas, banlieue parisienne.-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Mon blog sur la Serbie -----------------

Un commentaire

    Leave A Reply