Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Ile de Vis, une île croate préservée et encore authentique (Dalmatie centrale)

10

L’île de Vis est très appréciée à juste titre pour son authenticité. Plus « vraie », plus typique que certaines îles phares de Dalmatie, Vis sait toucher les voyageurs avec peu de choses… Ce n’est pas l’île la plus riche en patrimoine historique, mais tout ce qu’offre Vis aux touristes en terme de paysages, d’environnement, d’hospitalité, a ce petit supplément d’âme qui en fait un territoire particulier et immédiatement enthousiasmant.

Ile de Vis, une île authentique à l’environnement enchanteur

A qui s’adresse l’Ile de Vis?

Entre baies naturelles de toute beauté, petites églises aux clochers d’inspiration vénitienne et villages paisibles, tournés vers la vie agricole, viticole et maritime, l’Ile de Vis s’adresse aux voyageurs en quête de belles criques, de sentiers de randonnées et de petits coins ancrés dans leurs traditions et également attachés à une certaine ruralité.

L’éloignement plus important du continent explique en partie que l’Ile de Vis soit un peu moins connue et donc moins touristique que ses voisines Korcula, Hvar ou Brac, très prisées en haute saison. L’île de Vis, dont la ville principale porte le même nom comme souvent sur les îles croates, ne fait pas plus de 90 km². Sa relative petite taille réduit donc les opportunités de découvertes, mais si vous aimez être touché par des petits riens, Vis saura vous enchanter. Il s’agit plutôt d’une île sur laquelle on séjourne pour se détendre et alterner randonnées et baignades.

Lors d’une escapade d’une journée sur l’Ile de Vis, vous pourrez conjuguer la visite de Vis et de Komiza, autre village notable. Mais pour prendre la mesure de la vie et de l’environnement de Vis, le mieux est d’y séjourner quelques jours, d’autant que vous pourrez depuis Vis faire aussi une excursion vers Hvar par exemple.

L’Ile de Vis,  nature intacte et  vie entre ruralité, pêche et vignes

La préservation exceptionnelle de l’Ile de Vis doit beaucoup à l’interdiction faite aux étrangers de s’y rendre pendant toute l’époque de la Yougoslavie socialiste entre 1943 et 1989. La levée de l’interdiction, après l’indépendance de la Croatie, a ouvert ce petit paradis aux touristes, surtout depuis une dizaine d’années, mais les habitants conservent farouchement l’état d’esprit d’une île à la nature généreuse et constamment préservée et ils le font bien ressentir aux visiteurs à qui ils rappellent l’exigence de respecter l’environnement. Sous Tito, Vis avait été alors transformée en forteresse militaire, ce qui rendit la vie des locaux très pénible car les liaisons entre Vis et le continent étaient limitées et les privations importantes. Cet état de fait explique pourquoi les habitants de Vis ont développé un modèle autarcique basé sur la pêche, la viticulture et une agriculture biologique destinée à la subsistance. D’ailleurs, la réputation des pêcheurs de l’Ile de Vis n’est plus à faire, en particulier ceux du village de Komiža, souvent considéré comme le « berceau de la pêche dans l’Adriatique ».

 

L’île de Vis n’est pas sans rappeler les jolies îles Elaphites au large du port de Dubrovnik, comme en témoigne le monastère franciscain de Vis qui ressemble à celui de Lopud. 

Ile de Vis Croatie

Visiter Vis : que voir sur l’Ile de Vis?

Vis, le coeur de l’Ile de Vis

Une dizaine de villages et hameaux, dont Ženka, Milna, Bargujac, Podstražje, Podselje, Plisko Polje et Marine Zemlje, parsèment la côte et les terres de l’île de Vis. Si vous souhaitez profiter d’une animation nocturne en été, privilégiez la ville de Vis … Avec ses airs de gros village et ses 1900 habitants, Vis est le centre névralgique de l’île de Vis, ce que conforte son statut de point d’arrivée des ferries depuis le continent et Hvar.

Ile de Vis marina

Vis renvoie une image de douceur de vivre immédiate. Ses maisons de pierre aux volets blancs ou verts et aux toits ocres et marrons, ses petites rues resserrées, ses palmiers, ses pins et la végétation méditerranéenne environnante en font une belle carte postale et invitent à la détente. Les bateaux et voiliers dans le petit port ajoutent la note maritime et forgent le caractère insulaire. On y trouve de sympathiques terrasses de cafés dans le centre et sur le bord de mer, près du bord et des restaurants aux cours intérieures très prisées. Visiter Vis ne prend qu’une à deux heures pour les plus pressés, malgré sa relative importance par rapport aux autres villages de l’île. Ne manquez pas l’église de la Madone de Spilice construite au 16ème siècle, le couvent franciscain sur la petite péninsule de Prirovo, fondé dans les restes d’un théâtre romain, les restes des anciens thermes dont les murs ont été détruits pendant la 2ème guerre mondiale mais où l’on observe des mosaïques bien préservées.

Ville de Vis Croatie

port de vis

eglise de Vis croatie

 Komiža ; un village de pêcheurs fiers de leurs traditions

Komiža (komija) fait partie de ces petites merveilles que compte l’Ile de Vis. C’est aussi une très agréable point de chute, car ce village médiéval plein de charme a un petit côté « bout du monde » dépaysant. Le monastère Saint Nicolas construit au XIIIème siècle, ses maisons rurales de pêcheurs, tout rappelle que Komiza au nord ouest de l’île est totalement tournée vers la mer. D’ailleurs, c’est à Komiza que la nuit des pêcheurs célébrée le 1er samedi du mois d’août est la plus impressionnante. L’une des étapes incontournables de la visite est le Musée des Pêcheurs de Komiža, qui incarne la grandeur des pêcheurs et restitue l’histoire des matériaux, bateaux et techniques de pêche développés localement depuis l’Antiquité à partir de l’occupation des Grecs à qui l’Ile de Vis doit l’implantation des cépages et l’organisation des vignes !

Komiza ile de Vis Croatie

monastere saint nicolas Komiza ile de vis

Komiza monastere saint nicolas vis

falkusa komiza visOriginaire de Komiža, la Falkusa est un bateau traditionnel en bois à voile de forme conique d’une longueur de 7 à 9 mètres et de 3 mètres de largeur, mené par un équipage de 6 hommes et guidé par 5 rames.  La forme du vaisseau et sa voile latine en lin, hissée sur son long mat, sont caractéristiques et adaptés aux pêches lointaines en mer ouverte que les pêcheurs de Vis étaient les seuls à pratiquer dans la région avec beaucoup de courage et d’endurance.

Il n’existe aujourd’hui que quelques répliques en modèles plus réduits, dont le Molo, construit à Komiža en 1999 sur la demande du patrimoine mondial de l’Unesco qui a inscrit le bateau sur sa liste, et la Mikula, bâtie en 2005. La pêche en Falkusa était pratiquée avec des filets particuliers et un bec à gaz ou à pétrole censé attirer les poissons.

rota palagruzona visLes expéditions des pêcheurs de Komiža duraient de 20 à 25 jours, alors que les pêcheurs de Dalmatie partaient en général pour 10 à 12 jours au maximum. La majorité s’orientaient vers Palagruža, une île au sud ouest de Vis à environ 42 miles, soit 78 km.

Les pêcheurs de Komiza ont même lancé une régate annuelle, la Rota Palagruzona, dont la première édition s’est tenue à Hvar, le 12 juin 1593 et a vu 74 navires se défier dès le coup de canon donné depuis la forteresse de la ville de Hvar. La dangerosité dans l’Adriatique justifiait un encadrement de navires vénitiens pour protéger les pêcheurs et leurs Falkusa des pirates. Aujourd’hui, en hommage à ce passé de pêcheurs, les habitants de Komiza font défiler d’anciens bateaux tous les 6 décembre pour la Saint Nicolas, qui se trouve être le Saint Patron du village.

Que faire sur l’Ile de Vis?

Si vous recherchez des balades dans la nature, à pied, à vélo (environ 180 kn, 25€ à la location à la journée), en scooter (environ 250 kn, 35€ par jour) ou éventuellement en voiture, perdez vous sur les petits chemins, vous découvrirez des vestiges archéologiques, de nombreuses ruines antiques qui témoignent de l’histoire plurimillénaire de l’ancienne Issa. L’Ile de Vis est très facile à parcourir, dans la mesure où il n’y a que deux routes, la route de la côte et la route intérieure. Seuls 10 km séparent Komiza de Vis, c’est dire que la voiture n’est pas forcément nécessaire. Il existe des sentiers de randonnée pédestre accessibles aux marcheurs débutants dont je suis à condition d’être bien chaussés!

vis sentiers de randonnée

ruines ile de vis croatie

Sveti Ante Okljucna Vis

Vis entre fête du vin et nuit du poisson

Déguster le Vugava, un vin délicieux, spécialité de Vis

Comme à Supetar sur l’île de Brac, les vignes marquent les paysages en terrasse sur quelques 700 hectares et la fête du vin à Vis vient confirmer l’importance de la viticulture depuis l’antiquité. Que  vous aimiez ou non ce breuvage, la découverte des vignobles et la visite de caves comme celle très réputée de Lipanović apparaissent comme une évidence, tant la viticulture imprègne l’identité de Vis. L’un des vins blancs croates à ne pas manquer est le Vugava que l’on apprécie volontiers dans les restaurants de Vis ou Komiza en accompagnement de plats de mollusques ou de poissons frais frits ou grillés ou encore de pâtes aux fruits de mer.  On peut aussi le savourer avec quelque fromage artisanal et le jambon dalmate prsut, légèrement fumé qui s’accommode mieux néanmoins avec l’autre vin produit sur l’île de Vis : le vin rouge Leplavac.

La nuit du poisson, le rendez-vous estival autour des pêcheurs de Vis

La particularité de la vie locale à Vis est que chaque village de l’île de Vis dont Vis et Komiza, organise une nuit du poisson, placée sous le signe de la convivialité et du partage avec l’accueil des poissons, leur préparation sur les grills, leur dégustation sur fond de musiques et de chants. Les repas sont volontiers arrosés avec des verres de Vugava et en guise d’apéritif quelques gorgées de rakija artisanal pour honorer la pêche. En général, la nuit du poisson se déroule en été, d’où la nécessité de réserver bien à l’avance vos hébergements à cette période si vous souhaitez y prendre part, car le 1er week end d’août tous les hébergements ou presque sont réservés pour prendre part à la grande fête des pêcheurs à Komiza.

La grotte bleue de Bisevo, une grotte sous-marine aux couleurs uniques

grotte bleue bisevoL’île de Vis se situe à proximité de la grotte sous-marine la plus réputée de Croatie, la grotte bleue de Bisevo. Située sur l’île de Biševo (Bichèvo), la grotte bleue mérite le détour pour la couleur exceptionnelle de ses eaux qui à certaines heures, notamment entre 10h et 13h idéalement, ressemblent à un miroir turquoise, tandis que les rochers sont parés de reflets argentés et rosés. 

On peut visiter la grotte bleue de Bisevo en excursion organisée (depuis Hvar et Split) ou itinérante depuis Komiza, ou en se rendant directement sur l’île de Bisevo en bateau taxi. Depuis Mezoporat, vous partirez en bateau vers l’île après avoir payé les 4 à 6,50€/ personne pour la visite de 5 à 10 min.

Prévoyez une longue attente en haute saison, car les bateaux défilent et il arrive qu’il faille attendre plus d’une heure pour quelques minutes de visite! Il est impossible de se baigner dans la grotte bleue de Bisevo, mais hors saison, vous pouvez faire de la plongée avec bouteille dans ce lieu insolite qui attire de nombreux plongeurs du monde entier  (demander des informations à Ante pour faire une plongée sous la grotte bleue).

Et pour aller plus loinLa visite de la grotte bleue de Bisevo vaut-elle vraiment le détour? 

» En savoir plus sur lexcursion guidée depuis Split jusqu’à la grotte bleue de Bisevo

aller à la grotte bleue de bisevo liaisons

 

Se baigner et faire de la plongée à Vis

Pour vous détendre avec vue sur mer, vous apprécierez l’environnement de la baie de Kozima, la baie Stiniva, au sud de l’île, la baie naturelle de Saint Georges qui préserve la ville de Vis. Que vous recherchiez des  jolies plages ou des criques, vous trouverez votre bonheur si vous aimez pratiquer le snorkeling, en profitant d’une eau pure à la couleur cristalline. 

Les amateurs de farniente et de plages à Vis devront se contenter de plages de galets, car les plages de sable en Croatie sont rares même s’il en existe deux sur l’Ile. A Vis, vous pourrez vous baigner sur les plages de Budihovac, Pod Batariju. A Komiza, la plage de Vartalac mélange cailloux, graviers et sable et celle de Bile stine vous attendent. Stoncica, Kamenice, Pod Batariju, Stiniva, Porat, Srbrena (jolie vue, mais peu confortable avec de gros galets),  Zaglav dont la plage mêle sable et cailloux, sont les plages les plus fréquentées et probablement les plus agréables sur l’Ile de Vis… Les reliefs de l’île dessinent de belles criques comme Stiniva, qui inspire de nombreuses cartes postales, Perna et Bariaci ; des petits coins privilégiés pour apprécier l’Adriatique un peu à l’écart des touristes et surtout des familles qui ont tendance à privilégier les plages pour les enfants. 

 

baie de Stiniva Ile de Vis

Plage perna vis croatie

Où loger sur l’Ile de Vis?

Booking.com
Compte tenu de son relatif éloignement des côtes et des politiques de préservation de la nature, l’île de Vis a été peu soumise à des constructions d’hôtels contrairement au littoral dalmate de plus en plus transformé et investi pour accueillir les touristes. Les hôtels à Vis ne sont donc pas très nombreux que ce soit dans la ville de Vis ou dans le village de Komiza. De ce fait, ils sont aussi chers voire plus chers que sur d’autres îles voisines pourtant très touristiques comme Hvar et Korcula et cela explique pourquoi certains voyageurs préfèrent loger à Hvar et envisager Vis comme une excursion. En revanche en on peut trouve quelques chambres chez l’habitant à prix raisonnables (environ 15-20€ par personne et par jour) comme les chambres d’Ivo avec vue sur mer et salle de bain privative, et des appartements souvent loués à la semaine comme les appartements de Zoran avec une très belle vue sur le monastère de Vis…

Il est fortement conseillé de réserver bien à l’avance surtout si vous séjournez entre juillet et août. Les autres mois sont tranquilles et ne justifient pas de réservation, à moins de ne pas vouloir s’embêter à chercher un logement en dernière minute, ce qui ne sera pas forcément plus économique.

Privilégiez Vis ou Komiza pour leur cadre et l’animation apportée par les quelques restaurants et cafés en été, alors que le reste de l’île est rural et vraiment très tranquille.  Vis est bien sûr la destination la plus pratique, puisque ce sera votre port d’arrivée.

Komiza est agréable surtout quand on apprécie le monde de la pêche et qu’on a envie de découvrir comment cette activité rythme la vie des locaux. 


Commment aller sur l’Ile de Vis?

Se rendre à Vis en ferry avec sa voiture ou en passager

Il est facile d’aller sur l’Ile de Vis depuis Split toute l’année. Vous pouvez vous y rendre avec votre voiture ou une voiture de location en empruntant un car ferry de la compagnie Jadrolinija.

La durée de la traversée Split – Vis en catamaran (uniquement passagers) est de 1h30 en liaison directe jusqu’à Vis (port) ou 2h15 en cas de détour par le port de Hvar, tandis qu’en car ferry, la traversée dure 2h20.

Sachez qu’il n’est pas forcément possible de réserver à l’avance les billets de catamaran ni de car ferry pour les liaisons locales. Aussi, comme il y a assez peu de liaisons même en été, vous devrez être prévoyant et vous présenter au moins 1h voire 2h en août avant le départ du car ferry. Le nombre de véhicules étant limité, les retardataires risquent de ne pas trouver de places disponibles. Bien sûr, les passagers peuvent arriver environ 45 min à 30 min avant le départ, surtout si vous souhaitez une place assise dans la salle de la cafétéria du car ferry ou à l’extérieur. En revanche, hors saison, les liaisons Split – Vis ne nécessitent pas de précautions particulières.

Le prix de la liaison Split – Vis va de 45 à 54 kn par adulte (environ 8  – 9€ ; soit 16 à 18€ aller retour), selon que vous voyagez en basse ou haute saison, 22,50 kn à 27 kn pour les enfants de 3 à 12 ans. Aller à Vis en voiture n’est donc pas spécialement économique, puisqu’il faut compter entre 308 et 370 kn pour une voiture de < 2 m et à partir de 610 kn pour une caravane ou un camping car.

»Retrouvez toutes les liaisons en car ferry Split – Vis assurées par la compagnie Jadrolinija

 

Car ferry liaison Split Vis Split

 

Prix des billets pour la liaison car ferry Split Vis en basse saison

Prix car ferry Split Vis en basse saison

Prix des billets pour la liaison car ferry Split Vis en haute saison

Prix car ferry Split Vis en haute saison

Il est possible d’emprunter un catamaran pour aller de Split à Vis et inversement. La compagnie Kapetan Luka (Kirlo.hr) assure les liaisons en haute en basse saison. Il y a deux possibilités de liaisons : Split – Mlina – Hvar – Vis.

Liaisons catamaran Split Vis

 

Pour en savoir plus sur l’Ile de Vis:

carte ile de vis croatie

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Croatie?

Des questions? Les voyageurs spécialistes de la Croatie vous donnent des conseils personnalisés!

Postez vos questions sur le forum et consultez le guide voyage pratique ou contactez nous par email et sur le chat.

» Accédez au forum Croatie…

conseillers voyage forum croatie IDEOZ
Consultez les dernières discussions sur la Croatie - Posez vos questions voyage ici?
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les experts du forum voyage Croatie répondent à vos questions :

sandrine Monllor Forum voyage CroatieSandrine Monllor, animatrice et modératrice du forum. Passionnée par les Balkans, dont la Croatie que j'ai visitée pour la première fois en 1995. Depuis 20 ans, j'aime explorer les multiples facettes de ce pays entre influences slaves et méditerranéennes. Je peux vous aider à créer votre itinéraire, trouver des idées de visites et des bonnes adresses pour vos hébergements et vos repas, sans oublier les conseils pratiques pour réussir votre séjour...


Thierry soulasThierry Soulas, voyage régulièrement en Croatie et en Bosnie, vous donnera des conseils pratiques, des idées de visites pour votre itinéraire

 

JGJG a eu un coup de coeur pour la Croatie qu'il a visitée à plusieurs reprises au cours des dernières années. Expert sur les formalités douanières

 

Sanela TopicSanela, croate francophone et francophile, guide accompagnateur, elle loue aussi des studios dans le village de Podaca en Dalmatie centrale près de Makarska

 

graindebleGrain de blé ; elle a découvert la Croatie à deux reprises et a adoré donc ne pense qu'à y retourner. Elle partage avec vous ses expériences et conseils.

 

maryla en croatieMaryla française mariée à un croate, elle vit à la campagne en Croatie orientale près de Slavonski Brod, où elle  loue une ferme à petit prix...

 

anca ana marijaAnca croate vivant à Zagreb, elle dirige son agence de voyage francophone spécialiste de la Croatie et du voyage sur mesure et thématique pour itinérants et groupes...

 

natasaNatasa originaire d'ex Yougoslavie, elle vit à Belgrade et aime passer ses vacances en Croatie dont elle apprécie le littoral, tout comme la Croatie continentale riche en traditions...

 

 

delphine pavlak croatieDelphine par amour pour son mari croate, elle a quitté son emploi d'agent de voyage pour s'expatrier en Dalmatie. Elle partage son intérêt pour ce pays à travers son blog dédié à la Croatie.

 

 

 

20 sujets de 1 à 15 (sur un total de 1,238)
Créer un nouveau sujet dans “CROATIE”
Vos informations:






Articles relatifs

Partager

A propos de l'auteur

Curieuse, j'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation. Voyageuse inconditionnelle, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...