Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Le palais Rundale Rundalés Pils ; une merveille architecturale (Visiter la Lettonie)


Impossible de visiter la Lettonie sans découvrir l’un de ses monuments incontournables, le Rundalés Pils. Le Palais Rundale est une véritable merveille architecturale! Situé dans une plaine, à une dizaine de kilomètres de Bauska , au Sud-Ouest de Riga près de la frontière lituanienne, le Palais Rundale incarne un mélange exceptionnel entre les styles baroque et rococo. Vous pourrez donc visiter le château, le musée Rundale, explorer les jardins à la française ainsi que le terrain de chasse.

 

Comme la Colline des Croix en Lituanie et puis, le Rundalés Pils, le palais de Rundalé, est une sorte d’emblème en Lettonie.

 

Visiter la Lettonie :  Rundalés Pils, le palais de Rundalés


 

Le 11 juin.

Après le beau temps d’hier, ce matin il pleut à verse mais ça nous est égal puisqu’on sait qu’on va passer une bonne partie de la journée à visiter un château. Cependant, comme il y a à peine trois lignes à propos de Rundalés sur le Petit Futé, on ne s’attendait pas du tout à cette merveille ! On n’en revient pas, quelle bonne surprise !


La construction du palais a commencé en 1736 et a duré quatre ans sous la direction de l’architecte italien Rastrelli, à qui l’on doit aussi d’autres monuments notamment le Palais d’hiver de Saint-Pétersbourg . Le premier propriétaire est Ernst Johann von Biron, élu duc de Courlande en 1737. À la mort (en octobre 1740) de l’impératrice de Russie, Anna Ivanovna dont il était le favori, le duc est arrêté (20 novembre 1740) et envoyé en exil en Sibérie. La plus grande partie de l’intérieur est réalisée pendant les années 1765-1768, alors qu’il revient d’exil  après l’intronisation de Catherine II. Ces travaux sont accomplis par Francesco Martini et Carlo Zucchi, architectes à Saint-Pétersbourg pendant que le berlinois Johann Michael Graff s’occupe de la peinture des murs et des plafonds avec son équipe.

Lorsque le duché est annexé (1795) à l’empire de Russie, le château est donné à une famille de l’aristocratie russe jusqu’en 1920. À ce moment-là, le nouvel État de Lettonie engage une réforme agraire et le château est nationalisé. Il est transformé en école et en appartements malgré un état général pitoyable.


En 1933, il est donné aux Musées de Lettonie qui le réhabilitent peu à peu. L’occupation soviétique va mettre un terme à cette phase en le transformant en grenier. Ce n’est qu’en 1972 que les autorités installent un musée et que les travaux de réhabilitation reprennent et se continuent encore maintenant.


 Rundalé Pils

Le portail principal.

Rundalé Pils

Les armoiries des comtes Chouvalov ( dans les années 1860 )

Rundalé Pils

L’antichambre de la salle d’or

Il faut savoir que les tableaux exposés ainsi que la plus part des meubles et des différents objets n’ont été placés ici que depuis l’ouverture du musée, comme d’autres meubles et objets du château ce qui n’a rien d’étonnant étant donné son histoire mouvementée. Le musée achète beaucoup d’objets, d’autres lui sont offerts par diverses institutions ou par des donations privées. Au final, c’est en tous cas ce que dit le livret guide, la décorations, objets et meubles correspond, théoriquement au moins à l’aspect du château à l’époque des ducs de Courlande. Ainsi dans cette antichambre le seul objet qui soit resté du duc Peter, une chaise peinte vert et or de style néo-classique qu’il avait commandée pour le château en 1780.

Rundalé Pils

La salle d’or

La Salle d’or qui était la salle du trône des ducs de Courlande est la plus somptueuse du château. Les stucs sont du sculpteur Johann Michael Graff et le plafond luxuriant de Francesco Martini.

Rundalé PilsUne partie du plafond de la salle d’or

Depuis la grande galerie, on accède à la salle blanche qui est de loin ma préférée. Les stucs sont deJ.M.Graff qui réussit ici, dit le guide, le plus beau coup d’éclat de sa carrière en effet, la salle blanche est la salle de bal du château et il décide de la faire blanche pour mettre en valeur les couleurs chatoyantes des costumes des danseurs .

Rundalé PilsLa salle
blanche

Rundalé Pils

Détail de la salle
blanche

Rundalé Pils

Détail salle
blanche

Rundalé Pils

Détail salle
blanche

Rundalé Pils

Le cabinet ovale des
porcelaines

Rundalé PilsLa salle à manger du
duc

Rundalé PilsLa salle de billard

Rundalé PilsLa chambre de la
duchesse

Voilà en quelques photos une visite rapide de Rundalé Pils ( pils château ) Je dois dire à ma grande confusion qu’on ne s’attendait absolument pas à découvrir une telle merveille en pleine campagne au milieu des champs d’autant moins qu’il semble qu’en France en tous cas, on ne connaisse pas du tout cet endroit. Ce que nous avons surtout aimé c’est que, malgré le coté grandiloquent de l’architecture générale du palais, faite pour éblouir et en imposer, la décoration est partout élégante, toute en finesse et  légèreté. Bref, on a adoré ce lieu. Il faut aussi saluer les efforts de la Lettonie pour restaurer ce lieu et l’offrir à la visite . Dommage qu’il soit aussi peu connu, ailleurs, il y aurait foule.

Lorsque nous retournons au camping car, nous sommes abordés en anglais par une jeune femme qui nous explique qu’elle n’a pas de travail et vit, dans sa caravane avec ses deux enfants. Comme elle se rend compte que l’anglais n’est pas notre langue de prédilection, la voilà qui se met à nous parler dans un français parfait !!! Ce genre de situation me fait parler seule ! Voilà une jeune femme qui parle deux langues en plus de la sienne ! Comment se fait-il bigre, bougre qu’elle ne trouve pas de travail ! Ne serait-ce que comme guide à Rundalé qui manque cruellement de guides anglophones et francophones ??? Bon, nous lui donnons les 4 sous que nous avons sur nous qui ne sauraient régler son problème et nous partons un peu alourdis par cette rencontre.

Partager

A propos de l'auteur

À propos de moi : De nous plutôt ! Donc, Gil, c'est lui, Catherine et bien,c'est elle, et Zébulon, c'est le camping car. Ensemble, ils partagent la passion du voyage et maintenant que Gil et Catherine sont à la retraite, Zébulon ne va pas chômer. Les carnets nomades de CatherineGil, c’est le récit en photos et bavardages de nos voyages,en Roumanie, Bulgarie Slovaquie, Ouzbékistan, Ukraine & Crimée, Maroc. Et notre voyage de 12 mois en Amérique du Sud. __________________________________________________________________________________________ Un commentaire fait plaisir! Merci pour vos lectures et vos messages. Le blog de CatherineGil ________________________________________________________________________________________

Leave A Reply