Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Voyage à Prague : Lieux incontournables et plus insolites à Prague


Je suis venu à Prague pour la première fois en 1992. C’était encore la Tchécoslovaquie à l’époque. Sur le pont Charles, c’était un désordre indescriptible : des vendeurs à la sauvette, des artistes de rue (des vrais), des musiciens plus ou moins bons. Aujourd’hui, quand on arrive à passer à travers la marée de touristes, on peut voir des commerçants avec leur carte officielle accrochée sur le coté de leurs stands. La magie a disparu.

prague eglise tym vieille ville

Il va de Prague comme de toute les grandes destinations touristiques. A mon premier retour, en 2001, j’ai déjà vu une énorme différence (un peu négative, mais aussi beaucoup de positif).

Depuis, chaque année, ça s’empire : les monuments sont toujours beaux, mais l’ambiance disparait peu à peu du centre.
Alors après, quand on connait, on se console en faisant des virées dans d’autres quartiers.

pragueFinalement, la bonne solution, c’est de connaître quelqu’un sur place. Mais ce n’est pas forcément facile…

Un week end à Prague : que voir?

Lorsqu’on passe simplement un week-end à Prague, il faut absolument aller au château et à la cathédrale Saint Guy. Le quartier du château Hradcany surplombe la ville historique et la Vltaga. Ils ont changé le circuit de visite. Mais passer par Prague sans le voir serait dommage surtout qu’il y a un tour complet avec guide pour découvrir le château de Prague, la cathédrale et d’autres attractions. La ruelle d’or (au château) est payante depuis quelques années (un scandale !), mais elle est redevenue gratuite après une certaine heure (17 ou 18h00, je ne sais plus exactement).

Visites incontournables à Prague

Josefov, le quartier juif. Le musée juif. C’est un musée extrêmement cher pour la ville, mais il est difficile de faire l’impasse. Il y a deux tickets (du moins quand je l’ai visité, plusieurs fois, à force d’y accompagner des gens). L’un permet de visiter au choix, la synagogue vieille-nouvelle uniquement ou le reste du musée sans la vieille-nouvelle. L’autre ticket permet de tout visiter. La synagogue vieille-nouvelle est aussi intéressante de l’extérieur que de l’intérieur. Si le prix était raisonnable, je conseillerais d’y aller, mais vu le tarif, je conseille de prendre juste le ticket pour le reste du musée.
Le reste du musée, donc. Il est composé de plusieurs synagogues (4 je crois), toute situées dans un rayon de 500 mètres près de la place de la vieille ville et chacune est consacrée à un thème (ethnologie, culture juive à Prague, histoire des juifs en Bohème, mémorial des déportés, et bien sur le vieux cimetière juif, à ne pas rater). Lors de l’achat du ticket, l’heure de passage est indiqué : on a 20 minutes par synagogue. Je n’ai JAMAIS respecté le timing : j’ai horreur de courir en visitant, et rien que le temps de lire les explications, on passe plus de 20 minutes à chaque fois. Attention, il est fermé le samedi !

Sur un week-end, le deux prennent déjà une demi-journée chacun.
Les lieux comme la place de la vieille-ville, Mala Strana (quartier au pied du château), le pont Charles ne se visitent pas et ne constituent pas une destination à part entière : on y passe de toute façon forcément quand on visite la ville.
Il est bon de flâner : le centre historique de Prague est assez concentré et plein de petites rues…

Pour visiter Prague en 3 jours, voici quelques idées de visites à Prague absolument incontournables.

[adinserter name=’adsense728′]

Prague insolite hors des sentiers battus

Pour les lieux insolites, certains conseillent le mur de John Lennon… En fait, il n’a plus d’intérêt car c’est maintenant un mur à graffiti.
Son intérêt est historique. C’était un moyen d’expression de l’opposition à l’époque du communisme. Situé face à l’ambassade de France, ce mur était encore acceptable il y a quelques années.
Plus maintenant. On peut peut-être encore trouver quelques cartes postales avec le mur tel qu’il était avant. En revanche,  Tesnov est une surface taguée qui permet au street art de s’exprimer dans toute sa splendeur.

On peut se rendre à Vyserad, le deuxième château pour une promenade tranquille loin des foules de touristes.

Impasse Karlova ; c’est un impasse qui n’est pas très connu mais où se retrouvent les amateurs de marijuana… On sent l’odeur émanant des deux cafés qui se trouvent dans la rue.

Cimetière de Malostranska : l’entrée a beau être condamnée on peut y apercevoir les tombes à l’abandon, gagnées par la végétation. Un certain charme pour ceux qui aiment ce genre de lieux…

Pénétrez dans le tunnel menant de Zizkov à Karlin ; en s’enfonçant dans le tunnel, vous ressentirez diverses atmosphères et vous passerez d’un quartier à l’autre en ayant l’impression d’avoir quitté la ville… Le quartier de Karlin n’est pas le plus fréquenté par les touristes, c’est un quartier où l’on ressent bien ce que peut être la vie de quartier à Prague. Il y a un studio dans cette zone : les amateurs de culture alternative apprécieront, les fans d’architecture tout autant.

Faîtes un détour par le marché de Holesovice…

» Retrouvez sur le forum dédié à Prague d’autres suggestions pour visiter Prague hors des sentiers battus…

Guide Prague en pratique

Les transports en Prague?

Les transports en commun à Prague ont subi une augmentation conséquente depuis juillet 2006 ! La solution de prendre une carte valable plusieurs jours est la meilleure. Une fois validée, on ne s’en occupe plus, et on peut utiliser bus, trams, métro, de jour comme de nuit. Le tram est le moyen le plus authentique de visiter Prague, mais le bus reste pratique et le métro est évidemment le plus rapide.

Système de transport pragois :
1 lette : métro.
2 chiffres : tram.
3 chiffres : bus.
Lignes de nuit, commencent par 5.
Une solution intéressante pour visiter Prague en transports en commun : prendre une carte pour 3 ou 7 jours. Pour se déplacer, c’est plus pratique et pas trop cher.
En savoir plus sur les transports en commun à Prague ici…

La carte de transports pour plusieurs jours ne doit être validée que lors du premier voyage.
La validation marque la date, l’heure et le lieu du poinçonnage sur le billet. Un système à l’ancienne, mais qui fonctionne bien.
Seule précaution à prendre : vérifier qu’il y a avait de l’encre et que le billet a bien été marqué. Je connais quelqu’un qui a vécu ce gag et qui s’est pris une amende (500 CZK).

Sinon, appeler par téléphone un taxi à Prague : pas si cher que ça, surtout à plusieurs.

Attention aux taxis. Pour les taxis à Prague, il est conseillé d’appeler une compagnie comme AAA plutôt que d’en prendre un dans la rue. La situation s’est améliorée depuis que Pavel Bém, le maire, s’est fait passé pour un touriste italien et a pris un chauffeur en flagrant délit d’arnaque à touriste mais les brebis galeuses existent peut-être encore.

Restaurants à Prague : où manger à Prague?

Les restos typiques avec la cuisine tchèque :

Les plats « tchèques », on les trouve régulièrement dans les « poledni menu ». Ces derniers étant surtout destinés aux gens qui travaillent, ils sont souvent à la couleur locale, et pas modifiés pour correspondre à l’image que s’en fait le touriste (ce qui est le cas quand on mange du « Traditional Bohemian cuisine »). Rien de très gastronomique, mais c’est correct. On échappe rarement aux knedliky.

Il suffit parfois de s’écarter de quelques dizaines de mètres d’une artère passante pour tomber sur de bonnes adresses. Un repas correct le midi (poledni menu, menu du jour, en semaine) se trouve entre 60 et 100 Kc (environ 3 EUR). Le soir, ou hors menu du jour, on peut manger correctement pour 100 à 150 Kc. La viande rouge est plus chère (bien préciser la cuisson). La tradition veut qu’on laisse un pourboire : en général, on arrondit, et on indique combien on paye au serveur. C’est sur, c’est plus facile quand on parle tchèque Mais en général, ils comprennent l’anglais, au moins les chiffres. (voir ici quelques suggestions de bons restaurants à Prague)

Boire à Prague?

Les bars à bières les plus classiques pour gouter des bières un peu différentes sont dans les guides (novomestky pivovar, pivovarsky dum). C’est forcément touristique.
On trouve cependant de nombreux bars tchèques (hospoda) avec ce qu’ils appellent des jardins d’été, en fait souvent une terrasse ou une cour intérieure qu’on ne voit pas de la rue. Ambiance tchèque garantie, moins de touristes.

Sortir à Prague ?

Pour les concerts, il faut aller au Rudolfinum et rentrer dans la petite salle à coté de l’entrée des artistes : c’est la caisse. Vous aurez l’occasion de trouver des places pour de vrais concerts classiques avec de vrais musiciens pour la moitié du prix que proposent les vendeurs pour les concerts (souvent daubiques) dans les différentes églises.

Sinon, il y a beaucoup d’expos temporaires, parfois intéressantes. A surveiller lors de son passage, donc (salle au château, place de la vieille ville, Rudolfinum, etc).

Les nightclubs décevants?

Pour les nightclubs, il suffit de chercher un peu. Il n’y a pas que le duplex (heureusement).
U Fleku, c’est dans Prague 1 et c’est pas franchement bon marché, même s’il y a pire. Mais c’est un bon coin à touristes, pour un passage pendant un week-end, ça peut aller.

La vie nocturne de Prague existe. Heureusement, elle se mérite. Ca lui évite peut-être d’être polluée par les visiteurs de quelques jours qui jugent sans connaître. Il y a des tas d’endroits où on passe des concerts, parfois gratuits, ou à des prix dérisoires. Il y a plein de petites expos pas chères. C’est sur qu’il faut un peu sortir des sentiers battus pour les trouver…

 

Préjugés et différences culturelles

Préjugés sur les Pragois

Les filles encore plus fières qu’en France ? Ca veut dire quoi ? Elles sont tellement fières qu’elles ne tombent pas dans les bras du premier français venu ? Oh, ben ouais, c’est dur ! Surtout avec la quantité de gros lourds (anglais venant enterrer leur vie de garçon le week-end notamment) qui drague avec beaucoup de finesse, une clope dans une main, une bière dans l’autre, et leurs gros rires gras.
Les pragois des balais dans le cul ? D’abord, à Prague 1, il n’y a pas de pragois, il n’y a que des touristes… Les serveurs ne sont même pas toujours tchèques ! Je ne connais d’ailleurs pas de vrais pragois qui sortent souvent dans Prague 1.
Le cliché du pragois froid, c’est surtout réservé aux touristes qui débarquent avec leurs gros sabots en ne parlant qu’anglais, sans même envisager qu’on puisse ne pas les comprendre parfaitement quand ils débitent leurs phrases à haute vitesse.

 Insécurité à Prague?

Concernant les pickpockets, je n’ai jamais eu de problème à titre personnel. Mais comme dans toutes les grandes villes touristiques, ils sont là. J’ai croisé des Français qui en ont fait les frais.
Les pickpockets ne sont pas idiots : ils repèrent vite les touristes. Quelques règles valables à Prague et ailleurs pour limiter les ennuis : éviter de trimballer toute sa fortune, ne pas emmener tous ses papiers alors qu’on n’en a pas besoin, pas de portefeuille dans la poche arrière du jean, et attention aux bousculades accidentelles dans le tram ou le métro.
Les « bananes » et autres sacs de ce genre sont pratiques en station balnéaire, mais à Prague, c’est comme avoir marqué « touriste » sur le front.

Ce qui peut apparaître comme une arnaque…

Petits exemples des habitudes en France qui ne choquent pas les français mais peuvent agacer les étrangers : quand j’ai terminé mon assiette, on ne me la retire pas. Pour un tchèque, il est normal d’avoir une table débarrassée le plus vite possible. En France, on considère ça comme une façon de se faire pousser dehors. quand j’ai fini ma bière, je suis obligé d’appeler le serveur pour en avoir une autre. A Prague, il me débarrasse du verre et me demande si j’en veux une autre. En France, on pense que ce serait un moyen de vous forcer à consommer. je demande une bière, j’ai un verre minuscule de 0, 25 ou 0, 3l. Hé, ho, j’avais demandé une bière, pas une « petite » bière ! je passe sur le prix abominable de la bière. Plus cher qu’un café ! sur ma note, j’ai vu 15% de service. Quelle arnaque, alors qu’à Prague, je ne dépasse pas les 10% de pourboire !

Et il y a des tas d’exemples comme ça.

 

Informations pratiques sur Prague?

Faut-il acheter la Prague Card?

La carte de Prague (Prague card) est vendue à l’aéroport et dans divers hôtels ou bureaux de tourisme.
La Prague card est peu intéressante à mon avis si vous restez à Prague moins de 3 jours. Pour vérifier si la Prague Card vous serait utile, consultez les sites que vous pouvez visiter gratuitement avec la Prague Card !

Quelles langues parle-t-on à Prague?
Les tchèques parlent tchèque, qui est une langue slave et non germanique.
Les plus anciens ont eu l’obligation d’apprendre le russe à l’école.
Les plus jeunes se sont mis à l’anglais.

L’allemand a bien été remplacé par l’anglais depuis la chute des régimes communistes. Avant, le russe était obligatoire, et l’allemand était souvent la langue apprise après. C’est comme en France, c’est aussi beaucoup une question de voisinage. Du coup, les plus 40 ans parlent beaucoup plus allemand que les jeunes de 20 ans.  Ça reste généralement des souvenirs de l’école : c’est la loterie pour leur niveau. Mais ça vaut toujours le coup de tenter. Disons que ma réponse voulait seulement dire que ce n’était pas plus systématique que de voir des français parler allemand, car le tchèque et l’allemand sont deux langues bien différentes. Ca reste cependant une langue raisonnablement fréquente, comme en France.  Le russe devrait être bien compris aussi par les plus de 30-40 ans. On peut même tomber sur des gens qui connaissent le français.

A savoir : Dans les sudètes, l’allemand est souvent pas mal parlé, pour des raisons sans doute surtout géographiques. Les décrets Benes ont en effet entrainé l’épuration ethnique du pays et l’expulsion de toutes les populations allemandes des pays tchèques, parfois présentes depuis des siècles. Rappelons aussi que les hongrois ont subi le même sort en Slovaquie

Le problème, particulièrement à Prague, c’est que les jeunes parlent principalement anglais et ce sont ceux que l’on rencontre le plus quand on est touriste. Et comme en plus on rencontre de moins en moins de vrais tchèques dans le centre…

Commandez des brochures touristiques gratuites sur Prague et la République Tchèque
Remplir le formulaire en cliquant ici

Nous vous rappelons que notre partenaire l’office du tourisme de Prague et celui de République tchèque s’autorise s’il le souhaite et sans motivation à ne pas donner suite à votre requête et à ne pas vous adresser de brochures.

 

Besoin d’aide pour préparer votre voyage à Prague?

conseillers voyageurs à prague

Des questions? Les voyageurs, expatriés et habitants spécialistes de Prague vous répondent!

Pour obtenir des conseils de voyage personnalisés, postez vos questions sur le forum et consultez notre guide voyage sur Prague ou contactez nous par email et sur le chat.
» Accédez au forum dédié à Prague…

Découvrir les dernières discussions sur le Forum Prague (cliquez ici)?

Les experts du forum République tchèque répondent à vos questions :

sandrine-ideoz-voyagesSandrine Monllor, animatrice du forum dédié à Prague. Passionnée par l'Europe centrale, elle a découvert Prague en 1997 et a eu l'occasion d'explorer à diverses reprises cette capitale typique de la Mitteleuropa... Elle vous accompagnera dans l'organisation de votre séjour à Prague et pourra vous aider à créer votre circuit dans la capitale tchèque, à trouver des idées de visites immanquables ou plus insolites et à repérer des bonnes adresses pour vos hébergements et vos repas, sans oublier les conseils pratiques pour réussir votre city trip...


angéliqueGyorgi, expatrié d'origine hongroise, il est tombé amoureux de la capitale Tchèque et connaît Prague comme sa poche ; il est devenu guide francophone depuis des années et réalise des visites personnalisées.

 

strogStrogoff ; blogueur voyage, il partage depuis 2005 avec humour et curiosité ses découvertes insolites, ses photos et impressions de la capitale tchèque sur un blog consacré à Prague

 

katarinaKatarina, guide accompagnatrice francophone qui aime communiquer sa passion pour sa ville, elle loue aussi 4 très agréables chambres d'hôtes et appartements à Prague 4 dans le quartier verdoyant de Branik où vous pourrez découvrir la Prague des praguois

 

prague eglise saint thynJefcz, fin connaisseur de Prague où s'il s'est expatrié à Prague pendant des années, avant de s'établir désormais à Bratislava, capitale slovaque sur laquelle il vous donnera aussi de bons conseils...

 

thomas de pragueThomas Bordier a relevé avec succès le défi de l'entreprenariat à l'international. Après s'être expatrié à Prague dès 2005, il a créé son entreprise Exapro et gère Prahoo, un blog collaboratif d'expats, où il fait découvrir le quotidien à Prague ...

 

golf bravoGolf_Bravo est un voyageur passionné par l'Europe ; il partage sur IDEOZ les émotions ressenties lors de sa visite de Prague et en particulier les mystères de Prague de nuit ...

 

 

20 sujets de 1 à 15 (sur un total de 204)
Créer un nouveau sujet dans “REPUBLIQUE TCHEQUE – SLOVAQUIE”
Vos informations:





Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply