Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Randonnée à Guernesey, île exotique toute proche


Guernesey est surtout connue pour avoir abrité l’exil de Victor Hugo. Et bien sûr, elle est connue aussi en tant que paradis fiscal. Mais par endroits, elle prend des allures de petit paradis tout court!

Plus sauvage que sa voisine Jersey, elle est très fleurie grâce à son climat favorable et à l’amour des anglo-saxons pour des jardins exubérants. Quant à ses côtes, elle présentent trois paysages maritimes bien différents. La randonnée pédestre est certainement la meilleure manière de les découvrir.

3 jours à Guernesey : randonner dans l’île anglo normande la plus fameuse

Trois jours suffisent pour explorer l’île. Nous avons commencé par la côte sud, qui par endroit prend des airs de petites Antilles, grâce à la végétation et à la couleur turquoise des fonds marins.

 

Guernesey mer sur l'ile anglo normandeSur la côte sud, bien exposée, le sentier permet de croiser des plantes impressionnantes. Les échiums, à l’allure préhistorique, atteignent sans trop se forcer 3 à 4 mètres de hauteur.

Guernesey sentier de randonnéeSur la côte ouest, le paysage change complètement. Des roches très découpées constituent un abri précaire pour les bateaux. Cobo Bay est le spot de surf le plus réputé de l’île. Les tempêtes y sont spectaculaires.

Guernesey Cobo bayIci les boîtes aux lettres ne sont pas rouges, mais bleues. On aperçoit également sur cette photo un blockhaus, vestige de la deuxième guerre mondiale. Les îles anglo-normandes furent le seul territoire anglo-saxon à être occupé. Ce souvenir traumatisant pour les britanniques a laissé encore des traces dans les îles.

Guernesey boite aux lettres posteGuernesey n’utilise plus guère le français, sauf dans les toponymes des lieux-dits: on y trouve ainsi un Bordeaux, un Vauxbelet, une route du Brave, un chemin de la Folie,… et moult ruettes. Le dialecte ancien, le bas normand, recèle ainsi quelques archaïsmes bien curieux de nos jours. En témoignent les quelques exemples ci-dessous. Nous avons aussi été surpris de constater que la gâche – une pâtisserie briochée qui survit encore en Vendée – avait sa version à Guernesey:

GuerneseyRandonner à Guernesey permet de découvrir de petits ports paisibles, mais la campagne n’est jamais loin…  bois, champs et prairies s’étendent à l’arrière-plan.GuerneseyAu centre de l’île, cernée par les champs, se trouve une adorable petite chapelle. L’œuvre d’un seul homme, le Frère Déodat, qui cherchait à bâtir une réplique en miniature de la basilique de Lourdes. Il en construisit plusieurs versions, et c’est seulement la troisième qu’il conserva. La deuxième fut détruite parce que l’évêque de Portsmouth était trop gros pour en franchir la porte!

The little Chapel, GuerneseyThe Little Chapel est entièrement recouverte de morceaux de vaisselle, de galets et de coquillages, provenant de dons du monde entier.

Guernesey, the little chapelLa petite capitale de l’île, Saint Peter Port, s’offre à la vue lorsque l’on arrive par bateau.

St Peter Port, GuerneseySur le port nous avons assisté à l’arrivée des chalutiers. Vous pouvez suivre le débarquement des prises. C’est ici que l’expression « panier de crabes » prend tout son sens!

Guernesey, pêche aux crabesA l’intérieur de la ville on retrouve quelques bâtiments d’époque victorienne. Celui-ci est l’occasion de se mentionner que la livre de Guernesey ne pesait pas la même chose que celle de Jersey. Elle était également différente de la livre anglaise!

GuerneseyEt bien sûr, impossible d’échapper à notre plus grand poète-écrivain-homme politique.

Guernesey

A l’intérieur de St Peter Port se cachent de nombreux jardins. On en rencontre également au hasard de la randonnée dans l’île.

Guernesey_063

 [adinserter name="voyage"]A St Peter Port, on ne peut pas manquer Castle Cornet. Ce fort est construit sur un îlot à l’entrée du port. Il lui est relié par une digue. Castle Cornet a une histoire très romantique. Pendant les guerres civiles anglaises, au 17ème, sa garnison est demeurée loyale à la Couronne. A l’opposé, Guernesey avait rejoint le camp des parlementaristes: ce fut la guerre! Pendant 9 ans, le fort a bombardé la ville. On a pu calculer que pendant ce conflit, 10 000 boulets de canon ont été tirés. Cette situation bizarre était possible parce que Jersey, restée également fidèle au roi, supportait la garnison de Guernesey. Ceci prit fin le jour où Jersey changea de bord. La garnison de Guernesey se rendit alors et défila sur la digue. L’histoire raconte que les habitants de St Peter Port, loin de la massacrer, se rassemblèrent pour l’applaudir!

Castle Cornet, GuerneseyRandonner à Guernesey réserve une autre surprise. Nous avons croisé plusieurs stands où sont proposés des produits, en direct du jardin ou de la ferme. Ici, les transactions reposent entièrement sur la confiance. En effet, sur le stand, pas de vendeur: le client choisit et dépose ses pièces dans la boîte!

Guernesey - food stallOn trouve aussi des fleurs, des légumes, et des fruits. Quel plaisir de randonner et de pouvoir se régaler de fraises ou de tomates-cerise… au hasard des sentiers!

Guernesey

Au nord de Guernesey, on découvre d’autres cultures: d’immenses serres vitrées où poussent les tomates. Mais ici pas moyen de se servir!

Guernesey_122

Un dernier aperçu de la côte avant de repartir de Guernesey:

Guernesey

Guernesey pratique

Si vous partez du Royaume-Uni, vous trouverez de nombreuses opportunités de vols pour Guernesey, à des prix modiques (FlyBe). Ce n’est malheureusement pas (plus) le cas en ce moment depuis la France. Le plus pratique consiste encore à rejoindre Saint Malo. De là, les catamarans rapides de Condor Ferries vous emmènent à Guernesey en une heure pour environ 40€ (en 2016). Inutile de s’encombrer d’une voiture à Guernesey: l’île est peu étendue et le réseau de bus bien développé. Il est ainsi parfaitement possible de choisir un seul point de chute dans l’île, pour randonner en étoile. On peut facilement regagner son logis tous les soirs en bus, puis reprendre un autre bus le lendemain pour repartir. Cela permet de profiter des charmes de la capitale (et de ses pubs!) Pour l’hébergement, nous avions choisi le Guest House Marton, un hôtel-auberge à prix relativement doux pour cette île. En effet les hébergements bon marché sont assez rares à Guernesey. Il se situe à quelques minutes du centre, sur les hauteurs de St Peter Port, un peu après Hauteville house, la maison où vécut Victor Hugo. Attention, sur le site web de l’hôtel, les prix affichés sont par personne.

picto litDormir à Guernesey

[adinserter name= »booking »]Difficile de trouver un hébergement à prix abordable surtout si vous avez l’habitude de loger à l’hôtel. Les prix débutent autour de 100-150€ pour une chambre double et autour de 35-40€/ personne en maison d’hôtes.

La monnaie sur l’île est la livre de Guernesey, mais les billets anglais sont acceptés et ont la même valeur. Bien faire attention à dépenser vos billets locaux avant de quitter l’île, car ils n’ont pas cours légal ailleurs.

Partager

A propos de l'auteur

Pourquoi voyage t'on ? Par curiosité, par goût de l'inattendu ? Pour se faire surprendre, ou bien pour vérifier que la réalité est conforme à ce que l'on avait imaginé ? Sans doute tout cela à la fois. Le voyage, cela se prépare, mais il faut laisser aussi un peu de place à l'inconnu, ne pas hésiter à se laisser déstabiliser, à sortir de notre quotidien si prévisible. Et vous, pourquoi voyagez-vous?

Leave A Reply