Critiques de livres et livres de voyage

« Au XVIIé siècle, la paisible vallée bulgare d’Elindenya est soumise à une islamisation forcée. Un berger héroïque, Manol, entraîne tous ses compagnons dans une résistance aussi fière que désespérée. Deux témoins se font les récitants de cette geste violente et terrible. » D’emblée, l’atmosphère est à l’épique, au tragique, à l’héroïsme et on ne peut s’empêcher de penser à l’Iliade d’Homère. Comme le souligne si bien la quatrième de couverture, on est devant une geste digne de « La chanson de Roland », on est face à une épopée digne des plus grands récits antiques.

Critiques de livres et livres de voyage

Mausolée, Rouja Lazarova raconte la vie de trois femmes, la grand’mère, la mère et la fille en Bulgarie, sous le régime communiste, à l’ombre du mausolée érigé en l’honneur du père fondateur du régime, Gueorgui Dimitrov. Elle évoque toute la haine accumulée au cours de ces années par ces trois femmes sous la botte implacable de Jivkov et ses sicaires., l’empire de la stupidité, de la bêtise et de la méchanceté … Un devoir de mémoire en l’honneur de Peter, Sacho et tous les autres morts pour rien. Un roman de la littérature bulgare pour explorer le communisme en Bulgarie et le sens de la mémoire !