Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Zagreb, la métropole continentale aux charmes méconnus (Tourisme Croatie)


est la capitale et la plus grande ville de Croatie. Avec son million d’habitants, elle a des airs de métropole. Située en , sur les bords de la rivière Sava, c’est une ville riche en patrimoine historique, mais aussi en manifestations culturelles, sportives et loisirs variés. Peu touristique par rapport aux destinations de la côte adriatique, ne manque pourtant pas d’intérêt…

zagreb CroatieSituée à seulement 2h de vol de Paris, Zagreb est située au carrefour géographique, culturel,  historique et politique de l’Orient et de l’Occident encore visible aujourd’hui grâce à son patrimoine historique et culturel. Cette ville réunit l’esprit continental et méditerranéen en une entité toute spécifique. 
La est entourée de paysages verdoyants paisibles et idylliques, sillonnés de rivières et entourés de collines couvertes de vignes et de forêts centenaires. Sa position géographique stratégique entre la Pannonie, les Alpes et les Dinarides lui a permis de devenir un lieu de communication ouvert. Les visiteurs apprécient l’ambiance sereine qui règne autour des bourgs, palais et châteaux médiévaux, des sources et stations thermales, des sanctuaires et lieux de pèlerinage. Ils apprécient aussi le dynamisme culturel de la capitale croate, son caractère bucolique et animé à la fois. Cet environnement favorable confère à Zagreb tous les attributs nécessaires au bien-être. La ville de Zagreb propose à ses visiteurs d’agrémenter leur séjour par un soin dans un des nombreux spas de la ville ou bien de se détendre dans les thermes de la région de Krapina.

Préparez votre séjour à Zagreb en Croatie centrale: consultez le guide voyage dédié à Zagreb

  • Zagreb, une ville aux charmes méconnus

     

    Zagreb est une capitale animée et vivante. Pourtant ses vieux quartiers, Gradec et Kaptol, ont su garder leur charme et leur sérénité. Perchée sur une colline accessible par des escaliers ou par le vieux funiculaire, la vieille ville offre une multitude de ruelles pavées jalonnées par des terrasses de café fleuries et des maisonnettes colorées. Au détour d’une ruelle apparaît le marché Dolac et ses fameux parasols rouges abritant les étals de fromages, fruits et légumes des paysans de la région. La ville basse procure une émotion différente : vous découvrez la splendeur des façades austro-hongroises, des larges avenues bordées d’arbres, des monuments imposants aux façades sculptées.

     

    Zagreb, ville Haute et Ville Basse

    Elle attire comme un aimant ceux qui veulent découvrir à la fois son passé et sa modernité, dont on peut voir les traces dans les rues du noyau ancien appelé Ville-Haute (Gornji grad) et dans la partie un peu plus récente, mais plus toute jeune quand même, appelée Ville-Basse (Donji grad), ainsi que dans le Nouveau Zagreb (Novi Zagreb).

    Se repérer à Zagreb

    Gornji grad est à voir pour la place de Marc et l’église de Saint Marc et aussi la cour de Ban – un palais de style baroque qui abrite désormais le gouvernent croate. Tout près : le palais de la ville appelé Dverce la tour Lotrscak. Promenez vous jusqu’à la place de Catherine. Si vous aimez les musées, ne manquez pas le musée de l’art moderne et le musée croate de l’art naïf.

    Kaptol :vous localiserez le quartier en repérant la cathédrale de Zagreb, Saint Stéphane, un coin de spécial de Kaptol est l’Opatovina. Kaptol est en quelque sorte un village, très ancien, à la base de l’histoire de la ville, qui accueille aujourd’hui le marché principal de la ville de Zagreb. Une attraction incontournable!

    Donji grad s’articule autour de la place principale de la ville de Zagreb : la place du Ban Josip Jelacic et aussi par plus longue rue de la ville la Ilica. C’est le centre névralgique de Zagreb et un lieu parfait pour faire du shopping ou déguster un café à l’une des nombreuses terrasses.

     Zagreb

    Zagreb s’est développée, à travers les siècles, en tant que centre culturel et scientifique florissant et influent carrefour économique et commercial. Il se trouve au croisement de voies de communication importantes entre la côte adriatique et l’Europe centrale. Zagreb est également un centre d’affaires, une ville universitaire, une ville de culture, d’arts et de loisirs. De nombreux et renommés scientifiques, artistes ou sportifs sont originaires de cette ville ou y travaillent. Zagreb offre à ses visiteurs le charme baroque de sa Ville-Haute, ses pittoresques marchés en plein air, des magasins en tous genres et un large éventail de produits artisanaux, sans oublier une savoureuse cuisine locale. Zagreb est la ville des parcs et promenades regorgeant de verdure et ses agréables environs permettent un grand choix d’excursions. Zagreb entre dans le troisième millénaire avec une population d’un million d’habitants. Malgré un développement très rapide de son économie et des voies de communication, la ville a gardé son éclatante beauté et son atmosphère détendue, ce qui en fait une véritable métropole à taille humaine.
    Ne se trouvant qu’à 170 kilomètres de la mer, on peut dire que Zagreb est, d’une certaine manière, aux portes de la côte grâce aux autoroutes l’y conduisant. Il se trouve à 122 mètres d’altitude et son climat est de type continental avec une température moyenne d’été de 20 ºC et de 1 ºC en hiver. Zagreb compte une vingtaine de théâtres, 21 musées, une trentaine de galeries et plusieurs collections artistiques. Des expositions à thèmes viennent souvent enrichir les nombreux trésors permanents, nationaux ou internationaux, d’art et de culture (consultez ce site web).

    Zagreb, une ambiance typique d’Europe centrale

    zagreb clocher kaptolSon charme et son authenticité, étayés par le fait que toutes les attractions ou institutions touristiques et culturelles de la ville de Zagreb se trouvent en plein centre, et donc accessibles à pied, sont incontestablement ce qui différencie Zagreb des autres métropoles européennes. Bien qu’ayant toutes les caractéristiques d’une ville d’Europe centrale, de par sa position géographique, Zagreb doit son charme à ses cafés et terrasses en plein air, typiques du style de vie méditerranéen. L’architecture de la Ville-Haute, tout comme celle de la Ville-Basse, les monuments culturels et beaux bâtiments de styles différents, les nombreux parcs et l’atmosphère spécifique qui règne en ville attirent de nombreux touristes dont le nombre va croissant chaque année

    . Une excellente infrastructure hôtelière s’adapte à tous leurs besoins et leur permettent de choisir entre grands hôtels de chaînes mondialement connues ou hôtels plus petits mais de toute aussi bonne qualité, qu’ils soient venus pour affaires ou pour tourisme. L’offre gastronomique est aussi imposante, mariant le meilleur des saveurs méditerranéennes au goût typique de la cuisine continentale. Et pour ceux qui ne souhaitent pas changer leurs habitudes culinaires, un grand choix de plats internationaux est également à leur disposition. L’offre commerciale variée saura aussi attirer les visiteurs. Comme c’est de Zagreb que partit à la conquête du monde le premier stylo à réservoir d’encre inventé par l’innovateur croate Slavoljub Penkala, ce sera peut-être le souvenir idéal à rapporter de Croatie ; ou bien une cravate (dont la Croatie est aussi le pays d’origine).
    Le Zagreb actuel a grandi autour de deux bourgades médiévales qui s’étaient développées sur deux collines avoisinantes. L’histoire écrite de la ville remonte à 1094, année ou fut fondé un évêché. L’Université de Zagreb, fondée au XVIIe siècle, est l’une des plus vieilles d’Europe.

    Sur quoi se base l’imaginaire de ce beau pays qu’est la Croatie ? C’est ce qu’une déambulation dans Zagreb , sa capitale, peut nous apprendre.

    Zagreb, Croatie, midi. En cette mi-avril, le ciel est bleu, sans nuages, la température tempérée, et pourtant un coup de tonnerre retentit. Il vient de la partie haute de la ville (Gornji Grad), reliée à la partie basse (Donji Grad) par le plus petit funiculaire d’Europe (66 mètres). Là-haut, on découvre la source du bruit, un vieux canon installé au sommet de la tour Lotrscak. Chaque jour à la même heure, depuis le jour de l’an 1877, la détonation célèbre un fait d’histoire enseveli par le temps, mais permet surtout à chacun de régler sa montre.
    zagreb capitale de croatie

     

    Visiter Zagreb : que voir à Zagreb?

    Vous pourrez y découvrir (entre autres) :

    La Ville Haute de Zagreb ; centre névralgique de Zagreb

    – La Place du Ban Josip Jelacic : cœur animé de la ville ouverte en 1830 où se déroulent nombreuses manifestations

    – La fontaine Mandusevac ; creusée à la place de la source miraculeuse qui jaillit au début du 14ème siècle grâce aux prières de l’évêque Augustin Kazotic.

    « Manduso zagrab » signifie « puise l’eau » et donnerait d’après la légende son nom à la ville de Zagreb.

    – Nombreuses sculptures du célèbre Ivan Mestrovic (surtout à l’église Saint-Marc : crucifix, Piétan Vierge à l’Enfant.

    – Ilica, voie très animée et centre de la ville élégante

    – La promenade Strossmayer

    – La place Franco Markovic bordée d’immeubles baroques, de cafés et de vignes

    – Plusieurs Palais (Jelacic élevé au 18ème siècle par Bartol Felbingere ; Kulmer qui abrite aujourd’hui le musée d’art contemporain ; Dverce ; le palais du Ban, siège du gouvernement ; Vojkovic-Orsic le plus beau palais baroque de Zagreb où se trouve le musée d’Histoire de la Croatie ;etc.)

    – La Place Catherine Zrinski

    – L’église Saint-Catherine datant de  1632 et dont la sobriété cache l’un des plus beaux décors baroques de Croatie réalisé par les italiens Antonio Quadrio, Giulio Quaglio et le slovène Kristofor andria Jelovsek

    – La Maison de Ljudevit Gaj où fut imprimé le premier journal en croate le 10 décembre 1835

    – La Place Saint-Marc où siègent le Parlement (Sabor) et le gouvernement croate

    – La rue Pavle Radic : « la rue longue », très commerçante

    – Le Musée de la ville de Zagreb

    – La Maison du Peuple qui abrite désormais l’institut d’Histoire Littéraire de l’Académie et où furent rédigées les revendications du peuple.

    – La Porte de pierre, dernière porte médiévale de Gradec et  rescapée de l’incendie de 1731

    – Dolac : où se tient le marché principal en plein air de Zagreb, très animé

    – La Cathédrale construite au moment de la pression turque sur le modèle européen

    – Opatovina : le  quartier branché de la ville

     zagreb croatie

    La Ville Basse de Zagreb

    – La Place Preradovic, du nom du poète qui y est statufié, est au cœur de l’animation : café, librairies, cinémas

    – La Maison des artistes croates où se tiennent nombreuses expositions d’artistes contemporains

    – La jardin botanique, lieu de promenade très prisé des Zagrébois

    – Nombreuses places (Roosevelt, Mazuranic, Marco Marulic, Roi Pierre Kresimir, Strossmayer, Nikola Zrinski: ornée d’une série de bustes de célébrités, de fontaines, d’un charmant kiosque à musique et d’une colonne météorologique) où se mêlent à la fois le style Sécession, celui de Mestrovic, les styles « Fer à Cheval », Art Déco

    – Palais de l’Académie croate des Lettres, des Sciences et des Arts

    – Le Café Lenucci, immeuble étonnant couleur pistache et datant de l’époque de Pompéi

     

    Vous pourrez visiter à Gradec:

    – Le Musée croate d’art Naïf

    – Le Musée de la ville de Zagreb

    – L’Atelier Ivan Mestrovic

     

    Donji Grad

    – Le Musée des Arts Décoratifs

    – Le Musée Mimara

    – Le Musée des Techniques

    – La Galerie Strossmayer des Maîtres anciens

    – Le Musée archéologique

    Décoder Zagreb : explorer la capitale croate de manière insolite

    Le programme « Décoder Zagreb» a été conçu comme une sorte de rallye urbain auquel les visiteurs participent de façon indépendante pour découvrir les curiosités de la ville. Il s’organise autour d’instructions contenues dans le forfait « Décoder Zagreb » et que les participants suivent afin de détecter, sur le terrain même, codes et signes secrets ; une manière intéressante, inhabituelle et empirique de partir à la découverte d’une ville. Les participants deviennent ainsi les principaux héros chargés de résoudre les énigmes de cet original parcours touristique à la Da Vinci Code.
    Ce programme apporte aux participants pratiquement autant d’informations qu’ils en auraient reçues avec une visite guidée classique, mais par un procédé totalement différent. Par son engagement personnel, le visiteur doit suivre les indications, ce qui suppose qu’il devra s’adresser aux habitants de la ville, musarder et étudier les rues, places ou entrées dans les édifices, ou bien déchiffrer des graffiti, pénétrer dans divers locaux tels cafés, musées, magasins de produits locaux, etc. Cette sorte de rallye permet donc aux touristes d’enrichir les impressions reçues lors de leur visite, tout en faisant d’eux des participants actifs à la vie de la ville.

    Histoires, légendes et mythes à Zagreb

    La tradition de la place principale de Zagreb (Trg bana Josipa Jelačića) remonte au XVIIe siècle, époque à laquelle cette place a été créée. Les édifices l’entourant aujourd’hui ont été érigés sur une période d’une centaine d’années, ce qui explique leurs différents styles, du classicisme au style Sécession (Art nouveau) ou moderne. L’arrivée sur cette place réveille les légendes liées à l’origine du nom de Zagreb dont l’une d’elles raconte qu’il viendrait de la rencontre fortuite de l’un des bans croates avec une petite fille se tenant près d’une source et à qui il aurait dit : « Manduša, ZAGRABI !  » ( = puise), la source prenant le nom de la fillette, soit Manduševac, et la ville le nom de Zagreb.
    Le coup de canon de midi

    La tour Lotrščak, partie certainement la mieux conservée de tout le système de défense de la bourgade sur la colline, tire son nom de la cloche qui sonnait autrefois, le soir, avant la fermeture des portes de la ville. Cette tour, abritant aujourd’hui diverses expositions, a été construite au milieu du XIIIe siècle. Elle est surtout populaire par son canon que l’on tire tous les jours à midi, suivi des sonneries de toutes les églises de la ville. La cloche d’où elle tire son nom s’appelait « campana latrunculorum », nom devenu aujourd’hui, en version croatisée, Lotrščak.

    La légende du tir de canon à midi pile est liée à une attaque des Turcs qui étaient arrivés à hauteur de la Save. En effet, Zagreb avait alors demandé l’aide de Vienne qui lui avait envoyé un canon. Lorsqu’un serviteur du pacha turc lui apporta de la dinde pour son déjeuner, le canon tira à midi pile, depuis la tour de Lotrščak en direction du plat, faisant éclater la volaille en mille morceaux. Les Turcs, voyant ce que le canon avait réussi à faire, prirent peur et plus jamais n’attaquèrent Zagreb.

     Zagreb et la cravate croate

    régiment de la cravate relève de la gardeLa cavalerie légère croate qui faisait partie de l’armée royale française au cours de la guerre de Trente Ans au 17ème siècle (1618-48) était connue par sa bravoure exceptionnelle et pour ses compétences militaires, mais aussi pour un détail vestimentaire – un foulard pittoresque noué autour du cou. Le foulard noué par un noeud est nommé d’après le nom ethnique des Croates (ancien allemand Krabatten ou ancien français Cravattes) – cravate. Dans les troupes de l’armée royale française a été créée en 1664 le régiment croate Royal Cravattes.

    Près de quatre siècles après la guerre de Trente ans, dans le vieux quartier de Zagreb, les touristes peuvent assister en direct à la relève de la garde du régiment Kravat, inspiré du célèbre régiment historique croate.

    Toute relève de la garde commence avec une cérémonie attractive de préparation de la garde et l’inspection des armes.  Dans la cérémonie participe un groupe de 12 soldats qui représentent les soldats croates d’il y a quatre cents ans qui portaient des foulards, nommés plus tard les cravates. La garde se situe sur les trois lieux touristiques – sur la place Saint Marc, la place de ban Josip Jelačić et près de la statue de Notre-Dame à Kaptol. Ce projet vise à promouvoir Zagreb comme la capitale de la cravate, avec le désir que cette valeur culturelle et historique extraordinaire devienne une attraction pour tous les visiteurs de la capitale croate, le pays de la cravate.

    Pour en savoir plus sur la relève de la garde du régiment Kravat…

     Visite de Zagreb autrement : les secrets de Grič

    Tout au long du mois de septembre, nous vous proposons une nouvelle façon de visiter Zagreb, capitale de la Croatie. Tous les venderdis et samedis soir à partir de 22h, partez éclairé à la lanterne, à la découverte de la ville-haute de Zagreb pour y découvrir son histoire comtée par les mots de la romancière craote Marija Jurić Zagorka.

    tajne grica opcenito

    De nombreux personnages en costume, vous feront découvrir cette partie de la ville tout en interprétant des scènes du roman : “La sorcière de Grič” légende de cette parie de la ville. A la fin de ce périple, rafraîchissements et spécialités de Zagreb sauront redonner force aux participants.

    Il est aussi possible de visiter Zagreb sur les traces des fantômes et des vampires (comptez environ 7€ la visite de 1h).

  • Le programme parfait pour un city-break réussi à Zagreb à l’occasion d’un week end et pourquoi pas lors de la fin d’année:

    Samedi – 09 h 00 :

    Après une bonne nuit de sommeil dans l’un des hôtels emblématiques de la ville, rien de mieux qu’une immersion sportive dans la vie des zagrebois. Direction le jardin botanique pour un jogging vivifiant ! Au programme de la course : une dizaine de milliers de plantes du monde entier… Et l’agréable sentiment d’être déjà déconnecté du quotidien.

    Tržnica_Dolac - Damir FabijanicSamedi – 11 h 30 :

    Cap sur « le ventre de la ville », au marché Dolac. Incontournable, le lieu est connu dans le monde entier notamment pour ses parasols rouges sous lesquels les fermiers se protègent du soleil. C’est le lieu parfait pour découvrir les curiosités culinaires du pays. Les spécialités zagreboises proposent un mix gastronomique intrigant, subtile mélange de cuisine urbaine et rurale. Au menu : le grenadir marša (pâtes à l’oignon et au fromage), les štrukli (sortes de raviolis au fromage) ou encore le Mlinci, lambeaux de pâtes d’abord ramollis dans l’eau bouillante puis baignés dans la sauce de la dinde grillée.

    Samedi – 14h00 :

    Direction la place Strossmayer pour faire le plein de culture ! Tout commence dans la galerie du même nom qui abrite les œuvres d’artistes emblématiques tels qu’El Greco ou Goya, mais attention il faudra tout de même faire un choix tant les activités sur place sont nombreuses et passionnantes : Galerie d’art moderne, Musée national croate des beaux-arts des XIXème et XXème siècles ou Cabinet d’art graphique de l’Académie croate des Sciences et des Beaux-arts, alors déjà une idée ?

    Samedi – 20h00 :

    Après une pause bien méritée près du kiosque à musique du parc Zrinjevac, direction le restaurant ! Au « Vinodol », on ne pourra qu’hésiter entre le fameux agneau cuit « à la Peka » (au feu de bois sous une cloche en bronze)ou une belle assiette de charcuteries et de fromages dalmates. Le restaurant propose une carte des vins bien fournie, l’occasion de tester une nouvelle spécialité croate… Un délice !

    Samedi – 23h00 :

    C’est l’heure de faire la fête ! Zagreb regorge de bars et discothèques pour tous les goûts ! Rendez-vous au « Bacchus », un jazz-club niché dans une cave, une adresse très prisée de la capitale : mobilier dépareillé, atmosphère tamisée, clientèle cosmopolite… Et de la bière ! Blonde, la Zlatni Medvjed ou brune, la Crna Kraljica.

    Copyright Zagreb TB - Auteur Mirsad Mehulic b

    Dimanche – 09h00 :

    Direction le marché aux puces Hrelič ! Réservée aux chineurs et aux lèves-tôt, le marché aux puces de Zagreb est une institution depuis 1972. Au programme : des brics et des brocs, de la fripe, des livres, des photos, de la vaisselle et de nombreux autres objets insolites. A ne pas manquer : profiter de l’occasion pour déjeuner dans l’un des nombreux stands éparpillés sur le marché… Ambiance folklorique et rencontres inoubliables garanties !

    Dimanche – 13h00

    Lieu de rendez-vous privilégié de Zagreb, la place Ban Jelačic attire beaucoup de curieux. Pour une pause-café, très ancrée dans la culture de Zagreb, il n’y a pas meilleur endroit ! Après avoir dressé un premier bilan de son week-end sur fond de musique de rue, direction la fontaine Manduševac pour y faire un vœu en échange d’un kuna.

    Dimanche – 14h00

    Au musée des cœurs brisés, les visiteurs participeront à une visite inattendue. Au fil des salles, la découverte d’objets offerts par des inconnus après une rupture est surprenante :haches, menottes, ou encore nains de jardin font partis de cette collection unique. Ordinaires, passionnées, parfois tristes, les histoires de ce musée sont toutes aussi attachantes les unes que les autres.

    Dimanche – 16h00

    Avant de fermer la « parenthèse Zagreb »,  une dernière balade dans la capitale s’impose. Direction la ville nouvelle et plus précisément la rue Branimirova et les quartiers de Dugave et de Siget pour un parcours 100% street art. Le Street Art Museum a érigé la ville en musée ouvert 24/24 et 365 jours par an. Chaque année, un nouveau projet mené en collaboration avec des artistes croates et étrangers y est présenté.

    croatian-national-theatre-zagreb-optimized-for-print-marko-vrdoljak

    Pour un break original et abordable, Zagreb est la destination à ajouter à sa « to-do list » 2015-2016. Seul, à deux ou entre amis, la capitale croate séduira à coup sûr tout le monde ! Depuis Paris CDG, deux vols par jours sont opérés en code share par Croatia Airlines et Air France…

  • Musée, galeries, clubs et bars concert à Zagreb

     

    La ville de Zagreb a su combiner une scène artistique underground à des musées de grande qualité. Dans la ville historique, les musées sont nombreux : le musée de la ville, la fondation du sculpteur Ivan Meśtrović, le musée d’histoire croate, le musée d’art naïf, le musée des arts décoratifs, le musée Mimara, le musée ethnographique, la galerie Strossmayer, le musée archéologique, le musée des techniques. Sans oublier le musée d’art contemporain (www.msu.hr), le musée Lauba (www.lauba.hr) et le fameux musée des coeurs brisés (www.brokenships.com). Mais Zagreb c’est aussi une scène artistique underground florissante (HW, Prostor, Filijo, Marko Tadić) et un musée du street art (www.muu.com.hr). Enfin, la vie nocturne y est particulièrement dynamique : 5 grandes discothèques, une quinzaine de clubs, une douzaine de pubs, une dizaine de brasseries et une dizaine de „lounge” bars et bars de nuit proposant des concerts, plus un certain nombre de clubs de jazz.

    Tour à tour villageoise et citadine, calme et animée, Zagreb vous dévoilera ses charmes si vous faites l’effort de la découvrir. C’est le moment d’en profiter, avec des promos sur Air France et Croatia Airlines.

    Zagreb ; un opulent répertoire culturel

     

    Les scènes des théâtres et salles de concerts de Zagreb offrent un large répertoire et d’excellents artistes locaux ou invités célèbres du monde entier s’y produisent. La richesse du programme culturel s’exprime au travers du large choix proposé de représentations théâtrales, opéras et opérettes, concerts de musique moderne, classique ou de jazz, ainsi que dans les nombreux festivals qu’offre la ville. Les rues de Zagreb sont, principalement l’été, le théâtre de très nombreuses manifestations et représentations en plein air, rendant la ville encore plus animée et plus vivante et pittoresque.
    Zagreb est membre de plusieurs associations européennes dont les plus importantes sont la Fédération des Offices de Tourisme des Villes Européennes (FECT – Federation of European Cities Tourist Offices : ww.visiteuropeancities.com) et  » Art Cities in Europe  » (Villes artistiques d’Europe).

    zagreb theatre

    Zagreb gay friendly

     zagreb gayMalgré le fait que Zagreb n’entre pas dans la catégorie des destinations gay européennes typiques, la population gay est la bienvenue dans la métropole croate et il existe un certain nombre de lieux gay friendly pour le loisir et le repos. Une collaboration entre l’Office de Tourisme de Zagreb et l’association Queer Zagreb a permis de publier le gay guide, que l’on peut trouver à l’Office de Tourisme sur la place principale de Zagreb. Ce guide existe aussi dans la forme de l’application pour iPhone, iPod touch et iPad. Le guide s’appelle “Zagreb & Belgrade Gay Guide 2012″, et on peut le trouver sur Zagreb Guide Gay. Cette application offre une liste complète des tous les lieux gay friendly à Zagreb et Belgrade, parce que ces deux métropoles se distinguent, par rapport aux autres capitales de la région de sud-est de l’Europe, par une riche offre pour la population gay. L’application offre aussi la carte et la liste de tous les clubs gay friendly, bars, lieux pour la relaxation, magasins, boums et festivals, groupes et organisations, comme aussi l’hébergement dans la ville – des appartements privés, des auberges et hôtels qui ont une attitude positive envers les homosexuels. On peut aussi y trouver des conseils de voyage et des suggestions pour des vacances agréables dans les deux métropoles – Zagreb et Belgrade. Outre le guide publié et l’application, on prévoie l’ouverture d’une agence de voyage réceptive qui servira de relais de qualité aux tour-opérateurs étrangers afin de faciliter l’organisation de séjours gay friendly à Zagreb.

    Top 1 des destinations pour jeunes en Croatie

    Zagreb et classée au top 1 des destinations pour les jeunes et pour faire la fête en Croatie…

    Le guide américain populaire pour les voyages Off Track Planet, qui suggère, depuis quatre ans, aux jeunes gens sans beaucoup d’argents les 10 top destinations dans le monde qu’il faut surtout visiter, a placé cette année Zagreb sur sa liste.

    Tkalciceva rue Tomislav SklopanZagreb Tourist Board – Photo Tomislav Sklopan

    Pour cette année, Off Track Planet suggère un grand choix de destinations – des abruptes Alpes suisses aux langoustes pas chères au Nicaragua, ou, comme on les appelle dans le guide, „les meilleures destinations pour attendre l’apocalypse que devrait venir bientôt“.

    La métropole croate est décrite comme une ville où vous pouvez vous amuser sans cesse, et concernant les prix avantageux, vous aurez encore assez d’argent pour rentrer à la maison.

    „A Zagreb vous trouverez différents clubs et bars avec des bonnes bières, dont le prix ne mettra pas en danger votre budget (de 2.50 à 3.50 dollars), et tout est ouvert 24h/24“, écrit Off Track Planet. Le guide ajoute que Zagreb, à part de sa vie nocturne, fascine ses visiteurs par son architecture européenne qu’on pourrait comparer avec l’architecture de Prague.

    „Après que Zagreb vous ai épuisé les pieds, vous pouvez vous évanouir sur une plage improvisée du lac Jarun, où les clubs voisins vous inviteront à faire la fête à nouveau“, peut-on lire dans l’article de Off Track Planet.

    Sur la première place de la liste on trouve le Chiapas au Mexique, puis suivent avec Zagreb, Turin en Italie, l’Anatolie centrale en Turquie, Bucarest en Romanie, Interlaken en Suisse, Dakar au Sénégal, l’île Big Corn Island au Nicaragua, Circova en Moldavie et Ushuaia en Argentine.

    The Huffington Post a aussi publié la liste des top destinations pour les jeunes voyageurs de Off Track Planet.
    Off Track Planet

  • Hotels à Zagreb ; une offre large et de qualité

     

    Logement recommandé à Zagreb: Bed and Breakfast Kairos Zagreb

    coeur2kairos studio zagreb logement chez l'habitantSi vous recherchez un logement sympathique, confortable, privilégiez le bed and breakfast Kairos, rue Vlaška, disposant de chambres et d’appartements est géré par la famille.

    Les chambres Kairos est très bien situé au centre ville de Zagreb, à proximité des sites touristiques et historiques dignes d’intérêt…

     

    Réserver une chambre au Bed and Breakfast Kairos Zagreb

    [NDLR] Pour des prix plus bas, privilégiez les hébergements aux environs de Zagreb, comme par exemple à Samobor, si vous préférez loger dans une ville…

    A la recherche d’un hotel à Zagreb? Zagreb offre un large choix d’hébergements, se mettant ainsi à la portée de toutes les bourses. Les hôtels vont des établissements d’élite appartenant à de célèbres chaînes hôtelières aux petits hôtels privés. Ils sont classés par étoiles et leurs prix varient, bien sûr, en fonction de leur catégorie.

    Zagreb et ses environs comptent une cinquantaine d’hôtels dont 3 à 5 étoiles et 11 à 4 étoiles, les autres étant principalement des 3 étoiles.

    Où loger à Zagreb?

    Booking.com
  • Plusieurs jours sont souhaitables pour visiter Zagreb. Aussi, la Zagreb card peut être très utile pour apprécier tout ce qu’il faut voir, visiter à Zagreb.

    La « Zagreb Card » et tous ses avantages

    La carte Zagreb Card est destinée aux touristes afin de les aider dans leurs déplacements et pour pouvoir accéder plus facilement à tout ce que présente la ville. Elle offre de nombreux avantages à ses titulaires : transports publics urbains gratuits, réductions dans quasiment tous les musées de la ville, dans de nombreux restaurants, magasins ou autres prestataires de services, et plus encore. Son prix est de 12 euros et elle est valable pendant 72 heures à compter du jour et de l’heure qui y sont indiqués. Elle peut s’acheter en ligne dans toutes les associations touristiques de la ville ou aux réceptions de tous les grands hôtels de Zagreb (consultez le site Zagreb Card).

    Visiter Zagreb en city bus

    Les touristes peuvent utiliser le Zagreb city Bus pour découvrir la capitale croate. Des écouteurs  diffusent en sept langues le contenu synchronisé avec l’itinéraire et l’emplacement de l’autobus en passant par quelques-unes des nombreuses curiosités de la ville. L’autobus sans toit conduit les touristes par deux routes: l’une est courte et l’autre plus longue. La visite par la route la plus courte, la «ligne rouge» dure 1 heure et le bus passe par la Haute et la Basse-ville, tandis que la visite plus longue, celle de la «ligne verte» dure 2 heures et passe par deux lacs importants: Bundek et Jarun.

    La visite en bus permet aux touristes, accompagnés d’une ou deux heures de conférence, de découvrir la riche histoire de 900 ans de Zagreb et de nombreuses curiosités liées à la ville, par exemple: que la première mention écrite de la ville date de 1094, que la Radio de Zagreb a débuté en 1926 en tant que première station de radio dans cette partie de l’Europe et que le premier véhicule a été conduit dans ses rues en 1901.

    Des transports en commun à Zagreb en constante amélioration

    Zagreb est très bien relié aux autres pays ou autres régions de Croatie. L’aéroport n’est qu’à 17 kilomètres du centre ville et, outre la compagnie aérienne nationale Croatia Airlines, la capitale de la Croatie est desservie par de nombreuses autres compagnies étrangères, tant par lignes régulières que par vols charters et vols low coast. Grâce à son réseau d’autoroutes modernes, on peut aussi arriver à Zagreb par d’excellentes voies de communication routières, ou bien encore ferroviaires. Avec la fin des travaux sur l’autoroute Zagreb – Sisak, prévue pour décembre 2008, Zagreb aura un nouvel accès par le sud avec les échangeurs de Jakuševac et de Sveta Klara, alors que l’accès par Buzin sera supprimé.
    Plan de Zagreb transports Trams : cliquez sur la carte pour l’agrandir
    Transport Zagreb  Plan des trams

     

    La « Zagreb Card » ; une carte utile pour les déplacements

    La carte Zagreb Card est destinée aux touristes afin de les aider dans leurs déplacements et pour pouvoir accéder plus facilement à tout ce que présente la ville. Elle offre de nombreux avantages à ses titulaires : transports publics urbains gratuits…

    Quels souvenirs ramener de Zagreb?

    Zagreb offre un très large éventail de produits à rapporter comme souvenirs ou cadeaux à offrir à une personne chère ; vêtements, coussinets et calendriers, livres, monographies, tableaux, grands crus ou gâteaux. Les souvenirs au cachet particulier de Zagreb sont : une copie de la sculpture de Dora, l’héroïne du très populaire roman d’August Šenoa, « L’or de l’orfèvre » (Zlatarevo zlato) ou bien un des ces petits cœurs rouges en pain d’épices (licitarsko srce) ou l’ancien ornement croate à entrelacs appelé pleter, de la poterie ou de la céramique, des copies des œuvres du grand sculpteur croate Ivan Meštrović, des maisonnettes typiques en plâtre, des tableaux aux motifs de Zagreb, la colombe de Vučedol, des objets en cristal, des tricots ou articles artisanaux, une copie de la célèbre stèle de Baška (Bašćanska ploča), des eaux-de-vie de fruits, des stylos (penkala), du bermet, l’apéritif de Samobor et la moutarde de cette même petite Localité en banlieue de Zagreb, des cravates, livres ou monographies sur Zagreb, du vin, etc. On peut acheter tous ces articles, et bien d’autres encore, tout aussi intéressants, dans tous les magasins, spécialisés ou non, se trouvant soit en centre ville soit dans d’autres quartiers de Zagreb.

    Le parapluie de Šestine
    Ce parapluie typique, en plus d’être un objet ayant sa propre utilité, est un signe d’identité spécifique de la ville de Zagreb. Il fait partie du costume traditionnel de Šestine, village autrefois en bordure de la ville et qui aujourd’hui en fait partie intégrante, il était encore régulièrement porté jusqu’aux années soixante du XXe siècle, disparaissant ensuite peu à peu de la vie quotidienne. Ce parapluie est fabriqué à la main, sur un tour spécial et avec un tissu aux couleurs et motifs particuliers de Šestine.
    Les stylos sont nés à Zagreb

    Saviez-vous que les stylos à réservoir intégré sont nés à Zagreb ?
    Encore gamin, Slavoljub Penkala, habitant de Zagreb, se demandait déjà pourquoi il fallait tailler les crayons. C’est ce qui l’amena peu à peu à sa plus grande invention : le crayon mécanique et le stylo encre. En 1906, ce célèbre innovateur a enfin pu déposer son premier stylo mécanique au Bureau des brevets à Budapest, et son premier stylo encre dès l’année suivante.

    Slavoljub Eduard Penkala est ainsi devenu l’un des plus grands inventeurs du début du XXe siècle dont les quelques 70 à 80 brevets appartiennent aux domaines de la mécanique, de la physique et de l’aéronautique (voir ce site).

    La friandise slatki pušlek

    Cette friandise originale de Zagreb est en fait un bouquet (pušlek) de fleurs confites et préparées de façon artisanale puis arrangées d’une manière originale, à chaque fois différente et unique. Le paquet-cadeau contient fleurs, pétales et feuilles, confites selon une méthode déposée et il fait partie des souvenirs ayant droit à l’appellation « souvenir croate authentique ».

     

    Cuisine croate : que manger à Zagreb?

    Que manger à Zagreb? Que ce soit en centre ville ou dans les différents sites d’excursions autour de Zagreb, vous pourrez choisir ambiance et menu selon vos goûts et les circonstances, en harmonie avec votre humeur ou le moment du jour, sur un agréable fond musical de tamburice typiques ou de piano. Mais une chose restera toujours la même : les saveurs locales typiques. Fromage blanc à la crème fraîche, štrukli, dinde accompagnée de mlinci, pasticciada dalmate, saucisson sec kulen … ou bien spécialités méditerranéennes arrivées directement de la mer Adriatique dans votre assiette. Ici vous oublierez l’ingénierie génétique et vous retrouverez le bon goût des produits faits maison. Chacun pourra trouver son local favori, la table à laquelle il reviendra toujours avec plaisir et où il sera toujours le bienvenu.

    Le paprenjak – biscuit traditionnel croate

    Les zagorski štrukli – un bien culturel protégé

    Zagreb, une ville à l’esprit sportif

    Comme toutes les autres villes s’adaptant aux tendances modernes et aux nouveaux styles de vie, Zagreb s’est doté d’installations répondant à ces nouvelles habitudes et à « l’esprit sportif » de ses habitants. Rares sont les métropoles européennes qui, comme la métropole croate, disposent d’un parc naturel (Medvednica) dans les environs tout proches. Idéal pour excursions, loisirs et repos en toutes saisons, Medvednica et son plus haut sommet Sljeme accueillent depuis 2005 la course de ski FIS appelée « Trophée de la reine des neiges ». C’est sur Sljeme qu’ont fait leurs premiers pas à ski la championne mondialement connue Janica Kostelić et son frère, skieur tout aussi émérite, Ivica Kostelić.

    Le tournoi de tennis Zagreb Indoors attire à Zagreb bien des joueurs de tennis du monde entier. Jarun, le centre de sports et loisirs, est un lieu d’excursion très prisé des Zagrebois et de leurs invités. On y pratique des régates prenant part à de nombreuses compétitions nationales ou internationales, des pistes cyclables, des plages pour la baignade et un grand choix de restaurants.

     

  • Excursions aux environs de Zagreb

    Les environs de Zagreb (voir ici) sont séduisants et variés, offrant vignobles, routes des vins, châteaux baroques et médiévaux (la plus grande concentration après les châteaux de la Loire), ainsi que de nombreux thermes aux eaux curatives qui, maintenant rénovés, constituent une véritable « riviera thermale ».
    Le village ethnographique et authentique de Kumrovec constitue une attraction touristique de premier plan. Les environs de Zagreb attirent autant les sportifs que ceux qui recherchent loisirs et détente dans un cadre de beautés naturelles, tout en pouvant apprécier coutumes, culture et architecture traditionnelles.

Informations sur Zagreb:
La ville de Zagreb augmente son nombre de points d’informations touristiques avec un nouveau centre au sein même de la gare routière. C’est le quatrième centre touristique qui marquent dès à présent tous les points d’entrée importants de la ville : la place centrale de Zagreb – Trg bana Josipa Jelačića, l’aéroport et la Gare principale.

Les centres d’informations proposent aux visiteurs de Zagreb de recevoir toutes les informations nécessaires sur la ville grâce à des informateurs spécialement préparés. Cette année un centre touristique saisonnier sera installé à la Porte de Zagreb, près de l’hôtel Plitvice.

Office du Tourisme de Zagreb

Quel guide utiliser pour visiter Zagreb?

929233Les guides Cartoville de l’éditeur Gallimard sont des guides spécialisés sur les court-séjours qui se déplient et se déploient, alliant la carte touristique au guide de voyage. Ayant ressenti le grand potentiel de Zagreb comme la nouvelle destination city-break tendance en Europe, l’éditeur Gallimard a lancé un Cartoville spécialement dédié à la capitale croate et sa région.

De la place du Ban-Jelacic à Kaptol, de Dolac aux parcs du Fer à cheval, mais aussi du château de Trakošcan à Varaždin, la capitale de la Croatie et ses environs se déploient en un clin d’œil avec un guide pas comme les autres.

• Un concept unique : une carte dépliable par quartier, pour se repérer immédiatement
• Les 10 incontournables de la ville et 10 idées pour vivre à l’heure de Zagreb
• 40 sites, musées et monuments à découvrir, localisés sur les cartes
• 100 adresses (restaurants, bars, boutiques, hôtels, etc.) testées et chroniquées par des auteurs-voyageurs
• Toutes les informations pratiques indispensables.

Le guide est disponible en librairies, sur le site www.gallimard.fr, sur Amazon et retrouvez aussi Cartoville Zagreb sur le site de la Fnac au tarif de 8.90 €.

 

Liens utiles sur Zagreb

 

Plan de Zagreb

 Cliquez sur le fichier pour l’agrandirplan Zagrebvisiter zagreb escapade

 

Comment partir en vacances à Zagreb ?

Zagreb toiture de l'église saint MarcSi vous ne souhaitez pas voyager en itinérant à l’aventure ou réserver votre vol, vos hébergements et votre voiture de location séparément, la meilleure alternative pour vivre un séjour adapté à vos envies et vos besoins est de créer votre voyage en Croatie sur mesure, sans l’inconvénient des préparatifs, organisé par une agence locale francophone comme celle d’Ante et Ana, les agences réceptives d’Evaneos, ou une  agence spécialisée sur la Croatie (devis gratuit ici).

Le budget d’un autotour 100% personnalisé n’est pas toujours plus cher que celui de certains séjours en itinérant ou des formules classiques et formatées qui ne permettent pas forcément une vraie découverte du pays.
Commandez des brochures touristiques gratuites sur la Croatie
Remplir le formulaire en cliquant ici

(5 choix maximum)
(5 cases au maximum)
(3 choix maximum)
ATTENTION !!! Cette étape est indispensable pour que la meilleure aide vous soit fournie ; posez vos questions, évoquez vos besoins, goûts et recherches en détails.
(pour accéder à vos informations)
(au moins 5 chiffres, lettres et ou caractères spéciaux)
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utilisation du site Ideoz (*) et j'accepte de recevoir des informations par email, d'être contacté(e) par l'office national du tourisme de Croatie, l'administrateur Ideoz et leurs partenaires. J'accepte qu'un compte membre soit créé sur la plateforme IDEOZ pour que je puisse accéder à ces informations et profiter pleinement des services d'IDEOZ. Si l'administrateur le juge utile, j'autorise que mes messages soient publiés sur le forum ou le site IDEOZ.

 

Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Croatie?

Des questions? Les voyageurs spécialistes de la Croatie vous donnent des conseils personnalisés!

Postez vos questions sur le forum et consultez le guide voyage pratique ou contactez nous par email et sur le chat.

» Accédez au forum Croatie…

conseillers experts sur la croatie
Consultez les dernières discussions sur la Croatie - Posez vos questions voyage ici?

Les experts du forum voyage Croatie répondent à vos questions :

sandrine Monllor Forum voyage CroatieSandrine Monllor, animatrice et modératrice du forum. Passionnée par les Balkans, dont la Croatie que j'ai visitée pour la première fois en 1995. Depuis 20 ans, j'aime explorer les multiples facettes de ce pays entre influences slaves et méditerranéennes. Je peux vous aider à créer votre itinéraire, trouver des idées de visites et des bonnes adresses pour vos hébergements et vos repas, sans oublier les conseils pratiques pour réussir votre séjour...

 


Thierry soulasThierry Soulasvoyage régulièrement en Croatie et en Bosnie, vous donnera des conseils pratiques, des idées de visites pour votre itinéraire

 

Ozren "Oz" ; croateOzren Grbavcic originaire d'Istrie vivantt à Pula, il contribue à la création du label agrotourisme et à la promotion de sa région depuis 15 ans et gère son agence de voyage spécialiste..

 

maryla en croatieMaryla française mariée à un croate, elle vit à la campagne en Croatie orientale Slavonie près de Slavonski Brod, où elle  loue une ferme à petit prix...

 

delphine pavlak croatieDelphine par amour pour  son mari croate, elle a quitté son emploi d'agent de voyage pour s'expatrier à Split en Dalmatie en famille. Elle partage son intérêt pour le tourisme et ses savoirs sur ce pays à travers son blog En Croatie

JG a eu un coup de coeur pour la Croatie qu'il a visitée à plusieurs reprises ces dernières années. Expert des formalités douanières

 

Anca croate vivant à anca ana marija Zagreb, elle dirige son agence francophone spécialiste de la Croatie et du voyage sur mesure et thématique pour itinérants et groupes...

 

Sanela TopicSanela, croate francophone et francophile, guide accompagnateur, elle loue des studios dans le village de Podaca en près de Makarska en Dalmatie

 

natasa

Natasa originaire d'ex Yougoslavie, elle vit à Belgrade et aime passer ses vacances en Croatie dont elle apprécie le littoral, tout comme la Croatie continentale dont elle connaît bien les traditions... 

 

 

Pour être informé(e) des nouvelles discussions publiées sur le forum, cliquez sur le lien "M'abonner" ci-dessous en vous connectant à votre compte membre.

21 sujets de 1 à 15 (sur un total de 1,301)
Créer un nouveau sujet dans “CROATIE”
Vos informations:






Articles relatifs

Partager

A propos de l'auteur

Lorsque nous vous invitons en Croatie, nous souhaitons partager avec vous : le goût, les sensations, les couleurs, la passion, l'hospitalité, l'héritage, la beauté et l'esprit... Tous ces contenus sont publiés avec l'aimable accord de l'Office National Croate de Tourisme Avenue Victor Hugo, 48 75116 PARISTel: +33 1 45 00 9955 Courriel: infos.croatie@wanadoo.frSite de l'office national de tourisme croate - La Croatie sur Facebook - La Croatie sur Twitter - Regards sur la Croatie

4 commentaires

    Leave A Reply