Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Train de vie de Radu Mihaileanu : la Shoah vue par l’humour juif


Avec Train de Vie, film européen sorti en 1998 et récompensé dans divers festivals, Radu Mihaileanu signe une aux airs de fable, réjouissante et pleine de sensibilité, sur un sujet pourtant tragique comme .

Cinéaste d’origine roumaine ayant fui la dictature de Ceausescu, Radu Mihaileanu a choisi la France pour laisser libre cours à son inspiration avec un caméra.  Train dtrain de vie de Radu Mihaileanue vie,  en coproduction belgo-franco-israelo-roumain, est un hymne à la vie et surtout à la diversité, tantôt loufoque, tantôt absurde mais toujours plein d’humour (juif) jubilatoire…

Dieu sait que Train de vie qui a cumulé les récompenses (Festival de Miami, Festival Sundance, Mostra de Sao Paulo, Mostra de Venise…) mérite d’y avoir sa place.

Car ce n’est pas chose aisée que d’affronter un évènement tel que la Shoah avec humour, qui plus est pour des Juifs ! Ce n’est d’ailleurs aisé pour personne sans doute… rien que le fait de traiter ce sujet dans un film est particulièrement difficile, mais le faire avec l’humour en prime relève du défi pur et simple, à plus forte raison quand l’humour en question est celui de ceux qui ont souffert lorsque ces évènements ont eu lieu. Pouvoir présenter avec autant de bonne humeur cette période sombre de notre histoire est un véritable tour de force que peu de réalisateurs se risqueraient à porter à l’écran sous la forme d’une comédie ! On a tous en tête bien sûr les images de ce film inoubliable qu’est « La vie est belle », et bien c’est dans cette même veine que s’inscrit « Train de vie », ce film ahurissant dont je vais vous parler ici…

Train de Vie : un scénario simple et efficace

France, 1941 : l’armée allemande progresse chaque jour d’avantage sur notre territoire, faisant prisonniers systématiquement tous les Juifs et les déportant en Allemagne, vers leur funeste destin, à bord de ces trains aux « wagons plombés » (chantés jadis par Ferrat) tristement célèbres…
Dans un petit village juif, un « shtetl« , c’est l’émoi au sein du conseil du village après que Schlomo, le fou du patelin, soit venu annoncer la terrible nouvelle : les allemands seront bientôt là ! Et tous les villageois seront donc déportés ! Le rabbin et ses pairs refusent d’y croire mais la question que tout le monde se pose, c’est « et si c’était vrai ? » L’éventualité que ce que l’on raconte sur les déportations soit véridique pousse tout ce petit monde à chercher un moyen d’échapper à l’ennemi. C’est de Schlomo que vient la réponse : il faut organiser un faux train de déportation et évacuer ainsi tous les habitants du village au nez et à la barbe des allemands ! En déguisant certains villageois en officiers ennemis de surcroît ! L’idée parait totalement farfelue mais est finalement adoptée et tout le village se met fiévreusement à l’ouvrage pour préparer cette gigantesque mascarade ! Le but de l’opération est non seulement de sauver les habitants et de les emmener à l’abri mais aussi de se rendre grâce à ce train jusqu’en Terre Sainte, en Palestine ! Un pari de fou mais la peur et la foi aidant, chacun y met du sien pour réaliser ce rêve impossible…

Train de vie, entre comique et absurde …

Cette histoire paraît complètement insensée et grotesque au premier abord, mais Train de vie est réalisé de telle façon, que l’on finit par y croire, malgré l’extravagance de la situation ! Radu Mihaileanu, le réalisateur, nous entraîne ici avec lui dans une épopée rocambolesque à la fois tragique et drôle cependant, et ce avec un talent incontestable.
Et c’est ça qui est énorme dans Train de vie : d’avoir réussi à mettre en place une suite de situations plus comiques les unes que les autres dans un contexte pourtant des plus défavorable ! Imaginez seulement une seconde un train s’arrêtant en pleine campagne un vendredi soir de 1941… De ce train, descendent une foule de Juifs et d’officiers nazis… et tout ce beau monde s’installe et se met à prier et à célébrer le Sabbat de concert ! Il y a de quoi être décontenancé ! Mais le spectacle, lui, est hilarant, tout est fait pour que l’on oublie la gravité de la situation.
L’aspect comique est rehaussé également par les caractères de chaque personnage. Chacun a un petit quelque chose particulier qui le distingue des autres. Et cela rajoute encore plus de piment à l’histoire : entre le conducteur euphorique de la locomotive, l’officier allemand qui ne sait plus à quelle communauté il appartient, le militant communiste qui tente de rallier tout le monde à sa cause (campé par Michel Muller), le rabbin fataliste ou encore Schlomo, le fou qui n’est peut-être pas si fou que ça, impossible de s’ennuyer !
Techniquement parlant, ce film ne démérite pas non plus. Bien sûr, ici, pas question de parler d’effets spéciaux spectaculaires ! Mais du point de vue réalisation ou jeu d’acteurs, il faut reconnaître que tout ici est impeccable.

J’ai l’habitude dans mes critiques cinématographiques de rechercher les points positifs et négatifs. Mais ici, même si Train de vie n’est pas le meilleur que j’ai jamais vu (n’exagérons rien tout de même), j’avoue que j’ai un peu de mal à trouver des défauts. Si ce n’est peut-être le fait que l’on est un peu perplexe au début car le film entre très (trop) vite dans le vif du sujet, sans présentation des personnages ni des lieux (on ne sait pas où ça se passe exactement, il n’y a aucun repère géographique). Bon, certes, on découvre chacun d’eux au fur et à mesure de l’histoire mais je trouve ça un peu dommage pour la compréhension.

En résumé : Train de vie est un film à voir !

Train de vie est à placer aux côtés des géants comme « La vie est belle » ou « La liste de Schindler » (dans un registre nettement moins gai…). Réussir le pari insensé de faire rire avec un sujet pareil, qui plus est avec l’humour juif, il faut le faire ! Bien entendu, ce moment de détente ne doit pas nous faire oublier que ceci ne reste qu’un film et que des milliers de personnes ont perdu la vie dans les camps durant cette terrible période… Que cela ne nous fasse pas oublier non plus le sort de ceux qui souffrent également depuis ce temps et qui continuent à souffrir aujourd’hui des conséquences de ces évènements… je n’en dirai pas plus, comprenne qui pourra…

Quoi qu’il en soit, ce film reste pour moi un incontournable du genre, à ne pas manquer pour les amateurs d’humour yiddish ou tout simplement pour ceux qui ont envie de passer un bon moment devant leur petit écran !

Ajout de l’éditeur :

La bande annonce …


Train de vie – Bande annonce FR
envoyé par _Caprice_. – Regardez des web séries et des films.

Une seule scène pour s’en convaincre !

 

Rien que pour la musique !!

Shabbat très drôle!

Train De Vie shabbat
envoyé par Pfff. – Regardez plus de vidéos comiques.

Fiche Technique :

Réalisé par : Radu Mihaileanu
Avec : Lionel Abelanski, Rufus, Clément Harari, Michel Muller, Agathe de La Fontaine, Johan Leysen, Bruno Abraham-Kremer, Marie-José Nat, Gad Elmaleh, Serge Kribus…
casting complet…
Distributeur :
AB International Distribution
Genre :Comédie dramatique
Pays :France, Belgique, Israel
Durée :

No votes yet.
Please wait...

Articles relatifs

Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply