Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Que visiter près de Munich en Bavière pour les amoureux d’histoire?


 chateau neuschwansteinTourisme Baviere. Que visiter et découvrir dans les alentours de Munich, la capitale de la , quand on est amoureux d’Histoire, d’Art et de culture?

Munich est idéalement située en Bavière et offre de nombreuses possibilités de visites toutes aussi passionnantes, qu’il s’agisse d’aller vers les montagnes de Haute Bavière, en Basse Bavière, en Souabe ou encore en Franconie, une région de Bavière beaucoup moins touristique où se trouve la ville de Nuremberg, 2ème ville de Bavière à l’héritage culturel fort intéressant.

Tourisme Baviere: Visites historiques culturelles près de Munich

Carte Baviere regions

La région de Munich étant très dense en visites en tous genres, elle vous offrira une foule d’idées d’excursions à réaliser dans la journée depuis Munich. La plupart seront localisées à une distance de 30 à 150km, mais comme l’Allemagne dispose d’un bon réseau autoroutier gratuit, vous pourrez rejoindre les destinations les plus éloignées en moins de deux heures. Ce qui suit n’est pas à proprement parler un article, mais une série de suggestions destinées à guider les touristes souhaitant découvrir Munich et éventuellement sortir de la capitale bavaroise pour s’offrir quelques excursions culturelles, à la rencontre de l’histoire de la Bavière.

S’il fallait dresser un Top 10 des visites incontournables autour de Munich (moins de 2h de route)  :

  1. Neuschwanstein, en association à Hohenschwangau et Füssen
  2. Chiemsee avec ses îles d’Herreninsel où se trouve le chateau Herrenchiemsee et Fraueninsel
  3. Linderhof en association avec Oberammergau et Ettal
  4. Bamberg, classée à l’UNESCO
  5. Königsee et Berchtesgaden / Salzbourg en Autriche à 20 km de Berchtesgaden
  6. Nüremberg
  7. Landsberg am Lech, le lac Ammersee et l’abbaye d’Andechs
  8. Camp de concentration de Dachau
  9. Lindau, Konstanz et le Bodensee
  10. Augsburg
  • A moins de 5 km du centre de Munich

    Château Nymphenburg, le château des rois de Bavière

    Le château Nymphenburg est le château des rois de Bavière et leur résidence d’été, où est né Louis II.  Selon certains historiens, ce serait par détestation de ce château austère où régnait l’étiquette bavaroise, que Louis II se lança dans la construction de ses châteaux de Neuschwanstein, ou Herrenchiemsee. Il est vrai que le bâtiment datant de la seconde moitié du XVIIème siècle et construit dans le style d’une « villa italienne », ainsi qu les salles accessibles au public ne sont pas des plus attractives en comparaison aux châteaux battis par Louis II. Mais leur découverte permet une véritable immersion dans l’histoire de la Bavière.

    Chateau Nymphenburg Munich

    Le château se situe à peine à 15-20 min de Altstadt en transports en commun. Comptez une petite heure pour la visite intérieure en liberté ou avec un audioguide. C’est le seil château lié à Louis II qui est visitable sans guide, ce qui permet de bien apprécier la richesse du patrimoine pictural et mobilier. Pour les férus d’histoire et d’art, le mieux est d’acheter le tour complet, ce qui occupera environ 5 à 6h de votre journée. Ce tour comprend l’accès au parc, à ses pavillons Pagodenburg, Amalienburg,  l’ermitage de Magdalenenklause, le  Monopteros, temple néoclassique ou encore le musée des écuries Marstallmuseum, où sont exposés des carrosses, harnais et autres objets de la collection royale. La balade dans le parc dont les jardins, initialement dans le style français de Le Nôtre ont au XIXème sièle adopté le style anglais, est longue et plaisante. Vous pouvez éventuellement ajouter le jardin botanique (environ 2,5€) .

    Salon Chateau Nymphenburg Munich

    Amalienburg Chateau NymphenburgPagodenburg Chateau Nymphenburg

    Après la découverte du château de Nymphenburg, vous pourriez apprécier une balade dans le jardin botanique de Munich, tout proche !

    Château de Furstenried

    A 15 km environ à l’ouest de Munich, en direction du lac de Starnberg, un château bien moins connu est tout à fait digne d’intérêt : le château de Furstenried. Cette bâtisse vieille de 300 ans est l’oeuvre de architecte Joseph Effner qui le réalisa en 1715 et 1717. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un château ou d’un palais, mais à l’origine d’un pavillon de chasse destiné à l’Electeur Maximilien II Emmanüel de Bavière. Il fut un lieu de résidence de nombreuses personnalités bavaroises éminentes, comme  l’ex-électrice Maria Anna, la veuve de Maximilien III. La guerre allemande de 1866 et la guerre franco-allemande de 1870-1871 obligèrent à le convertir momentanément en hôpital militaire.

    Chateau de Furstenried Résidence d'Othon Ier de Bavière

    Mais Furstenried reste surtout pour les connaisseurs de l’histoire des Witellsbach comme la résidence du frère cadet de Louis II de Bavière, Othon Ier qu’il appelait aussi Otto. Futur roi de Bavière après le décès de son frère, il souffrait de folie depuis des années et avait été jugé incapable de régner : il fut donc interné dès 1873 dans le château Nymphenburg, puis dans le château Furstenried, où il vécut de 1875 jusqu’à sa mort en 1916 dans un appartement très élégamment et luxueusement décoré. 

    Pour rappel : En dépit de son état psychiatrique, « il restait l’héritier du trône et devint Roi sous le nom d’Othon Ier après la déposition de son frère le 8 juin 1886, ce dernier ayant été retrouvé mort une semaine plus tard dans le lac de Starnberg en compagnie de son psychiatre. »

    Le château vaut aussi pour ses jardins, son potager et son verger, entretenus depuis le XVIIIème siècle avec le plus grand soin. L’un des artisans de ce travail fut Carl von Effner qui restaura le château selon les plans de Joseph Effner, en créant un jardin d’esprit baroque à l’arrière du bâtiment. Le roi Otto cultiva cette tradition du verger qui contenait de nombreux arbres, plus de 110 tilleuls et des pêchers et cognassiers rares.

    Cliquez sur les photos pour les agrandir:

    Exerzitienhaus der Erzdiözese Schloss Fürstenried
    Forst-Kasten-Allee 103 – 81475 München
    Telefon: 089-7450829-0 – Site web

  • A moins de 30km de Munich

    Dachau, le premier camp de concentration nazi

    Si vous vous intéressez à l’histoire de la 2ème Guerre Mondiale,  à 20km de Munich (40 min environ en transports en commun), vous pourrez découvrir le premier Konzentrationlager à Dachau. Dachau est symbolique de la Shoah en ce sens que ce fut le premier camp de concentration nazi, créé à quelques kilomètres de Munich et mis en service dès 1933 pour expérimenter les méthodes de répressions à l’égard des opposants du régime nazi, avant que ne soient aussi envoyés des homosexuels, des Juifs de Bavière, des prisonniers soviétiques ou des Tziganes. Progressivement, Dachau va s’agrandir et accueillir de plus en plus de prisonniers venant de toute l’Allemagne et de l’Europe, alors que les camps de concentration et d’extermination se multiplient en Pologne essentiellement pour généraliser la Solution Finale et industrialiser les méthodes.

    Dachau Camp de concentration nazi

    La visite de Dauchau vous demandera au moins 3 à 4h pour une approche  satisfaisante. On y trouve – chose rare – des chambres à gaz et des fours crématoires, qui ont souvent été détruits dans les autres camps, ainsi que les bâtiments qui accueillaient les prisonniers, ou ceux qui servaient à la sélection, la désinfection et au dépouillement des nouveaux venus, avant qu’ils soient envoyés pour beaucoup à une mort imminente dans les chambres à gaz. Chaque communauté – en particulier la communauté juive – voit sa mémoire honorée par un mémorial. Des lieux de souvenir et de prière pour rappeler que quelle que soit la religion sa religion, il ne faut jamais oublier pour qu’une telle ignominie ne puisse se reproduire.

    Comparativement aux camps comme Auschwitz Birkenau, l’espace du camp de Dachau est peu vaste, puisqu’on en fait le tour en une petite heure, en parcourant les quelques baraquements maintenus pour montrer comment s’organisait la vie dans le camp, puis les divers sites de mémoires, les chambres à gaz et fours crématoires.  Toutefois, le musée est très riche et aborde la question de la Shoah depuis ses origines, avec une vision très pédagogique et des expositions variées sur les victimes, les méthodes d’élimination dans le camp ou encore le quotidien des prisonniers.

    dachau KLG Four crematoire

    Bien que l’on résume trop facilement Dachau au camp de concentration, ne manquez pas de faire un tour dans la petite cité Dachau, où vous pourrez voir le château ainsi qu’un panorama sur la banlieue de Munich.

  • A moins de 50 km (environ 40 min)

    Starnberg, lac Starbergersee, Possenhofen et île aux Roses

    Lac Starnberg

    La région de Starnberg, située à quelques 25 km au Sud-Ouest de Munich, sera très intéressante à explorer, si vous suivez les pas de deux des personnages historiques les plus fameux de Bavière, à savoir Louis II, roi de Bavière et sa cousine, Elisabeth von Wittelsbach, mieux connue sous le surnom de Sissi, devenue impératrice d’Autriche. C’est en effet, sur les bords du lac Starnberg, dans le château de Possenhofen que Sissi passa sa jeunesse, au contact avec la nature et les animaux, qui lui étaient si chers …  C’est aussi dans ce lac que furent retrouvés les corps sans vie de Louis II de Bavière et de son médecin en 1864.

    Bien que la résidence familiale de Sissi et le château de Berg appartenant à Louis II, soient devenus propriétés privées et ne puissent pas être visités, vous pourrez revivre les grandes étapes de l’enfance et de la vie de Sissi, grâce à une exposition qui lui est entièrement dédiée à la gare de Possenhofen… Bien sûr entre Juin et Août, n’oubliez pas de vous rendre sur Roseninseln, l’île aux Roses, un site paisible qu’appréciait Louis II de Bavière en raison de son romantisme et de la présence de dizaines de variétés de roses dans le jardin près de la résidence, qui a été transformée en casino.

    Découvrez tous les lieux marquants de la route de Sissi : Elisabethweg

    Starnberg Roseninsel Ile aux Roses

  • A moins de 100 km (environ 1h)

    Le lac Chiemsee et le château d’Herrenchiemsee

    Conjuguer nature et culture, c’est possible dans la belle région de Chiemsee ; le lac Chiem qui est le préféré des Bavarois…  Vous y découvrirez la « mer de Bavière », si prisée des munichois à la belle saison. Le Chiemsee est parsemé de plusieurs îlots, dont un a été choisi pour la construction d’un autre château de Louis II inachevé, réalisé en l’hommage du Roi Louis XIV et de son château de Versailles sur l’île Herrenchiemsee.

    Chateau Herrenchiemsee

    Face à cette île boisée, une minuscule île appelée Ile aux femmes Fraueninsel abrite une monastère, qui profite de la vue bucolique des montagnes environnantes. Le lac est des plus agréables pour des balades en bateau, grâce aux bateaux qui transitent entre les villages et les îles, mais aussi aux voiliers particuliers.

    En savoir plus sur Chiemsee…

  • A moins 150 km (environ 2h)

    Chateaux Neuschwanstein et Hohenschwangau, Füssen

    Le temps d’une journée, partez en direction de la Haute Bavière à la frontière autrichienne pour passer une journée entre Füssen, Neuschwanstein, château bâti par le roi Louis II et Hohenschwangau. C’est le point d’orgue de la route allemande de Louis II de Bavière, König Ludwig weg….

    Chateau Neuschwanstein Baviere

    C’est souvent le château de Neuschwanstein qui est présenté dans les brochures touristiques et des agences de voyage pour donner envie aux voyageurs de découvrir l’Allemagne, à commencer par cette région de Bavière que le roi Louis II marqua de son empreinte d’esthète et de protecteur des arts. Perché sur un éperon rocheux, face au château familial de Hohenschwangau, dominant le lac Alpsee, le château de Neuschwanstein a inspiré Walt Disney pour son château de la Belle au Bois Dormant.

    Compter 4h pour la visite des 2 châteaux, qui se fait à heures précises et guidée. Ensuite, vous pourrez vous balader sur les bords du lac de Forggen, ou l’un des lacs environnants Füssen. Cette petite ville médiévale mérite plus qu’une à deux heures de balade, dans les ruelles. Elle s’avère un excellent point de chute si vous préférez prendre le temps de visiter sans revenir à Munich systématiquement.

    Cliquez sur les photos pour les agrandir:

    coeur2Nos recommandations : le charmant Landhotel Guglhupf à Schwangau avec ses chambres cosy ; l’Hôtel Christine à la décoration moderne dans un quartier résidentiel calme de Füssen. En maison d’hôtes, la Gästehaus Weiß 3* réserve une expérience réussie au contact de locaux très sympathiques.

    Où loger à Füssen?

    Booking.com

    En location, privilégiez le studio de style alpin dans le chalet de Monika Wörle et l’appartement Schelleweg au pied de Neuschwanstein ou l’appartement chez Frau Rietzler dès 44€/ jour. Pour les petits budgets, Bavaria City Hostel à Fussen et en plein centre de Füssen, la maison d’hôtes Maurushaus cultive l’esprit de famille!

     

    Linderhof, un petit Versailles dans l’Ammergau

    L’un des châteaux favoris de Louis II de Bavière, qu’il construisit à la frontière entre la Bavière et l’Autriche, dans un site paisible près des montagnes de l’Ammergau. C’est aussi l’une des seules résidences que Louis II habitât plusieurs semaines, alors que le pharaonique chantier d’Herrenchiemsee ne donna lieu qu’à quelques jours de visite. Ce château est le premier hommage au château de Versailles et à Louis XIV dont le roi bavarois était un ardent admirateur, au point de reproduire une quasi réplique sur l’île d’Herrenchiemsee, mais aussi cette version miniature à Linderhof. Les salles du château de Linderhof sont toutes un hommage à certains mobiliers de Versailles, sans oublier une petite galerie des glaces. chateau Linderhof Baviere

    Si la visite du château se fait au pas de course en une trentaine de minutes, vous pourrez apprécier davantage les jardins, l’environnement très agréable et visiter les divers bâtiments du parc (le pavillon mauresque ou le Hundigshütte plusieurs fois la proie des flammes et reconstruit à l’identique, par exemple) … Ne pas manquer la grotte de Vénus, réplique de la Venusberg de l’opéra wagnérien Tannhäuser. Cette grotte, certes artificielle, a été décorée et illuminée, pour que le roi se balade en barque en écoutant les opéras de son ami Wagner. Elle traduit parfaitement la fascination de Louis II pour les univers imaginaires offerts par ses opéras.

     

    A proximité de Linderhof, deux sites très intéressants, le village de Oberammergau, dont les maisons sont toutes ornées de peintures et scènes de vie…

    oberammergau scene passion christ

    Tout près l’abbaye d’Ettal et la ville de Garmisch Partenkirchen à 20km…

    abbaye ettal
    Oberammergau

     

    En remontant vers Munich, vous trouverez sur votre route le village de Murnau, où se situe un musée de peinture. Sinon, dans le même esprit qu’Oberammergau, ne manquez pas la petite ville de Mittenwald, qui est aussi un modèle de Luftlmaleri avec ses façades peintes superbes et son centre de lutherie.

    Mittenwald Allemagne

    Berchtesgaden et le Berchtesgadener land

    La région de Berchtesgaden, sur la route allemande des Alpes, a été rendue célèbre par Hitler qui y séjourna pendant quelques années, dans son Berghof. Son chalet avait été fondé sur le Nid de l’Aigle. S’il n’existe plus de traces de la présence d’Hitler, les touristes se pressent en excursions organisées pour découvrir le Nid de l’Aigle, aujourd’hui racheté et converti en restaurant.

    A Berchtesgaden, ne manquez pas la visite du château royal des rois de Bavière, ainsi que le musée de l’artisanat situé dans le château Adelsheim.

    Près de Berchtesgaden, vous pourrez découvrir le lac royal Königssee dont la chapelle de Saint Bartholomé est l’une des attractions, mais aussi suivre la route allemande du sel, qui vous mènera de la mine de sel d’Obsersalzberg, sur les hauteurs de Berchtesgaden jusqu’à la saline et aux termes de Bad Reichenhall. Vous êtes à 25 min à peine de Salzbourg!

    Sankt Bartholoma Lac Koenigssee

  • ou loger a munich en baviere
    picto litComment trouver votre hébergement à Munich?

    hebergementOn trouve des hébergements à Munich à partir de 20€ par personne en basse saison (janvier, février), mais comptez plutôt à partir de 25-30€ auberges de jeunesse et en logements bon marché ; entre 25 et 40€ en appartement et à partir de 40-45€ en hôtel 3*. Ces bases peuvent doubler en haute saison.

    Avec la location d’un appartement ou d’un studio, dormir chez l’habitant à Munich est la solution la plus économique et pratique pour découvrir la ville au contact des locaux et profiter de leurs conseils. Mais le centre historique reste jusqu’à 30% plus cher même si c’est la meilleure localisation pour visiter à pied.

    picto hebergementsRetrouvez nos conseils pour trouver le meilleur quartier où loger à Munich

    Sur internet il y a des offres d’hôtels à Munich jusqu’à -30% en dernière minute ou en anticipant. Mais attention aux réservations lors des week-ends de fête de la Bière ou d’événements internationaux qui font flamber les prix si vous ne vous y prenez pas assez à l’avance.

    Vérifiez sur plusieurs sites et comparez les offres en un clic pour obtenir le meilleur prix.



    Booking.com

Bon voyage en Bavière et bon séjour à Munich…

 

Cliquez sur la carte de la Bavière pour l’agrandir…

Carte de Baviere

Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Bavière?

conseillers voyageurs sur la Bavière sur le forum IDEOZ

Des questions sur cette destination? Pour obtenir des conseils de voyage personnalisés, postez vos questions sur le forum ou contactez nous par email et sur le chat. Consultez aussi le guide voyage Bavière et le guide Munich en pratique


» Retrouvez toutes les discussions sur la Bavière…

Découvrez le forum Allemagne - Posez vos questions voyage?

21 sujets de 1 à 15 (sur un total de 300)
Créer un nouveau sujet dans “ALLEMAGNE”
Vos informations:






Articles relatifs

Partager

A propos de l'auteur

Curieuse, j'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation. Voyageuse inconditionnelle, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

2 commentaires

  1. Céline Gourdet Daüsend on

    Deutsches Museum … (mais c’est pas terrible quand on a peur des escaliers roulants). Stade Olympique. Eglise Saint Peter. Les Studios Bavaria. Et le château de Sisi, avec la balade en charette : romantique ! lol

Leave A Reply