Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Visiter Glasgow, perle de culture en Ecosse


Glasgow, de prime abord, n’est pas précisément dans le « top ten » des destinations de voyage en Europe. On va en Ecosse pour ses paysages sauvages, ses lochs, ses châteaux, éventuellement ses distilleries… sans compter l’accueil sympathique des Ecossais, en particulier vis-à-vis des français ! Visiter Glasgow, c’est partir à la découverte d’une ville agréable pour ceux qui apprécieraient le tourisme culturel.

Eh bien j’espère vous  convaincre que visiter Glasgow vaut vraiment le détour. Et vaut même le voyage, comme dit un guide vert bien connu… C’est probablement une des villes les plus agréables pour les amateurs de culture. C’est simple : dans ce domaine, beaucoup de choses sont gratuites à Glasgow ! Alors si jamais arrive une petite averse, n’hésitez pas  à entrer dans le lieu culturel le plus proche, vous pourrez toujours en ressortir vingt minutes plus tard.  Glasgow est facile à parcourir à pied, il est grâce à son plan en damier il est peu probable d’arriver à se perdre.

Pour ceux qui n’aiment pas marcher, sachez qu’il y a un très bon réseau de bus, mais aussi que Glasgow possède un des trois métros les plus anciens de la planète. Celui-ci est réduit à une seule ligne, qui plus est circulaire. Ce cercle, en fait un ovale, est légèrement décalé par rapport au centre de la ville : il dessert donc très bien le centre, tout en vous permettant de loger dans le quartier Ouest, très animé grâce à la présence de l’Université. Le quartier ouest est un bon lieu de résidence, l’Université est un ensemble de bâtiments victoriens superbes, elle donne envie de reprendre les cours ! Pas très loin, je vous recommande d’apprécier la capacité des écossais à recycler des bâtiments anciens en pubs : l’Oran Mor par exemple, facile à trouver, est une ancienne église reconvertie ; tout près de là, une ancienne bibliothèque, dont l’intérieur est magnifique, est elle aussi devenue un pub : le Hillhead bookclub (Vinicombe Street).

 Mais il y a aussi un campus universitaire en plein centre, au style contemporain,  qui mérite d’être parcouru.

Donc Glasgow est une ville universitaire et de ce fait pleine de jeunesse et de vie. Pendant notre visite le festival de cornemuse battait son plein, on y voit des orchestres qui sortent de l’ordinaire :

wild pipe band

Découvrir et visiter Glasgow : coups de coeur

Voici quelques coups de cœur à partager pour bien visiter Glasgow :

Le cimetière de Glasgow : appelé aussi Nécropolis, élevé sur une petite colline, un peu à l’est du centre (compter 1/2h à pied depuis l’hôtel de ville). Non seulement il vous donnera une vue imprenable sur les toits de la cathédrale St Mungo (quasiment la seule église catholique à avoir échappé aux ravages de la Réforme) mais les tombes sont superbes, et vous y trouverez beaucoup de noms qui  vous parleront tant les Ecossais célèbres sont nombreux, de Watt à Mac Adam… une ballade qui n’a rien de triste, au contraire :

nécropole

L’hôtel de Ville de Glasgow : s’appelle ici « City Chambers » : du gothique mâtiné de renaissance italienne. Peut se visiter.

Les jardins botaniques : à ne pas manquer, les serres couvertes sont immenses et présentent des « scènes » de différents biotopes (par exemple les déserts…) et les jardiniers sont très sympas, ils vous renseigneront si vous avez des questions !

Une promenade agréable permet de rejoindre les jardins botaniques au centre ville, en comptant une heure environ. Elle traverse le parc de Kelvingrove. Suivez la rivière Kelvin, qui va plus loin se jeter dans la Clyde. La Kelvin est encaissée, et ne donne pas du tout l’impression de se trouver au cœur d’une ville de 600 000 habitants. Vous verrez les ruines d’un ancien moulin à eau, et des écureuils…

Pour les fans de shopping, c’est Buchanan street et Sauchiehall street où il faut aller lécher les vitrines. Au cours de notre passage, quelques jours avant le référendum sur l’Indépendance de l’Ecosse, la campagne battait son plein :

independence

Au sud-est de la ville se trouve l’immense Glasgow green. Au premier abord, un banal « poumon vert ». N’hésitez pas à le parcourir jusqu’à son centre, vous  y verrez 2 bâtiments remarquables : le People palace, et en face, l’ancienne usine de tapis Templeton qui ressemble à un palais vénitien ! C’est désormais une brasserie.

usine_templeton

Glasgow c’est aussi l’Art nouveau, version Charles Mackintosh. Non, pas celui qui a inventé l’imperméable. Mackintosh était un architecte qui a également touché à la décoration intérieure : pour cela, il faut jeter un œil aux cafés « The Willow ». Oui, je dis bien « aux cafés » car il y en a deux à porter ce nom.  Le premier, l’original, se trouve sur Sauchiehall Street, et  une copie a été ouverte sur Buchanan Street. Ils font aussi tous deux restaurant, je me suis laissé tenté par un haggis…

haggis

Grimpez l’escalier vertigineux de « The Lighthouse ». Il même à une tour étroite au sommet de ce bâtiment conçu par Mackintosh, de là on voit toute la ville. Comme son nom ne l’indique pas, il ne s’agit pas d’un phare, mais d’un bâtiment construit pour abriter un journal et son imprimerie.

The Lighthouse dispose d’une autre tour plus récente qui a deux avantages : on peut y accéder via un ascenseur, et elle permet de voir l’autre tour. Vous pourrez constater que le style Art nouveau version Mackintosh, très épuré, n’a rien à voir avec celui de Gaudi à Barcelone, ni de Guimard à Paris, et n’a pas non plus de rapport avec ce que l’on peut voir à Vienne ou à Vilnius. Il est beaucoup plus sobre et n’est pas sans rappeler les forteresses italiennes… A l’intérieur, une exposition de maquettes montrent les nombreux bâtiments pour lesquels Mackintosh n’a pas été retenu. J’ai bien aimé ce projet de gare qui ne déparerait pas dans le seigneur des anneaux :

maquette

Mais le bâtiment Mackintosh que j’ai préféré c’est tout simplement une école : celle de Scotland Street. Elle se trouve tout près de la station de métro Shields Road. C’est une cathédrale de lumière.  L’intérieur est devenu un musée de l’école en Ecosse, instructif et vivant : il y a par exemple la salle où les élèves apprenaient la cuisine, dont Mackintosh a lui-même dessiné les meubles. 

En revenant de Glasgow green, n’hésitez pas à aller flâner dans  Merchant City. Ce quartier se situe grosso modo au nord du Green, de part et d’autre de Trongate. Pas difficile de s’imaginer au 19ème siècle, en redingote et chapeau, vaquant à ses affaires…

Je vous le disais au début, les universités de Glasgow sont aussi des lieux très agréables. Celle du centre est un véritable dédale de cours intérieures, modernes. Celle du quartier Ouest, plus ancienne, est un endroit agréable où flâner. On l’atteint par le métro Hillhead. Elle contient un superbe musée  et une galerie d’art qui portent tous deux le nom de « Hunterian ». Et une boutique où vous trouverez des cadeaux sympas !

Je termine par deux bâtiments magnifiques : le premier est un bâtiment terrestre, le Riverside museum. Le second est un bâtiment maritime : un navire, le Glenlee, qui est tout simplement un des dernier cargos à voile, car il fut construit en 1896. Son histoire est exceptionnelle et son intérieur a été superbement restauré. Ce cargo a fait plusieurs voyages vers l’Amérique du sud, dont il revenait parfois chargé de guano, parfois de matières inflammables, comme l’huile, la laine ou le charbon, ce qui privait les marins d’un de leurs rares plaisirs à bord : fumer pendant les longs mois de traversée…

Le Riverside museum est consacré aux transports terrestres.  Il montre de nombreux véhicules anciens : tramways, voitures, locomotives, de métro… habilement mises en scène :

indies_van

Toutes les attractions que je mentionne ici sont gratuites à l’exception de la Hunterian Art gallery dont les expos temporaires sont payantes, et du Glenlee pour lequel le visiteur est invité à contribuer du montant de son choix. Elles sont donc un point de départ intéressant pour visiter Glasgow.

Quelques infos pratiques :

Procurez-vous un plan pour touristes avec les principales curiosités (dans les gares, à l’hôtel) pour visiter Glasgow facilement…  l’office de tourisme principal se trouve en plein centre, au 170 Buchanan Street : il s’appelle Visit Scotland.

N’achetez pas vos tickets de métro à l’avance car  ils ne sont valables que pour le jour même. Il existe aussi un ticket qui vous permet de voyager à volonté toute la journée.

Ayez l’appoint si vous prenez le bus, le chauffeur ne rend pas la monnaie.

N’ayez pas peur de l’accent écossais. La grande majorité des écossais, lorsqu’ils vous auront identifié comme français, vont se mettre spontanément à parler à la manière anglaise. Et ce n’est pas grave si votre anglais n’est pas parfait, du moment qu’ils vous comprennent ! S’ils ne vous comprennent pas ils vous aideront volontiers à reformuler.

Pour aller plus loin:

Partager

A propos de l'auteur

Pourquoi voyage t'on ? Par curiosité, par goût de l'inattendu ? Pour se faire surprendre, ou bien pour vérifier que la réalité est conforme à ce que l'on avait imaginé ? Sans doute tout cela à la fois. Le voyage, cela se prépare, mais il faut laisser aussi un peu de place à l'inconnu, ne pas hésiter à se laisser déstabiliser, à sortir de notre quotidien si prévisible. Et vous, pourquoi voyagez-vous?


Posté en Royaume-Uni


    • Participant
      golf_bravo Sur #97484

      Glasgow, de prime abord, n’est pas précisément dans le « top ten » des destinations de voyage en Europe. On va en Ecosse pour ses paysages sauvages, ses lacs et ses châteaux. Visiter Glasgow vaut vraiment le détour …

      • cimetière de Glasgow
      • L’hôtel de Ville de Glasgow
      • Les jardins botaniques
      • Universités de Glasgow
      • Glasgow green
      • Art nouveau à Glasgow

      [voir toutes les suggestions de visites à Glasgow ici: Visiter Glasgow, perle de culture]

      Et vous quels sont vos conseils de visites à Glasgow?

      Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée? » Créez un sujet ou posez une question ICI (sans inscription)

    • Laurent Sur #97859

      Je ne connais pas Glasgow, mais c’est un endroit où j’aimerai me rendre, surtout après avoir vu tes photos !

      Répondre

    • Participant
      Florence Vuillet Sur #98903

      Merci ,c’est dans mes projets !!!!!!!

      Répondre
    • golf_bravo Sur #98904

      Je vous recommande le Belhaven Hotel qui est confortable, bien situé (en face du jardin botanique, pas loin de l’Université, métro « Hillhead » à 10 minutes à pied qui vous amène au centre en 10 minutes…) Personnel aux petits soins, immeuble dans le style victorien, haut de plafond. Et plutôt bon marché. L’été dernier j’ai payé 55 livres pour une chambre très confortable, donnant à l’arrière donc tranquille.

      Répondre
Répondre à : Visiter Glasgow en 2 jours : que voir et que faire à Glasgow?
Vos informations:




Annuler