Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Majorque au printemps : la plus grande des petites îles


Majorque est une grande petite île de la Méditerranée qui a beaucoup à offrir, au delà des clichés que l’on peut tous avoir en tête sur les plages, les nuits animées et le farniente aux Baléares. Histoire, montagne, langue, gastronomie… je vous propose un petit tour de Majorque au printemps pour découvrir des endroits très connus, et au passage de quelques uns qui le sont peut-être un peu moins. 

Découvrir Majorque au printemps entre Serra de Tramuntana et Valldemossa

Pourquoi visiter Majorque au printemps? Si cette balade à Majorque est conseillée au printemps, c’est avant tout parce que l’île est encore calme et préservée de l’invasion touristique estivale. Majorque est une destination qui s’apprécie encore mieux hors saison car on ressent toute l’authenticité de l’île, inaccessible en été. Que vous aimiez la nature, la mer, les villages ou les petites villes, Majorque s’adresse à tous les profils de voyageurs avec un petit budget ou un budget standard.

Mon coin préféré à Majorque est assurément la Serra de Tramuntana: une longue barrière rocheuse qui comme son nom l’indique, abrite l’île de la tramontane. Elle n’atteint pas 1500m en son point le plus haut, et pourtant quand on s’y balade, on pourrait se croire dans les Alpes. La côte Nord est très escarpée: si d’aventure vous la parcourez en voiture, n’espérez pas dépasser les 30 kmh de moyenne ! Ci-dessous, vous apercevrez la petite ville de Soller, très longtemps isolée du reste de l’île. Jusqu’à la percée d’un tunnel (à péage), la route escaladait la montagne avec une bonne trentaine de virages en épingle. Pour les amoureux, cette route existe toujours, et elle mérite le détour.

 Majorque : Soller et la serra de Tramontana

La serra de Tramuntana permet aux cultures de prospérer. Au mois d’avril vous pourrez y voir des oranges.

Majorque

Mon village préféré: Valldemossa, où plane le souvenir des amours de George Sand et de Frédéric Chopin.  

Le villagede Valldemossa à Majorque

Valldemossa possède son héroïne, sainte Catherine, qui vécut au 16 ème siècle. Elle est connue pour ses hallucinations mystiques et pour avoir également prédit la date de sa propre mort. Les petites rues empierrées de Valldemossa sont parsemées de plaques émaillées qui reprennent des prières à Sainte Catherine. Celle-ci dit à peu près (je ne suis pas expert en catalan) ceci : Sainte Catherine, qui règnes aux cieux pour l’éternité, répands sur nous la foi et la paix.

Majorque : dans les rues de Valldemossa

Autre lieu où règne la paix monastique : Lluc, baroque, légèrement décati, et isolé.

Le monastère de Lluc à Majorque

Sur les pentes sud de la serra, les vallées sont parsemées de petits villages tranquilles. Sur la place du village, les enfants jouent. Installez-vous à une terrasse, avec un verre d’oranges pressées tout juste cueillies dans le verger, et laissez le bon temps rouler…

Majorque, au pied de la serra de Tramuntana

Quelques kilomètres plus loin, la plaine commence, et les cultures à Majorque au printemps se font un peu plus intensives.

cultures en terrasse à Majorque

A l’approche de Palma de Majorque, la capitale de l’île, ne manquez pas le château de Bellver : il est entièrement circulaire, et protégé par des tours extérieures reliées par des arc-boutants très élégants. 

Château de Bellver à MAjorque

Terminons par la capitale, Palma de Majorque. Elle est dominée par une des deux plus grandes cathédrales d’Espagne, seconde après celle de Séville. Son style massif n’est pas sans rappeler les forteresses maures.

Cathédrale de Palma de Majorque

Au hasard des petites rues se dévoilent des cours intérieures nettement inspirées de la Renaissance. 

à Palma de MAjorque

Ne manquez pas de pousser la porte de ce vénérable café. Le chocolat que vous y dégusterez, onctueux, mousseux et parfumé, est tout simplement un des meilleurs de la planète. 

Café Can Joan de S'aigo à Palma de Majorque

Près de la place du théâtre, on découvre des édifices directement inspirés de Gaudi.

à Palma de Majorque

Le palais royal ou Alcazar, également connu sous le nom de palais de l’Almudeina, bien que de style mauresque, témoigne de l’époque où Majorque était indépendante. Remarquez la décoration du balcon, aux symboles étonnamment modernes, voire ésotériques.

L'Alcazar de Palma de Majorque

Et la gastronomie à Majorque, alors ?

C’est bien connu, on ne vit pas pour manger… mais il est bon de faire des expériences gustatives. Nous nous sommes arrêtés par hasard dans ce restaurant sur la Ma-13, où pendaient de délicieuses saucisses et boudins. On peut choisir celles que l’on veut déguster.

L’apéritif est à la fois simplissime et goûteux: il s’agit d’une tranche de pain sur laquelle on verse de l’huile d’olive, puis on le parsème de gros sel.

Remarquez aussi le décor: le mur du fond est parsemé de masques du diable. 

Restaurant à MAjorque

Ne manquez pas les marchés de Majorque. Ici, une photo prise sur celui de Manacor, la deuxième ville de l’île de Majorque. Pas très grande la ville, mais le marché lui mérite un arrêt. Au menu également: fromage, olives, jambon ibérique…

au marché à MAjorque 

Aller à Majorque en pratique

Beaucoup de compagnies aériennes desservent l’île de Majorque au printemps à des prix très compétitifs. Une fois débarqué à l’aéroport de Palma de Majorque, il est pratique de louer une voiture: comme dans toutes les îles, le tarif est assez bas, on peut avoir un véhicule aux alentours de 20€ par jour à l’heure où ces lignes sont écrites.

Nous avions choisi de louer un appartement à Port de Soller, au nord de l’île. Une solution d’hébergement économique, très tranquille en avril, et qui permet d’explorer en tous sens la serra de Tramontana. Une curiosité: depuis plus de cent ans, il existe une ligne de tramway pour relier Soller à Port de Soller, chose plutôt rare dans les petites îles.

 

A Majorque, la langue officielle est le catalan, mais si vous parlez espagnol tout le monde vous comprendra. La fréquentation touristique étant ce qu’elle est, le français et l’anglais sont également compris assez largement. 

Attention, le climat de Majorque au printemps, surtout en avril peut être capricieux, les tempêtes en Méditerranée cela existe donc prévoir un petit pull et un k-way au cas où!

Pour acheter un billet d’avion moins cher privilégiez les heures creuses entre minuit et 6h hors week-end ou environ 2 mois avant le départ avec des dates souples.

Partager

A propos de l'auteur

Pourquoi voyage t'on ? Par curiosité, par goût de l'inattendu ? Pour se faire surprendre, ou bien pour vérifier que la réalité est conforme à ce que l'on avait imaginé ? Sans doute tout cela à la fois. Le voyage, cela se prépare, mais il faut laisser aussi un peu de place à l'inconnu, ne pas hésiter à se laisser déstabiliser, à sortir de notre quotidien si prévisible. Et vous, pourquoi voyagez-vous?

3 commentaires

  1. Céline Georges on

    J ai vécu 1 an à Puerto de soller !franchement c est vraiment une ile a découvrir j ai beaucoup aimé

  2. Sylvie Dossin on

    C’est pas le coin de Rafa Nadal?

  3. odette on

    Merci pour cet article.
    Je connais tous ces lieux et je ne me lasserai jamais de les parcourir !

Leave A Reply