Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Voyager pour la photo!


La photo, quel merveilleux loisir ! Pour moi, chaque occasion est bonne pour prendre des photos, que ce soit des fêtes de famille, des soirées entre amis, des spectacles ou événements communautaires. Je suis photographe amateur, mais je compte bien progresser dans mes aspirations visuelles année après année.

En fait ce qui me plait le plus, c’est de prendre des photos de mes voyages. Dès que j’ai quelques jours ou semaines de vacances, je m’arrange pour partir à l’aventure, aux Etats-Unis, au Mexique, vers l’Europe, parfois vers l’Asie et l’Afrique quand j’ai plus de temps. Loisir dispendieux certes mais qui grave des souvenirs incroyables dans ma mémoire comme sur mon appareil photo ! J’aspire à développer mon talent de photographe, mes connaissances et techniques, et je trouve incroyable toutes les rencontres opportunes que l’on peut faire en voyage, quand on est ouvert à aller à la rencontre de l’autre. Je rencontre fréquemment d’autres photographes qui partagent cette même passion pour la photo et c’est une joie que de pouvoir échanger des techniques, suggestions etc.

Pour moi, c’est un choix que de voyager pour la photo et je le fais à mes dépens. J’ai un ami, par contre, qui est photographe professionnel, il a une compagnie du nom de Gabriel Photographe Mariage Montreal. Il me racontait dernièrement qu’il commence à voyager pour des contrats de mariages, à Salt Lake City, Denver, Lausanne, etc. Ça doit être incroyable d’arriver dans une phase de sa carrière artistique comme celle-là, où les gens sont prêts à faire venir un photographe du Québec pour leur grand jour. Mais encore là, photographe mariage c’est un univers stressant qui n’est pas évident à naviguer, je ne pense pas que ce soit donné à tous, certainement pas à moi.

Alors je continue à perfectionner ma passion pour la photographie et peut être qu’un jour, mon rêve deviendra réalité : devenir photographe pour le National Geographic ! Je sais, c’est une grande aspiration, les places sont limitées et le métier n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. Mais ça ne fait pas de mal de rêver, ma devise c’est que si on vise haut au moins on est sûr d’atterrir quelques parts dans les branches.

J’espère que cette petite tranche de vie vous inspirera vous aussi à développer votre passion et à partir à l’aventure dans notre monde si grand, débordant d’opportunités à saisir – et pour ma part, j’aime les saisir à vif avec mon appareil photo !

Articles relatifs

Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply