23 vues

« Paï paï maa maa » (aller et venir en Thaïlande)

0

Très souvent, lorsque j’explique que j’ai un pied un Asie et un autre en Europe, la réaction est immédiate des deux côtés de la planète : « Tu as de la chance » ! Un luxe ! Un rêve ! Les raisons qui me permettent de vivre cette double vie sont personnelles, avec des racines assez confuses mais profondément ancrées et réelles. « Paï paï maa maa » – cette expression thaïe  pour traduire mes  « allers et retours » (Litt. « aller aller, venir venir ») – fait toujours sursauter les non-thaïs qui se demandent bien pourquoi je parle tout à coup de « papa mama » !

Je vais et je viens donc (OK on peut oublier la chanson de Gainsbourg)  entre deux continents, avec l’impression parfaitement justifiée de vivre le meilleur des deux côtés. La Thaïlande, au fil des années, continue de m’intéresser, de me fasciner même, jusque dans ses combats, mais de m’agacer aussi parfois. Je ne suis pas juste gaga de ce pays, j’ai trop de cartésianisme en moi, trop de lucidité et de cynisme aussi pour n’être qu’éblouie. Ce stade est dépassé depuis longtemps. Je l’aime toujours, comme on aime une personne, avec, en plus, une pointe de nostalgie lorsque je m’éloigne d’elle. Je me rends compte alors de ce qui me manque : la gentillesse innée des thais, leur sourire légendaire, une légèreté qui tient à cette philosophie, choisie ou inconsciente, du « Maï pen raï » (ça n’a pas d’importance) mêlée au bouddhisme, leur conscience naturelle de l’impermanence des choses ancrée dans leur tempérament afin d’éviter si possible toute souffrance. Sur un plan plus terre à terre, les odeurs me manquent et aussi la chaleur poussiéreuse ou humide selon les saisons, la nourriture épicée de la rue, simple, vite prête pour satisfaire les goûts immédiats des thais. Loin de la Thaïlande, c’est un pays très concret dont je me sens privée. A l’inverse, lorsque je suis en Thaïlande, c’est une France virtuelle qui me fait défaut. Une France sublimée par l’idée souvent fausse que je m’en fais : pays de l’égalité, pays du droit (« Fa Guo » » Droits pays », c’est ainsi que les chinois appellent la france), pays du bien-être, d’un état responsable etc.… France sublimée surtout par la lumière d’envie que sa seule évocation fait naître dans le regard des thaïs lorsque je leur en parle. Mais une double vie –  pour agréable qu’elle soit – a aussi son revers. La distance aiguise l’esprit critique et rend plus lucide, et ce n’est pas toujours agréable.

 

Le Paris que j’ai retrouvé, dégage une énergie plutôt négative et même agressive, ce qui est en complète contradiction avec sa réputation de ville lumières, de « ville romantique » comme disent les américains,  les français ont une vision négative d’eux-mêmes, une peur de l’avenir qui se communique. Alors je me dis qu’il me faudrait amener un peu de cette nonchalance souriante thaïe ici. Plus facile que de me dégager de cette espèce d’énergie qui me caractérise lorsque je suis en Thaïlande, qui me fait marcher vite, et qui me rend insupportable auprès de mon ami qui ne comprend pas cette énergie a toujours vouloir « faire » quelque chose. Lui, lorsqu’il n’a rien de particulier à faire, il dort. Belle philosophie, surtout lorsqu’il prétend que c’est de la méditation. Et s’il avait raison ?

B Songkran day 15

B -Loy Kratong, Lotus53

Powered by WizardRSS | Full Text RSS Feeds



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!