45 vues

40 ans déjà !!…

0

 Je rentre d’une semaine passée entre Mae Jaem, Mae Hong Son et Mae Sariang… Des heures passées sur une vieille pétoire dont les cale-pieds étaient déglingués, appareil photo sur le dos caché sous un sac plastique, visage non protégé du soleil par une crème sans doute plus cancérigène que le soleil lui-même, un soleil pas très visible mais dardant quand même ses rayons ultraviolets au travers des nuages qui eux, larguaient de façon sporadique leurs pluies soudaines et violentes. On roule sous cape plastique pendant la saison des pluies. Elles ne me font pas peur, je ne crains que pour mon compagnon ultrasonique. Suis un peu méfiante aussi des routes bourbeuses, avec toujours à l’esprit un accident de moto survenu sur la route de Mae Jaem justement. Mais comme dit l’autre ou plutôt comme disaient les deux autres : « C’est mon choix » même si parfois il m’arrive de me dire que je serais mieux à la terrasse du « Why Not » de Nimmanheimin à siroter un vin italien conseillé par Emilio le sicilien.

34 blog _2143
Piak mon guide Karen de 40 ans, aux allures de gamin mal douché dont le nom signifie « trempé, « mouillé », mène correctement son engin payé – et il en est fier – avec ses propres deniers il y a déjà 17 ans !  

40 ans ! « Il ne les fait pas » remarque une lectrice sur FB. Elle a raison. «  Mais »  ajoute-t-elle « peut-être ne sait-il pas vraiment son âge » ! C’est fou les idées qu’on se fait quand on vit à Paris… Eh oui, les Karens savent compter, écrire et surtout parler plusieurs langues : bien souvent deux dialectes Karen, le birman, le thaï – et, comme Piak –  l’anglais. Un anglais appris dans une université Rajabhat où il a obtenu son diplôme de guide. Un anglais bien meilleur que celui parlé par tous les français rencontrés sur mes chemins de traverse. Depuis ? Depuis 40 ans… l’âge de mon guide justement. 1972 … l’année de mon premier grand voyage en Asie, à  Ceylan (on ne disait pas encore Sri Lanka). 40 ans en juillet. Il va falloir que je me réserve une surprise pour fêter cet anniversaire épique….

44 blog _2097                                                    Piak et un agriculteur Karen

Je ne suis pas qu’une farang friquée et privilégiée qui se créé des petits frissons en allant se promener chez les « pauvres » comme l’a fait remarquer un lecteur amical…. Il y a 40 ans, je n’étais ni friquée ni privilégiée. J’avais juste commencé à travailler tôt. Ceci dit, même à 20 ans, je ne me suis jamais déguisée en backpacker, en  routarde ou en beatnik. « Anti voyageuse »  j’étais peut-être, comme l’écrivait alors Muriel Cerf. Plus curieuse de découvrir le monde réel que de l’étudier sur les bancs des universités que je n’ai pas fréquentées. Se méfier des apparences… en tout cas, ne pas s’en contenter. Grace à mon allure « proprette » (je vous jure qu’on me l’a parfois reprochée), je suis entrée partout. Je ne me suis jamais droguée non plus, pourtant au Laos dans les années soixante-dix c’était sacrément tendance. J’ai attendu d’avoir un âge canonique pour fumer des joints avec mon ami Ek le chanteur Isan.

46
Ma vie a été plutôt chaotique et aventureuse et j’ai tout autant aimé les dorures des palais, mes aventures amoureuses avec un ministre malais (lire THEATRE D’OMBRES), mes dîners avec quelques « excellences » asiatiques (c’est ainsi qu’on appelle les ambassadeurs) que de vivre dans un village Karen et dormir sur une natte tandis que j’essayais d’inculquer l’alphabet anglais à des mômes un peu morveux. (Rien de péjoratif, il fait froid dans les montagnes le long de la frontière birmane en hiver et presque  tous les enfants ont des rhumes ou pire). Toute aventure est passionnante ou plutôt tous les personnages croisés sont intéressants, le reste n’est que décor.

MOI...CHEZ MUSA 02
Aujourd’hui mon compagnon thaïlandais est un ancien soldat du roi. Il était lieutenant-colonel dans l’armée de terre, chargé à une époque de la surveillance des trafiquants de drogue le long de la frontière birmane ! (et là il faudra lire « LA OU S’ARRETENT LES FRONTIERES » à  paraître bientôt aux Editions de la Fremillerie)

NOU  2005 058
Je n’écris pas pour une brochure d’agence de voyage même si je n’évoque pas certains problèmes dont on me fait reproche dans quelques commentaires sur ce blog. Je ne les ai pas fait paraître… c’est mon droit, après tout je ne sais pas à qui je parle ni à qui je réponds, tandis que j’avance, moi,  à visage découvert.

Pour la « réalité » thaïlandaise dont vous, lecteurs inconnus, semblaient si fiers de connaître les arcanes, je ne vous ai pas attendus pour lire les livres et articles dont vous me conseillez la lecture. Et quoi ? Je n’ai pas vraiment envie de me faire chasser de ce pays ou de voir mes écrits « bloqués » (The army maintains a special unit tasked with tracking and identify lese-majeste offenses through 24 hours sweeps of websites, according to a leading NGO activist with close ties to security forces. The army unit works closely with the Department of Special Investigations (DSI), had superior surveillance technology than the ICT Ministry, aimed to focus on « high profile » offenders with the highest audience reach, and was known to visit them at their homes according to the expert)

Messieurs les critiques, au lieu de conseiller mes lectures, demandez-moi plutôt ce que je n’ai pas lu, et ne comptez pas sur moi pour vous dire ce que je pense sur telles relations entre une certaine personne et les insurgeants musulmans du sud par exemple, ou de dévoiler les rapports d’ambassadeurs aux personnalités internationales avant leur visite en Thailande ou des livres écrits par quelques intellectuels ou journalistes vivant aujourd’hui à Singapour ou à Londres….

RE 1  BANGKOK16
Allez, je serais curieuse de lire vos courageux blogs et vos articles (surtout si vous vivez en Thaïlande), moi je vais continuer d’écrire mon blog, à ma façon, avec mes idées et en continuant de lire des journaux censurés ou des articles de journalistes qui s’autocensurent…Mais pas seulement…. Et je vous saluerai lorsque vous signerez vos critiques ou vos commentaires.

Au fait, j’étais derrière les barricades de mai 2010 à Bangkok. Pour me donner des frissons ? Non, j’y avais quelques amis (dont je ne montrerai pas les photos) et j’aime comprendre plutôt que critiquer. Vous ne me retrouverez jamais sur aucun forum ni blog dont pourtant certains racontent n’importe quoi. Chacun est responsable de ses écrits. Et je ne suis pas censeur.

Si j’avais les « guts » (je préfère le mot anglais à sa traduction française…), j’écrirais comme Marcel Jullian m’avait appris à le faire… et je le cite « J’écris comme je l’entends et je vous emmerde.. » (Eh bizarre, il vient de me taper sur l’épaule pour m’encourager… Juju, je sais que tu aimais Muriel Cerf, accueille-la bien où que tu sois… même si je ne crois pas des masses au paradis…Muriel fut la pionnière des amours singulières et surtout interculturelles… C’est à elle que je pense aujourd’hui en écrivant cette chronique … pas très politiquement correcte.

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Plugin WordPress | Android Forums | WordPress Tutorials

Qui est l’auteur?

michele jullian maleeJe m’appelle Michèle Jullian. J’aime les voyages, la photographie, l’écriture.

Voyager ce n’est pas seulement prendre l’avion ou parcourir la planète, c’est aussi voyager dans les livres, les deux étant l’idéal. Chaque voyage comporte sa part de découvertes et de déconvenues, lesquelles deviennent expériences, à partager ou pas. Voyager est une aventure de chaque instant. Mes repères sont en France et en Thaïlande où je réside « on and off ». J’ai écrit un roman “théâtre d’ombres” qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande …

Découvrez le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures …



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!