passage des frontières au Montenegro crna gora carina

Covid 19 au Montenegro : les étrangers peuvent-ils s’y rendre en vacances ?

Pourrez-vous vous partir en vacances au Montenegro cet été? La question revient fréquemment chez les voyageurs qui avaient envisagé un séjour dans ce petit pays des Balkans. Comment se passe le déconfinement après les mesures de restriction liées au covid 19 au Montenegro? Peut-on désormais entrer dans le pays si l’on vient pour un motif touristique et avec quelles contraintes? Éclairages.


L’épidémie de covid19 a bouleversé la plupart des pays d’Europe. Bien que relativement épargné, le Montenegro n’a pas échappé à la crise sanitaire déclenchée par la propagation du virus dans les Balkans. Selon l’institut de la santé montenegrin, l’épidémie n’est toujours pas résorbée et le pays enregistre une reprise inquiétante du nombre de nouveaux cas.

Réouverture des frontières du Montenegro depuis le 1er Juin

queue en aout a la frontière croatie montenegro
icons8.com contrôle aux frontières

Le Montenegro a rouvert sa frontière avec la Croatie, partiellement celles avec la Bosnie Herzégovine, l’Albanie, depuis le 1er Juin à minuit. L’entrée sur le territoire montenegrin est possible pour les habitants des pays frontaliers qui travaillent dans le pays (les Serbes ne peuvent toujours pas entrer) et pour la Suisse. Les étrangers ressortissants de l’Union européenne peuvent entrer au Montenegro sans conditions sans restrictions à partir du 1er Juillet.

Qui sont les voyageurs autorisés à entrer au Montenegro sans restrictions ni conditions?

Pour l’heure, les contrôles aux frontières sont renforcés à l’égard des voyageurs européens, alors qu’avant l’épidémie, ils étaient assez légers voire inexistants pour les ressortissants de l’Union Européenne. Le Montenegro n’a pas imposé la délivrance d’un certificat de non contamination à la covid19. Mais le Montenegro ne faisant pas partie de l’UE, ses frontières sont extérieures à cet espace et font donc l’objet d’un contrôle renforcé, jusqu’au rétablissement de la situation sanitaire dans toute l’Europe.

Les pays voisins ont beau avoir échappé aux drames qu’ont connus l’Italie, l’Espagne, la France ou la Belgique, en terme de mortalité et de taux de contamination, la crise du coronavirus reste une réalité trop récente pour envisager une entrée illimitée des visiteurs dans le pays. La vigilance est donc de mise pour éviter tout risque de reprise. L’institut national de santé monténegrin confirme 261 cas positifs à la covid19, et trois personnes décédées.

Icone accès

Les voyageurs des pays autorisés à entrer au Montenegro sans restriction ni mise en quarantaine sont ceux en provenance de : tous les ressortissants de l’Union européenne : Slovénie, Croatie, Belgique, France, Islande, Autriche, Allemagne, République Tchèque, Hongrie, Slovaquie, Bulgarie, Grèce, Pologne, Irlande, Lettonie, Lituanie, Estonie etc. La liste est susceptible d’évoluer en fonction du niveau épidémiologique das ces pays.

Alerte rouge : Le Montenegro a indiqué un cas d’urgence dans la municipalité de Rožaje, où des mesures ont été remises en place pour fermer tous les établissements de restauration et la suppression des transports publics, en raison de l’augmentation du nombre de cas actifs dans cette ville. Il est donc déconseillé de se rendre dans cette zone à moins d’avoir un impératif. Le port systématique du masque dans les lieux ouverts ou fermés, publics ou privés y est imposé jusqu’à l’amélioration de la situation épidémiologique. Il est déconseillé d’aller dans ces zones, même si vous pouvez rentrer sans contrainte.


Fin de la mise en quarantaine au Montenegro pour les visiteurs étrangers uniquement s’ils viennent de pays “sûrs”

Les touristes venant des pays à la situation épidémiologique favorable par rapport au covid19 ne seront pas soumis à la quarantaine obligatoire de 14 jours. Jusqu’à lors l’autoisolement était imposé à tous les visiteurs accédant au Montenegro, y compris pour des motifs impérieux ou professionnels. Cette décision forte visait à éviter l’importation du coronavirus dans le pays.


Le problème n’est pas d’entrer mais de revenir du Montenegro

icons8-spam attention-48

La Croatie place le Montenegro dans les pays non sûrs “rouge” pour le coronavirus comme la Suisse et la Belgique.

En théorie, cela signifie quarantaine à votre retour à domicile, mais la quarantaine n’est imposable que si vous venez en avion, car la traçabilité est possible. En voiture, avec une carte d’identité, il est plus difficile de vous imposer un isolement.

picto interdit

Tous les touristes venant des autres pays jugés “non sûrs” pour des motifs sanitaires, en particulier la Serbie voisine (pour des raisons plus diplomatiques qu’autre chose) sont contraints à la quatorzaine. Un test négatif au covid est demandé aux personnes en provenance de la Bosnie-Herzégovine, de l’Albanie, en vue d’un transit.

La seule possibilité pour ces touristes de contourner la restriction serait de justifier d’une résidence dans laquelle on habite pendant l’essentiel de l’année.

Mais tout est compliqué ! Soyez néanmoins très prudent et prévoyez d’aller au Montenegro en avion ou en bateau plutôt que de passer par la Croatie en voiture ou en bus. En effet depuis le 15 Juillet, la Croatie a retiré le Montenegro de la liste des pays sûrs et il peut être problématique de transiter par le territoire croate et ce sera possible sous conditions seulement. La Bosnie-Herzégovine exige quant à elle un test de covid négatif de moins de 48h pour passer les frontières bosniennes afin de rejoindre la Croatie depuis le Montenegro.

icons8-fire-48

Le Montenegro est passé en liste rouge pour plusieurs pays européens dont l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, l’Italie, la France … Les personnes ayant séjourné ou revenant du Montenegro sont donc censées se mettre en isolement. C’est le cas par exemple si vous deviez passer par l’Italie, où vous êtes censé vous isoler après avoir été au Montenegro. Mais là ça s’entend mieux à cause des pays voisins dont les habitants reviennent dans leurs pays d’expatriation et représentent un certain danger à cause du manque de vigilance.Je ne sais pas pourquoi un tel pays est en liste rouge, alors que d’autres où le virus est aussi voire plus virulent ne le sont pas. Mystères des Balkans par rapport au reste de l’Europe …

Si vous prenez un avion pour rentrer en France, vous êtes tenu de faire un test PCR ou présenter un test négatif de moins de 72h. En Allemagne et en Allemagne, le test est obligatoire pour pouvoir repartir chez vous.


Les touristes venant de Croatie peuvent-ils faire une excursion au Montenegro malgré l’épidémie de coronavirus?

A ce jour, les voyageurs en provenance de pays tiers comme le Montenegro, la Bosnie (hors Neum), la Serbie, l’Albanie, la Macédoine ou le Kosovo sont tenus à une quarantaine de 14 jours en Croatie. Cet auto isolement peut être porté à 7 jours si vous pouvez apporter la preuve de deux tests négatifs durant cette période (attention néanmoins, la santé est privatisée en Croatie et au Montenegro et le coût des tests de dépistage du covid 19 s’avère onéreux (jusqu’à 1600 kunas dans la région de Dubrovnik!).

icons8-error-64

Néanmoins, les touristes séjournant en Croatie et souhaitant aller au Montenegro en excursion d’une journée peuvent le faire sans quarantaine à leur retour, du moment qu’ils apportent la preuve de la réservation de leurs hébergements en Croatie aux douaniers sous forme de facture ou voucher. Le passage à la frontière entre Croatie et Montenegro ne devrait pas poser de problème dans ces conditions.

Pour rappel : ces informations sont strictement réglementaires. Il est possible que vous ne subissiez pas de contrôles de la part des policiers des douanes, même si ceux-ci sont renforcés à partir du 13 Juillet compte tenu de la recrudescence de cas de coronavirus en Croatie.


Mesures restrictives imposées par l’épidémie de covid 19 au Montenegro

Pour rappel le pays avait appliqué une stricte interdiction de tous les étrangers non résidents permanents au plus fort de la crise sanitaire, une interdiction d’accostage et une suspension de tous les lignes aériennes et de bus jusqu’à nouvel ordre.

La distanciation sociale est imposée avec une distance de 2 mètres maintenue dans tous les lieux publics, sur les plages, dans les sites ouverts aux visites.

Réouverture des commerces, des cafés et des restaurants

Le Montenegro a déclaré la fin de l’épidémie et n’enregistre plus de nouveaux cas positifs. Le déconfinement a été débuté depuis le 11 mai avec une reprise des transports interurbains sur le littoral, dans le Montenegro central et du nord, la réouverture progressive des commerces, des cafés et restaurants, des services comme les coiffeurs, les instituts de beauté, les salles de sport sous condition de garantir une distanciation sociale de 2 mètres entre chaque personne.

Dans les villes suivantes, Bar, Budva, Herceg Novi, Kotor, Tivat et Ulcinj les restaurants et cafés sont autorisés à ouvrir entre 6h et 24h. Ils devront fermer à 22h à Andrijevica, Plav, Gusinje, Podgorica, Cetinje et Nikšić . En revanche, ces activités de restauration sont interdites à Berane, Bijelo Polje, Petnjica, Pljevlja et Rožaje.

Le port du masque au Montenegro obligatoire à l’intérieur et à l’extérieur des lieux publics

Les étrangers comme les locaux sont soumis au port du masque dans TOUS les lieux publics, à l’intérieur ou à l’extérieur. Les enfants de plus de 7 ans sont également obligés de porter un masque. Les seules exceptions sont les plages où la distance de 2 m est imposée entre chaque personne et dans les parcs nationaux, où l’on peut se balader sans masque.

De même, le masque est obligatoire pour les travailleurs des institutions publiques et privées de santé, les employés d’entreprises où le contact avec les clients le justifie, les hébergements comme le hôtels et les personnes travaillant dans les transports publics (bus, taxi, train, avion).

Pas de réouverture des boîtes de nuit ni de concerts

Une mesure temporaire vise à interdire les boîtes de nuit et les discothèques, les clubs. Aucune date n’est envisagée pour réviser cette décision. Faire la fête au Montenegro est donc compromis pour l’été et ceux qui envisageaient de venir à Budva pour tester les fêtes montenegrines devraient changer leurs plans, si c’était leur principal objectif. Les restaurants et cafés n’ont pas l’autorisation d’organiser des soirées avec des animations ou des concerts susceptibles de générer des rassemblements.

Pas de rassemblements ni de mariages

Compte tenu de la diffusion du coronavirus à la suite de mariages, le Montenegro a suspendu les mariages, interdit les rassemblements de plus de 10 personnes et n’autorise pas la reprise des sports collectifs

Liaisons aériennes, maritimes et de bus internationales limitées

icon plane icone avion by icons8.com

Concernant les liaisons par voie aérienne, il est préférable d’opter pour une arrivée en Croatie. Le Montenegro n’a pas annoncé les prévisions de reprise pour les vols internationaux. Il reste envisageable d’aller au Montenegro cet été, en passant par l’aéroport de Dubrovnik, ce qui reste l’option la plus courante pour les touristes. L’aéroport se situe près de Cavtat, à 40 km de la frontière du Montenegro. Les liaisons vers la Croatie depuis la France ne sont toujours pas à l’ordre du jour, mais il est possible de rejoindre la Croatie depuis Bruxelles, Francfort, Zurich, Amsterdam ou Munich.

icons8-bus-30

Les bus en provenance des pays voisins comme Bosnie-Herzégovine, Croatie et Serbie ou les liaisons de bus internationales ne sont toujours pas opérationnelles et rien ne dit qu’elles soient actives au cours de l’été.

icons8-bateau-30

Les liaisons maritimes depuis l’Italie sont rétablies, mais seuls les voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne sont autorisés à monter à bord des ferrys sans restriction.

Tout savoir sur l’évolution de l’épidémie de covid19 au Montenegro et sur l’ensemble des mesures et des réglementations prises face au coronavirus

 2,629 Visites au total,  5 aujourd'hui

6 réflexions sur “Covid 19 au Montenegro : les étrangers peuvent-ils s’y rendre en vacances ?”

  1. Bonjour,
    nous sommes allés aujourd’hui au Montenegro. On est rentré sans souci.
    Au retour, le douanier en Croatie nous a demandé de nous mettre en isolement dans notre hébergement pendant au moins 7 jours. Est on obligé de le faire? Peuvent ils savoir qu’on ne s’est pas isolé ? Nous avions rempli le formulaire pour indiquer les hébergements. Nous sommes perdus. Merci de votre aide.

    1. Bonjour Maryline,
      c’est une consigne sanitaire à cause de la situation épidémiologique montenegrine jugée problématique. Normalement, il n’y a pas de suivi policier pour les isolements aujourd’hui. Ce sont des autosiolements conseillés quand on revient des pays en zone rouge comme l’est le Montenegro actuellement pour la Croatie.
      Veuillez surtout à bien vérifier d’éventuels symptômes, à porter le masque dans vos échanges. Je ne pense pas que vos hébergeurs déclarent que vous revenez du Montenegro, d’autant qu’ils ne sont pas censés être informés.

  2. Bonjour Mme Monllor,
    Merci pour cet article très informatif.
    Je reviens sur une phrase de cet article: “A ce jour, les voyageurs en provenance de pays tiers comme le Montenegro, la Bosnie (hors Neum), la Serbie, l’Albanie, la Macédoine ou le Kosovo sont tenus à une quarantaine de 14 jours en Croatie.”
    Par “en provenance de”, vous voulez dire les ressortissants de ces pays ou même les personnes qui y sont simplement séjourné quelques jours ?
    Mon ami et moi (résidents en France, je suis Française et mon ami sur un visa Shengen) prévoyons prochainement de passer 3 jours au Montenegro avant de repartir en France depuis la Croatie.
    D’autre part, qu’en est-il de cette quarantaine ? Est-ce que ce serait susceptible de nous empêcher de repartir en France ?
    Merci d’avance pour votre aide !
    Bien à vous,
    Emilie

    1. Bonjour Emilie,
      les risques sont limités mais ne peuvent jamais être exclus. Normalement, les douaniers sont regardants surtout par rapport aux locaux, donc les Montenegrins, les Bosniens, les Serbes, et beaucoup moins à l’égard des touristes.
      Pour limiter tout risque de blocage, il est recommandé d’avoir toujours avec soi les factures des hébergements réservés en Croatie.
      A priori, la Croatie autorise les voyageurs à effectuer la quatorzaine dans leur pays d’origine. Donc aujourd’hui, vous ne devriez pas subir un quatorzaine forcée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *