Répondre à : Mostar est-elle vraiment incontournable (excursion depuis Split)?


Admin bbPress
Sandrine Monllor (Fuchinran) Sur #114280

Bonjour Anne,

Je comprends que lorsqu’on voyage en Croatie, on puisse se poser la question de la pertinence d’une incursion en Bosnie, mais pour moi, il n’y a qu’une réponse valable : OUI. Je vais essayer de donner plusieurs arguments :

– Vous serez en 2h30/3h à Mostar. Est-ce si long et fatiguant? A mon sens, la route n’est absolument pas médiocre, d’autant que vous avez l’autoroute jusqu’aux environs de Ploce et elle est flambant neuve. La route en Bosnie est une nationale, donc de bonne qualité (peut-être aussi bonne qu’en France). De quelle médiocrité parlez-vous? Pour la route via Sinj (voir itinéraire), c’est autre chose, une route de montagne typique des Balkans vraiment intéressante (entre 3 et 4h), mais vous découvrirez aussi le “vrai pays”… qu’il s’agisse de la Croatie ou de la Bosnie!

– avant d’être la Croatie, ce jeune pays composait l’une des régions de la Yougoslavie et une excursion même brève en Bosnie Herzégovine permet de vraiment prendre la mesure de la variété de cette ancienne mosaïque, dont l’explosion récente laisse bien entrevoir ce que peut être l’histoire de ces deux nouveaux pays. Très vite, on réalise les contrastes, et on complète l’image de carte postale que donne trop souvent la Croatie touristique et parfois, je trouve surévaluée à cause de son littoral (ça n’engage que moi).

MOSTAR est certes de plus en plus touristique, mais elle incarne aussi en Herzégovine une sorte de musée à ciel ouvert de la ville d’influence ottomane. Pour une somme modique, pourquoi ne pas recourir à un guide qui permettra de visiter la ville au mieux, en découvrant ses aspérités et en sortant peut-être des sentiers battus que constituent la rue principale du bazar menant jusqu’au fameux pont reconstruit? Si vous voulez un contact avec un guide, je peux vous en donner plusieurs qui parlent français… Ce sera beaucoup mieux qu’un guide papier et surtout, cela vous aidera à ne pas trop passer à côté d’une ville plus complexe que le laissent croire les sites d’attraction majeure qui font sa réputation, à l’instar du pont!

– Près de Mostar, il y a beaucoup de sites attractifs qui le sont au moins autant que ceux que l’on trouve en Croatie (je n’aime pas comparer, mais visiblement les touristes qui visitent la Croatie en doutent souvent, car la Bosnie n’est pas populaire ni touristique, or, elle reste sauvage, bien plus authentique et non vendue au tourisme de masse…

blagajPour optimiser votre séjour à Mostar, je vous conseille une ou plusieurs visites sur l’aller ou le retour à coupler avec Mostar : Blagaj et son monastère derviche, avec la source de la buna, le delta de la Neretva, le parc de Kravice (un Plitvice miniature où l’on se baigne!!), le centre de pèlerinage catholique de Medjugorje, le parc d’Hutovo Blato avec une balade en barque de bois, sur la rivière Krupa, ou Pocitelj, autre musée à ciel ouvert “ottoman”. Neum, l’enclave maritime présente peu d’intérêt.

neretva
Delta de la Neretva

Visite de la Neretva en trupica
neretva en trupica

Parc national de Hutovo Blato
hutovo blato

Pocitelj

pocitelj

pocitelj bosnie herzégovine

medjugorje

Lacs d’Imotski
lacs imotski croatie

Sinon en Croatie, faîtes une pause vers Ploce et le delta de la Neretva ou aux lacs bleu et rouge d’Imotski.

Vous ne regretterez sûrement pas votre choix. Pour vous en convaincre, consultez les liens en bleu.

– Votre visite sera couplée d’une gastronomie très différente, plus continentale et marquée par l’occupation ottomane. D’ailleurs, si vous aimez la cuisine, pourquoi ne pas trouver deux heures pour faire de la cuisine bosniaque et la découvrir au contact d’une famille?

Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée? » Créez un sujet ou posez une question ICI