83 vues

Grâce aux îles lointaines, j’ai appris, j’apprends et j’apprendrais … (Blog voyage)

0

Le paradoxe du blog et des îles lointaines? Tenir un blog voyage sur les « îles lointaines » n’est-il pas le comble du paradoxe ?
C’est ce que je me disais, l’autre jour, je ne sais plus trop quand, au détour d’un rivage sablonneux, devant quelques pélicans débonnaires et des vagues lascives.
Tiens ! Pourquoi donc ?


Quand j’ai commencé ce blog, en juin 2009, je donnais deux définitions d’une île lointaine :

“Une île lointaine est un bout de terre entourée d’eau, peu accessible, sur laquelle vit une petite communauté repliée sur elle-même, faute de communications vers l’extérieur” fanfaronnait Damien.

Une autre, plus moderne: “une île lointaine est un morceau de terre entourée d’eau où le téléphone portable ne passe pas”, claironnait Damien.

J’ajouterais maintenant la phrase suivante qui conclut les deux autres: « (…) et où Internet péclote vraiment ».

Ces derniers mois, j’ai vagabondé dans quelques îles lointaines. Mais Internet ne voulait pas ou peu m’aider dans ma noble tâche de messager des confins. Ouvrir un email tenait du prodige. Répondre à un email tenait de l’impossible. Blablater sur mon blog se résumait soit à « Mission impossible », soit à « Crise de nerfs » aux conséquences douloureuses pour ma personne et/ou mon clavier.

Beach + blog 023.JPGPar définition, donc, les îles lointaines sont relativement déconnectées. Les insulaires en souffrent parce que c’est leur quotidien.

Moi pas. J’adore être déconnecté. J’aime pouvoir me sentir hors du monde, injoignable, coupé de ce cordon ombilical moderne et chronophage, sans virus, sans réseau, sans devoir. J’ai besoin d’être déconnecté pour pouvoir extraire la substantifique moelle de ce que je ressens et de ce que je vois quand je suis loin, enveloppé par ces îles qui m’envoutent tant.

Mais, à l’inverse, j’aimerais pouvoir communiquer en direct de ces îles. Un messager qui ne communique pas est comme le pigeon voyageur qui s’est arrêté de voyager. Il ne sert à rien.

J’essaie, tout au long de ce blog, de raconter ces îles. J’écris peu sur ce que j’y fais. Je préfère exprimer ce que j’y ressens, au fil de mon humeur plutôt changeante véhiculée par la fatigue, une mauvaise nuit, un estomac barbouillé ou une déception stupide. Je travaille sur le côté objectif, je me laisse aller avec délices sur les pentes savonneuses de la subjectivité.

Parfois, je me relis. Parfois, je me dis : « Pas mal, ça ». Souvent, je me dis que j’aurais mieux fait de me taire et d’aller taquiner du lagon plutôt que d’en parler.

Parallèlement, j’ai des responsabilités qui se nomment les lecteurs et les internautes qui avez la gentillesse, la magnanimité et l’envie de lire ces lignes. Sans vous, comme on dit, ce blog n’aurait aucun sens. On écrit pour être lu, point final. Pour cela, j’aime être en contact avec vous.

Quand je maraude sur une île, je ne peux pas communiquer mes passions, mes peurs, mes frustrations, tout au moins immédiatement. Et lorsque je peux me connecter à un réseau wifi, je suis déjà loin de ces rivages isolés, connectés au monde, mais déjà déracinés.

R001-013.JPGIle de l’Ascension, Atlantique sud. (Photo Damien Personnaz/2006)

Le blog nécessite du temps, une réflexion passagère, une connexion rapide, un suivi méticuleux.

C’est vrai, je ne fais que passer sur ces îles lointaines.

Et les îles lointaines se fichent de mes réflexions, lesquelles ne correspondent pas toujours à ce qu’elles ont à dire. Ma vérité et ma description ne sont pas forcément leur réalité.

Grâce à elles, j’ai appris, j’apprends et j’apprendrais. Et tant que la passion durera, le messager écrira.



Partager

A propos de l'auteur

"Ils/Elles" lointains " «Il n’est au monde qu’une seule aventure: la marche vers soi-même, en direction du dedans, où l’espace et le temps et les actes perdent toute leur importance.» Henri Miller.Vivre sur des îles lointaines au XXIème siècle ...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!