251 vues

Crème au chocolat blanc et confiture d’olives noires : Recette argentine de Vanina Herraiz

0

Voici une recette argentine de tapas sucrées imaginée par Vanina Herraiz, auteur de Tapas sucrées aux éditions de l’Epure. Il s’agit d’une crème au chocolat blanc et à la confiture d’olives noires. Les curieux apprécieront sûrement l’originalité de ces tapas sucrées proposées par Vanina Herraiz…

Lors de ses nombreux allers-retours entre Tours et la Ville Rose, mon cher et tendre a eu l’excellente idée — et la délicate attention — de me rapporter un opus des précieuses Editions de l’Epure, Tapas sucrées : 10 façons de les préparer, de l’argentine Vanina Herraiz. Après que j’aie détaché chaque page à l’aide d’un coupe-papier, le petit volume a enfin déployé ses trésors  gourmands.A un cérémonial succède un autre. Je lis ensuite la marche à suivre pour dix recettes proposées par Vanina Herraiz, comme le veut cette collection de la maison de Sabine Bucquet. Je découvre alors qu’elles sont ici plutôt faciles et vraiment pas communes, teintées d’une pointe d’exotisme à la fois chantant et terrestre, bien propre aux esprits ibériques.

De l’art de consommer les tapas en Espagne

Cr_meChocolatBlancConfitureOlivesNoires

L’auteure Vanina Herraiz ne manque pas de préciser que les tapas servent avant tout à exprimer un condensé des recettes traditionnelles, un court mais dense  hommage à telle inspiration gourmande. Elles sont les guillemets d’un discours, le point d’exclamation qui jaillit,  mais certainement pas le lien en demi-teinte comme autant de virgules à l’enchaînement des plats.

Historiquement, deux écoles s’affrontent mais on en doit la consommation officielle et généralisée à Alphonse, roi d’Espagne. Pour Alphonse XI (qui régna au XIIIe siècle) la consommation d’alcool devait s’accompagner de quelque chose de solide afin de réduire les effets des degrés de la boisson. A la fin du XIXe siècle, Alphonse XIII, quant à lui, se vit servir du vin au verre surmonté d’une tapa* (une tranche de jambon), littéralement couvercle. Si traditionnellement, les bodegas et les bars espagnols regorgent de tapas salées dégustées tandis que le tinto coule à flot, il y a aussi toute la place pour les tapas sucrées.

Mes yeux et mon estomac se sont immédiatement arrêtés sur la Crème au chocolat blanc et confiture d’olives noires de Vanina Herraiz qui étonne. J’imaginais un beau contraste graphique entre les deux couleurs, une rencontre au sommet de la douceur. Pas moins.

Mon instinct ne m’a pas trompé, car cette petite recette vaut vraiment le détour. L’extrême suavité de la crème vanillée, rappelant les goûts libérés par une crème anglaise, et qui est à base de jaunes d’oeuf et de lait –chocolat blanc, crème liquide et lait– nous a fait complètement fondre de gourmandise ultra-régressive. Et ce ne sont pas les olives lentement compotées qui ont contredit ce nuage de bancheur piqueté de vanille.

Recette argentine de tapas sucrées selon Vanina Herraiz

Crème au chocolat blanc et confiture d’olives noires 

Recette donnée pour 12 tapas = 12 portions dans des petits verres :

pour la crème au chocolat blanc:

-150 g de chocolat blanc haché

-2,5 dl de lait demi-écrémé

-2,5 dl de crème liquide entière

-220 g de jaunes d’oeufs (environ 10 jaunes)

-75 g de sucre semoule

-1 gousse de vanille –n’en ayant plus, j’ai pris ½ c.s. de vanille en poudre achetée en magasins bio.

pour la confiture d’olives noires:

-100 g d’olives noires dénoyautées

-75 g de sucre

-100 cl d’eau.

Récupérez les graines de la gousse de vanille et réservez-les.

Dans une grande casserole, versez le lait, la crème, la gousse et les graines de vanille. Portez à ébullition et laissez infuser environ ¼ d’heure et filtrez.

Dans une jatte, fouettez les jaunes d’oeufs, avec le sucre puis ajoutez-les au lait infusé. Faites cuire sur feu doux jusqu’à l’obtention d’une crème. Hors du feu, pendant que cette crème est encore chaude, ajoutez le chocolat blanc. Laissez refroidir puis réfrigérez.

Coupez les olives en quatre, faites-les bouillir trois fois en changeant l’eau à chaque ébullition. Faites ensuite cuire les olives pendant une heure à feu doux dans l’eau et le sucre.

Remplissez les verres de la crème au chocolat blanc et disposez dessus la compotée d’olives noires.

*Littéralement tapa signifie couvercle, de tapear = couvrir.



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.