Payer en Croatie : conseils pratiques

kuna croate billet

Avec quelle monnaie payer en Croatie ? Où et comment faut-il faire le change? Peut-on payer en euro pour faciliter ses achats? Ce sont les principales questions que se posent les voyageurs à la veille du départ. S’il vaut mieux payer en kuna, monnaie officielle en Croatie et privilégier les espèces à la carte bancaire, l’euro est parfois accepté dans les zones très touristiques, mais pas pour tous les achats. On vous donne tous les conseils pratiques pour faire des économies et surtout où et comment faire le change de façon fiable, avec les meilleurs taux de change et le moins de frais de commissions? Éclairages.


Tout ce que vous devez savoir sur l’argent et les modes de paiements :

Avec quelle monnaie peut-on payer en Croatie?

1 kuna croate monnaie croatie

La monnaie croate officielle est la kuna HRK depuis 1994 lors de l’indépendance du pays par rapport à la Yougoslavie. Elle se divise en kunas en pièces (1 à 5 HRK, en billet de 1 à 00) en centimes : les lipas (1 à 50) qui peuvent être rarement rendues sur les marchés ou dans certains restaurants et cafés.

Billet 1 kuna croate

La Croatie prétend à rejoindre la zone euro en 2023. Mais en attendant c’est bien avec les kunas que vous ferez vos achats du quotidien.

Valeur : 1 € = 7,55 HHR (cela varie entre 7,50 et 7,58 kunas)

Je vous recommande de ne pas payer en euro en Croatie, même si la monnaie européenne est parfois acceptée dans quelques villes touristiques recevant des croisières pour les petits achats (restaurant, cafés, souvenirs, guides, mais pas les visites de sites). C’est aussi vrai en liquide que pour les paiements par carte bancaire, qui sont soumis aux frais bancaires et de plus en plus aux frais du change dynamique (DCC).

Quels sont les moyens de paiements possibles en Croatie?

  • Le liquide à 60%
  • Les cartes bancaires à 35%
  • Les chèques internationaux (très rarement acceptés pour le tourisme, d’autant que les frais sont importants, jusqu’à 20€ par émission). Ils sont réservés aux usages
  • Les virements bancaires surtout pour les réservations de prestations touristiques, d’hébergements qui exigent les acomptes : attention, les virements hors zone euro dans la plupart des banques classiques en France exigent un virement fait directement par la banque, ce qui a un coût (7 à 15€).

Les chèques voyage, travel credits, chèques vacances et autres ne sont pas acceptés

Où retirer de l’argent en Croatie ou en France (ou dans votre pays) : comment et où faire le change ?

N’achetez pas vos kunas en France et n’en ramenez pas!

Effectuez votre change en Croatie et non pas auprès de votre banque en France même si vous habitez Paris ou autre grande ville où l’on trouve facilement des bureaux de change. N’acceptez pas une conversion inférieure à 7,30 ou 7,35 HRK.

Evaluez un budget journalier pour votre séjour en Croatie sur la base de vos habitudes de consommations et vos projets de visites et d’activités. Cela évitera de multiplier les retraits et augmenter les frais bancaires si vous faîtes un premier retrait correspondant aux frais prévisionnels. Le coût de la vie est détaillé par domaine de dépenses et n’est plus si économique en haute saison que certains voyageurs l’imaginent.

Où acheter des kunas en Croatie ?

  • Dans les bureaux de change des frontières, des aéroports, à l’entrée des ports de croisière ou de car ferrys internationaux (à éviter sauf si on est très pressé ou n’a pas d’autre choix)
  • Dans les bureaux de change dans les villes touristiques (à éviter absolument)
  • Aux guichets des banques (à privilégier) et aux distributeurs automatiques (à réserver en cas d’heure tardive ou de week-end)
  • A la Poste (à privilégier pour la fiabilité)
  • Dans les kiosques Tisak
  • Dans la plupart des hôtels 3* et plus
  • Dans certains offices du tourisme

Évitez le retrait d’argent lors de votre arrivée à l’aéroport, ou dans les bureaux de change affichant 0 commission ou sur des sites en ligne d’achats de monnaie.

Réservez en ligne le billet de transport des navettes d’aéroports (possible à Dubrovnik par exemple) ou optez pour le confort d’un transfert privé pour ne pas avoir à passer par le bureau de change pour une petite somme.

Consultez les taux de change auprès de plusieurs banques pour trouver le plus avantageux mais ne vous limitez pas à cet élément.

Au-delà de la différence d’achat ou de rachat, la donne peut évoluer quand on applique les frais de commissions et de transaction propres à l’établissement.

Préférez prendre du liquide en billet pour effectuer le change qu’utiliser votre carte bancaire qui vous soumettra à des commissions et éventuellement à des frais.

Quelles sont les meilleures solutions de change ?

Vaut-il mieux privilégier un bureau de change, la Poste, un distributeur ou un guichet de banque? Si vous avez des espèces : préférez les guichets de banque comme la Zaba Banka ou Croatia Banka. Egalement les kiosques Tisak, la Poste Hrvatska pošta et dans les petits villages, les offices de tourisme sont les plus pertinents au niveau des frais.

Soyez vigilant avec les distributeurs automatiques qui soumettent souvent à des doubles frais de traitement en Croatie et en France. Ces solutions ne sont à utiliser qu’en cas d’arrivée tardive ou de fermeture de tous les sites recommandés.

Essayez de donner le montant exact pour qu’on n’ait pas à vous rendre la monnaie, car certains gardent les petites pièces.

Les conseils sont les mêmes pour la revente de vos kunas afin d’obtenir des € : privilégiez donc les mêmes solutions…

Peut-on payer facilement avec une carte bancaire?

En théorie oui, on peut payer par carte bancaire assez facilement dans les hôtels, les restaurants, les boutiques de souvenirs, la plupart des commerces. Mais c’est surtout le cas dans les zones très touristiques, car dans le reste du pays, les taux de refus de cartes à cause des frais pour les commerçants reste assez élevé (plus de 35% sur mes expériences).

Les cartes Visa, Mastercard, American express sont bien acceptées. Mais évitez les pour vos petits achats, car les triples frais bancaires liés au paiement par carte en Croatie peuvent saler la facture des vacances.

Si vous êtes accro aux paiements par carte, anticipez et envisagez une carte bancaire sans frais de retrait ni d’achat : il existe des solutions gratuites et sas frais de tenue de compte.

icons8-spam attention-48

Rappel de bon sens : si vous effectuez un gros retrait d’argent quelle que soit la devise, répartissez et rangez la somme dans plusieurs endroits et le cas échéant entre plusieurs personnes pour éviter tout problème en cas de vol et ce, même si la Croatie reste un pays très sûr! Dans certaines villes comme Dubrovnik, on commence à rencontrer quelques soucis avec des pickpockets à cause des masses de touristes et de croisiéristes qui fréquentent la ville.

Convertisseur euro kuna


Vous apprécié IDEOZ? Partagez avec vos amis!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sandrine Monllor (Fuchinran)

Je m’appelle Sandrine Monllor. Historienne et anthropologue de formation, j’ai créé IDEOZ, guide de voyage, culturel et culinaire dédié à l’Europe et à vocation communautaire. Curieuse de tout, voyageuse routarde et gourmande, qui fonctionne uniquement à l'instinct sans jamais préparer mes voyages, j'accompagne paradoxalement les voyageurs dans leurs préparatifs de séjours en Europe centrale, orientale et balkanique. Depuis plus de 10 ans, j’essaie aussi de faire de ce projet mon métier en partageant conseils et expériences et de préserver un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Me contacter par mail?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *