824 vues

Klapa, Nijemo kol et chant traditionnel bećarac; des chants et danses croates classés à l’unesco

0

La danse Nijemo kolo (danse silencieuse) et le chant bećarac  ont été classés au patrimoine de l’UNESCO. Un patrimoine culturel immatériel ancré en Dalmatie notamment en Dalmatie du Sud et en Croatie orientale.

Un patrimoine culturel riche en traditions

La Croatie possède déjà dix phénomènes culturels inscrits sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO. Ce sont: la marche des sonneurs de cloches de Kastav, la fête de la Saint Blaise de Dubrovnik, le Sinjska alka – un tournoi de chevalerie, le chant ojkanje, la dentellerie en Croatie (Pag, Hvar, Lepoglava), l’art du pain d’épices en Croatie du Nord (les licitar), le chant à deux voix dans la gamme istrienne, la procession de printemps de la Reine ou Ljelje de Gorjani, la procession “Za Križen” sur l’île de Hvar et la fabrication traditionnelle des jouets en bois pour enfants dans la région de Hrvatsko zagorje.

Avec l’ajout de la danse silencieuse et du chant bećarac, la Croatie est l’un des leaders en Europe et dans le monde par le nombre de phénomènes de patrimoine culturel immatériel inscrits sur la liste de l’UNESCO. Lors de la réunion de Bali, l’Unesco a étudié plus de 80 candidatures,  mais seulement 19 biens immatériels ont été recommandés pour l’inscription sur la Liste représentative.

 


 Nijemo kolo, danse silencieuse en Dalmatie


Nijemo koloLe Comité de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a récemment rajouté sur sa «Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité» le Nijemo kolo (danse silencieuse) de Dalmatinska zagora, l’arrière-pays dalmate, et le chant bećarac de Slavonie, au cours de sa réunion dans l’île indonésienne de Bali.

Le Nijemo Kolo est pratiqué par des communautés de l’arrière-pays dalmate. Il est dansé en ronde, en apparence sans règle définie. Son trait distinctif est qu’il est exécuté sans musique, même si des intermèdes musicaux précèdent ou suivent parfois la danse. Le Nijemo Kolo est transmis de génération en génération. Il est exécuté lors des jours de fêtes et constitue un moyen pour les jeunes gens de se rencontrer. Les différences d’exécution d’un village à l’autre marquent l’identité des populations locales.

Nijemo Kolo danse silencieuse en dalmatie

Source photo : znet.hr – Unesco.org

 


Bećarac;   les chants traditionnels de la Croatie Orientale


La musique bećarac est un genre populaire en Croatie de l’est. Les solistes échangent leurs lignes vocales, rivalisant en inventant, combinant des vers et en façonnant la mélodie, accompagnés d’un groupe de chanteurs et d’ensembles de tambura. Cette musique véhicule les valeurs de la communauté et permet d’exprimer des pensées qui pourraient être déplacées dans d’autres contextes. La musique bećarac continue à s’inscrire dans une pratique vivante : soit dans un contexte informel, soit dans le cadre d’événements festifs.

La Klapa inscrite sur la Liste du Patrimoine Immatériel de l’Unesco

L’Unesco vient d’inscrire la Klapa, chant à plusieurs voix de Dalmatie, sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité ! Comme en témoigne la liste complète, il s’agit du 13ème phénomène culturel croate immatériel inscrit à l’Unesco.

Le chant klapa est une tradition vocale d’un chant à plusieurs voix des régions croates méridionales de Dalmatie. Chant à plusieurs voix, chant homophonique a capella, tradition orale et simple façon de faire de la musique en sont les principales caractéristiques. Le chef de chaque groupe de chanteurs est le premier ténor, suivi de plusieurs ténors, barytons et basses. Pendant la représentation, les chanteurs se tiennent par l’épaule en demi-cercle. Le premier ténor lance le chant, suivi par les autres. Le but principal est de parvenir à la meilleure fusion possible des voix.

Techniquement, les chanteurs de klapa expriment leur humeur par un chant ouvert, guttural, nasal, à mi-voix, en voix de fausset, en général dans une tessiture élevée. Un autre trait de la klapa est la capacité de chanter librement, sans notation écrite. Les thèmes des chants klapa évoquent en général l’amour, les situations de la vie et le cadre de vie. Les détenteurs et les praticiens sont des amateurs de talent qui héritent de la tradition de leurs prédécesseurs. Leur âge varie, de nombreux jeunes chanteurs se trouvant aux côtés de leurs aînés. Dans la « klapa traditionnelle », la transmission des connaissances se fait oralement. La « klapa de fête » est un groupe plus officiellement organisé, axé sur l’exécution et la présentation du chant. Dans la « klapa moderne », les jeunes chanteurs acquièrent leur expérience en assistant aux concerts et en écoutant les enregistrements. Les communautés locales voient le chant klapa comme marqueur principal de leur identité musicale, intégrant le respect de la diversité, la créativité et la communication.

Plus d’informations sont disponibles sur le site de l’Unesco.

Ministère de la Culture

Partager

A propos de l'auteur

Lorsque nous vous invitons en Croatie, nous souhaitons partager avec vous : le goût, les sensations, les couleurs, la passion, l'hospitalité, l'héritage, la beauté et l'esprit... Tous ces contenus sont publiés avec l'aimable accord de l'Office National Croate de Tourisme Avenue Victor Hugo, 48 75116 PARISTel: +33 1 45 00 9955 Courriel: infos.croatie@wanadoo.frSite de l'office national de tourisme croate - La Croatie sur Facebook - La Croatie sur Twitter - Regards sur la Croatie

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!