6 vues

DELICIEUSE THAÏLANDE

0

 

La Thaïlande en passe de copier la Chine en matière de
visas touristiques.

L’Ambassade de Thaïlande où je me rends pour l’obtention de mon visa
touristique… Ma liberté c’est « d’aller et venir « à mon gré et selon
ma fantaisie (Mrs « paï paï maa maa » comme vient de me l’écrire la
rédactrice du magazine GAVROCHE dans lequel paraît ce mois-ci mon article sur
Udon Thani). Donc je « paï paï maa maa » (textuellement : “aller aller, venir venir” :
faire des allers et retours en bon français). J’ai pourtant un sublime
appartement (à mon nom) à Chiang Mai, mais la Thaïlande je ne l’aime que parce
que je peux m’éloigner d’elle, ainsi je la retrouve avec bonheur quand j’en ai
envie. J’ai besoin du « manque » pour aimer, j’suis faite comme ça. Si
on me disait « tu vas rester là toute l’année », je ne pourrais pas. Regarder
le riz pousser c’est amusant deux secondes mais pas à longueur de mois. Les thaïs
je les adore mais ils m’ennuient très vite. Pas possible de discuter
sérieusement cinéma, littérature, philosophie, pas moyen de remettre le monde
en question. Bon d’accord mon chéri chante et danse très bien, il est très drôle,
émouvant, d’une gentillesse qui m’émeut, mais j’ai besoin d’avoir les neurones
un peu excitées par le reste du monde.

Donc, scènes de vie à l’ambassade de Thaïlande ce matin.


Blog 5627
Blog _5631

Une très longue file attend pour « demande de visa » :
quelques adeptes de Pattaya qui en ont déjà la tenue : tongs et short fripé
(tout ce que j’aime à Paris !), retraités mariés, un couple
franco-français, et au guichet un homme d’une trentaine d’années avec un gamin.
Naïvement il demande : « Je veux des papiers pour émigrer en Thaïlande
» (désolée je commence à rire) « Vous avez un contrat de travail ? »
« Non, je veux aller là-bas pour voir ce que je peux faire, je veux m’installer
là-bas avec ma famille » « impossible, il vous faut un visa de
travail » « comment je peux l’obtenir ? » « faut
trouver un travail » « oui mais je veux aller là-bas d’abord » « tout
ce que je peux vous donner c’est un visa de 15 jours » « Et j’aurais
des renseignements sur place ? » La Thaïlande terre d’émigrés ! On
croit rêver. Je choppe le gars au passage : « vous avez beaucoup d’argent ? »
« Non juste un peu 5000 euros » « Vous voulez monter une
affaire, quel genre, un restaurant ? » « je ne suis pas
cuisinier, mais oui, un restaurant, pourquoi pas ! » Bon je ne l’ai
pas convaincu de garder ses 5000 euros…

Ce ne sont plus des aventuriers qui partent en Asie mais
des candidats au suicide. Je ne vais pas faire la liste ici des difficultés à
monter un business avec DU VRAI ARGENT. Le gars ne parlait pas anglais en plus,
n’avait jamais consulté internet, avait juste entendu dire que…. Tout comme mon
chauffeur de taxi hier, qui voulait à 72 ans, partir en Thaïlande et essayer d’y
trouver un job… Bon, lui j’ai réussi à l’en dissuader. Finalement il m’a dit qu’il
irait en Afrique faire de l’aquarelle.

Bon, la file avance, j’attends mon tour pour entendre que
je dois donner une photocopie de mon passeport (c’est nouveau de ce matin ou d’hier
soir : ce n’est pas sur internet : « Amazing Thaïland ») et
une copie de mon compte en banque sur lequel je dois avoir 500 euros minimum !!!!
Re rires. La Thaïlande n’affirme pas ses ambitions, mais ça va venir. Que
fait-on en Thaïlande avec 500 euros car c’est ce qu’elle exige pour un séjour
de 2 mois !! Bon, la Thaïlande se trouve aujourd’hui confrontée à un
problème nouveau, après avoir invité les retraités à tour de bras à venir « passer
leur retraite au pays du sourire », certains ne peuvent pas assurer leurs
soins et se trouvent à la rue.  En France
on soigne gratuitement, les réfugiés, les sans papiers et autres (CMU) la Thaïlande,
elle, ne veut pas assumer ces nouveaux miséreux venus d’occident.  Elle a raison, chacun doit être responsable de
ses choix : le bar, les filles et, la maladie venant avec l’âge, l’hôpital !

A chacun de mes passages à l’ambassade de Thaïlande, je m’arrête
chez Carette pour un snack. C’est hyper chicos, bobos friqués, hommes
politiques et toutes sortes de réfugiés…. Réfugiés d’Iran (mes voisins), de
Syrie, du Liban… mais des réfugiés sans problème d’argent apparemment.

Sur le chemin du retour, dans le métro, j’attrape l’image :
« Délicieuse Thaïlande », ça ne s’invente pas….


Blog _5632

Powered By WizardRSS.com &
Hand Chain Saw – a must have Survival tool, with many uses.

michele jullian malee

 

Découvrez le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures …



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!