70 vues

Eloge de l’hiver

0

Patineurs-brueghel.jpg   Les patineurs
de Pieter Brueghel

 

              VIDEO ( L’hiver de VIVALDI )


Nous avons la chance d’habiter une région tempérée qui voit se succéder les saisons et varier les paysages. Il semble que ce qui était normal, habituel autrefois, le soit moins
aujourd’hui, comme si le froid, la neige, le verglas n’étaient pas les conditions météorologiques habituelles en période hivernale. Alors oublions un peu les regrettables cafouillages et les
désagréments qui surviennent fréquemment en ces mois de froidure et disons-nous que l’hiver est beau. Bien sûr il fait froid, bien sûr les routes sont difficiles et dangereuses, bien sûr nous
avons le bout du nez rouge, mais diantre ! que la neige est belle, que le froid est tonique et que les ciels semblent avoir été taillés dans le cristal !

Blanche la nature en hiver ? Oui ! Mais aussi verte, brune ou rousse, selon le lieu, la nature du sol, la végétation. Saison du froid, du givre et de la neige, l’hiver est aussi celle des fêtes.
Elles sont nombreuses à parsemer le calendrier. Noël, le Nouvel An et l’Epiphanie sont à nos portes, il nous restera ensuite la Chandeleur et ses crêpes, Mardi-Gras et sa bonne table avant
Carême, le Carnaval avec ses chars et ses masques et la Saint-Valentin avec ses billets doux. Autant de fêtes dont les racines remontent aussi loin que la mémoire des hommes et autant d’occasions
de se réjouir ensemble.

Certes la nature paraît ensommeillée et comme immobile dans son corset de givre. Mais nenni, il n’en est rien ! Car, à l’abri des regards indiscrets, fleurs et plantes préparent patiemment le
printemps et le spectacle de la nature ne fait relâche … qu’en apparence. Regardez bien ! Ici une rose jette son ultime éclat ; là, un iris semble défier les frimas. Et bientôt les
perce-neige, les crocus, le jasmin d’hiver feront leur apparition. Dans les arbres défeuillés, le gui vit toujours. Cette plante née des fientes des oiseaux est un des miracles de l’hiver, une
trace de vie dans un univers glacé. Et si les fruits frais sont trop chers, profitons des fruits secs. Riches en protéines et en substances grasses, ils sont énergétiques et allient saveur et
qualités nutritives. Quant aux légumes, ils ne manquent pas et sont peu coûteux. Ré-apprenons à cuisiner les lentilles, les choux, les endives, les poireaux, la pomme de terre, sans oublier le
navet dont on disait jadis qu’il était l’allié idéal pour soigner les maladies de poitrine.

Quant à la galette des rois que l’on déguste volontiers les dimanches de janvier avec famille et amis, voici une recette simple qui vous prendra peu de temps à réaliser :

300g de farine – 150 g de sucre – 150 g d’amandes en poudre – 200 g de beurre – 4 oeufs

Mélanger la poudre d’amande et la farine. Ajouter le sucre, une pincée de sel, le beurre ramolli, les oeufs et un peu d’eau, puis travailler la pâte du bout des doigts. Avec un
rouleau former la galette et y introduire la fève. Dorer au jaune d’oeuf le dessus de la galette et enfourner à four chaud pour environ 30 minutes.

L’hiver est une si belle saison qu’elle n’a cessé d’inspirer les artistes : les musiciens – pensons à Vivaldi et ses quatre saisons, Ravel et son Noël des jouets,
Schubert et son voyage d’hiver; ainsi que les peintres depuis Brueghel l’ancien en passant par Arcimboldo, les impressionniste qui se sont plus à fixer sur leurs toiles les
paysages enneigés, le norvégien Edvard Munch et les Japonais dont le thème des saisons se retrouve à la fois dans les peintures, les paravents, les portes coulissantes, les éventails. Les poètes
ne l’ont pas dédaigné non plus, que ce soit Charles d’Orléans et son rondeau de l’hiver, Théophile Gautier et son bonhomme de neige, Pierre Emmanuel et son
adoration des bergers
, Francis Jammes et son âne était petit, Jean Richepin et son Noël misérable, Guillaume Apollinaire et son Mardi-Gras ; enfin les écrivains ne
l’ont pas mis sous le boisseau, depuis L’hiver chez les Scythes de Virgile jusqu’à Séraphîta de Balzac, Le voyage égoïste de Colette, Le petit
jour de Marie Noël, La dinde de Noël de Moravia ou Un balcon en forêt de Julien Gracq.


Le nez rouge, la face blême,
Sur un pupitre de glaçons,
L’hiver exécute son thème
Dans le quatuor des saisons.

Il chante d’une voix peu sûre
Des airs vieillots et chevrotants ;
Son pied glacé bat la mesure
Et la semelle en même temps ;

Et comme Haendel, dont la perruque
Perdait sa farine en tremblant,
Il fait envoler de sa nuque
La neige qui la poudre à blanc.

                                                      
Théophile Gautier


Si les températures de l’hiver restreignent certains de nos loisirs pratiqués en extérieur, elles favorisent ceux qui sont liés à la neige et à la glace : le patinage et le ski. Les sports
d’hiver ont connu un extraordinaire engouement depuis l’après-guerre et ont constamment su se renouveler avec l’apparition de nouvelles techniques et de nouvelles disciplines. Aucun sport d’été
n’en égale la saine et parfaite volupté. C’est la mort de la neurasthénie, la ruine des médecins, le krach des drogues. Un week-end à la montagne suffit à booster votre énergie pour le restant de
l’hiver.

Quant aux mots de l’hiver, ils émaillent nos proverbes et nos dictons. Lorsque l’année commence, regardons bien le ciel. Cela nous permettra de savoir ce que seront les conditions
météorologiques de l’année à venir. C’est du moins ce que prédit le dicton : Les douze premiers jours de janvier indiquent le temps qu’il fera les douze mois de l’année. Et ce que
confirme cet autre : Les jours entre Noël et les Rois indiquent le temps des douze mois.
En janvier, un temps doux n’est apprécié que des citadins. A la campagne, cela n’augure rien de bon. Un mois de janvier sans gelée, n’amène guère une bonne année. Ou : Il vaut mieux
voir un voleur dans son grenier qu’un laboureur en chemise en janvier
. Le jour de la Saint Vincent ( 22 janvier ) est un jour important en zone rurale : c’est la fête des vignerons. Il
semblerait que ce jour-là, l’hiver hésite : soit il s’achève, soit il redouble. A la Saint Vincent, l’hiver monte ou descend. Ou : A la Saint Vincent, tout dégèle ou tout
fend
.


Alors …  JOYEUX HIVER !

 

Armelle BARGUILLET HAUTELOIRE

 

Pour consulter la liste des articles de la rubrique CULTURE, cliquer sur le lien ci-dessous :

 

Liste des articles de la rubrique CULTURE

 

neige-Monet-1879.jpg  

                                        Neige
– Claude MONET  ( 1879 )

 

 

 

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Affiliate | Settlement Statement

Découvrez INTERLIGNE, le blog d’Armelle Barguillet Hauteloire…

Partager

A propos de l'auteur

Enfant unique, j’ai eu très tôt envie de me créer un monde imaginaire et me mis à rédiger des poèmes et des contes. A 18 ans, j’écris "Terre promise" qui sera publié deux ans plus tard sous le pseudonyme d’Armelle Hauteloire et me vaudra d’être remarquée par plusieurs personnalités du monde littéraire. Après des études d’art et de journalisme, je reprends, après mon mariage, des études de psychologie et de graphologie et exerce la profession de graphologue pendant plusieurs années. En 1983, je reviens à mes premiers amours : la poésie ... En 1998, je commence une série de quatre ouvrages pour la jeunesse. Le thème de la mer a toujours été très présent dans mon univers poétique et ce, d’autant plus, que je demeure sur le littoral normand et que mon mari est un marin confirmé. Je viens de publier ( juillet 2009 ) un récit " Les signes pourpres" qui se déroule en Afrique parmi les populations Massaï, Samburu et Kikuyu et j’ai réuni sous le tire "Profil de la nuit", un itinéraire en poésie, une grande part de ma production poétique. Sans compter mon blog "La plume et l’image"que j'anime depuis 3 ans et où j'ai consacré une rubrique à l'évasion, soit aux voyages, une autre à la littérature, une troisième au 7e art. Ma participation à Ideoz va de soi, puisque voyages et culture y sont intimement liés. Donc bon vent à tous... ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Blog INTERLIGNE - Armelle sur FACEBOOK

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!