62 vues

Horreur, humour

0

Que faisiez-vous le 11/09/01 ? Pour nous qui n’avons pas été confrontés directement à l’indicible, peut-être nous souvenons-nous de cette journée et de ces premières heures qui ont été l’écrin de l’horreur absolue pour des millions d’américains. Il était presque 9 heures du matin à New-York, le milieu de l’après-midi à Paris. J’avais rendez-vous avec une journaliste pour une courte interview sur les orphelins de Udon en Thaïlande « Baan Tawan » la maison de « soleil », du nom de cet ex DJ reconverti, pour le pire, dans l’accueil d’enfants des rues. (lire mes notes précédentes sur le sujet :  «  « La maison du soleil », « Som’o », “Deux couleurs deux cultures », « Tout est vrai tout est faux, donc tout est vraisemblable »)*

Blog _9051 
Tous ceux qui ont travaillé ou ont été un jour invités à une émission de Radio France (France Inter, culture, info ou RFI) connaissent le « café des ondes » –  « les Ondes » –  rendez-vous obligé d’avant ou après émission, bar qui a épongé toutes les angoisses « d’avant », les regrets, les jubilations ou les soulagements « d’après ». Matin, après-midi ou soir, c’était (je crois que ça l’est encore aujourd’hui), la pause-café ou le coup de rouge.

BLOG BLOG _MG_9049 
Ce jour-là, je ne manque pas au rituel. La TV tourne en permanence et les premières images arrivent. Les conversations continuent. Il s’agit sûrement d’un lancement de film ou d’un canular. Mais la répétition en boucle  du spectacle de l’épouvante et les commentaires de Pujadas scotchent tous les regards sur l’écran. Chacun se consulte, comme si le regard de l’autre avait le pouvoir d’apaiser, de réconforter, de rassurer. Et c’est bien ce que l’on attend de cet échange avec de purs inconnus. Le mien croise celui d’une petite nana binoclarde : c’est Sophie Forte. Certains vous diront « je me souviens de la naissance de mon fils ce jour-là », ou « c’était l’anniversaire de ma femme » ou c’était ma première interview pour un job »…  moi je croisais le visage d’une humoriste affolée. On continue de regarder l’écran « en pair ». « Est-ce que tu as vu ce que je vois » ? « Ce n’est pas possible » ? »Est-ce que c’est une déclaration de guerre mondiale, ou la fin du monde » ?

Ces premières émotions hallucinées auront été vues avec les commentaires de quelqu’un qui me faisait habituellement rire. Humour. Horreur. Nous nous quittons, elle vers son studio, moi vers le mien. Elle avec son humour traversé par des avions transperçant des « tours-lego », avec les cris de « Oh my God ! » un dieu qui n’aura jamais été autant invoqué ou évoqué –  des deux côtés de la barrière –  dieu, le leur et le nôtre. Celui des kamikazes et celui des victimes.

Dans le silence cotonneux du studio, la journaliste m’interroge «  les orphelins de Udon…” J’éclate en sanglot. Faut recommencer.

Blog _6718 
Et Sophie Forte a-t-elle fait pleurer de rire ses téléspectateurs ou auditeurs qui ne savaient pas encore ce qui était en train de se tramer de l’autre côté de l’atlantique ?

Y aura-t-il eu victoire et défaite totale ? Il n’y a que le temps qui passe et l’oubli… un jour.

Et New-York continue de fasciner ou de faire fantasmer. Ville magique à laquelle j’avais résisté des dizaines d’années et que j’ai visitee a cause d’un petit moine birman refugié à Brooklyn, venu d’un pays torturé par une poignée de militaires – en uniforme ou pas –  qui martyrise tout un peuple ou plutôt ses peuples : Birman, Shan, Karen, Kachin, Rohyghias, Pa’O…

Blog _9036 
*Taper michele jullian et les titres dans “google”

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Plugin | Settlement Statement | WordPress Tutorials

Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!