63 vues

"idées toutes faites"

0

 Est-ce le souffle de cette récente rentrée des classes ? Je jette un coup d’œil dans mon rétroviseur, avec un souvenir qui me fait sourire (avec indulgence aujourd’hui) Une nana, à l’époque se vantait de « faire philo », sous-entendu « moi je lis les philosophes donc je fais de la philosophie » (un peu comme monsieur Jourdain faisait de la prose dans le « bourgeois gentilhomme ») Pour les filles qui avaient choisi ou qui avaient été poussées vers « commercial » c’était du mépris et ça creusait une sorte de fossé entre celles qui (soi-disant)« pensaient » et celles qui « faisaient ». Penser ou philosopher c’est, je crois assez proche d’une aventure sur des terres inconnues, c’est oser penser différemment loin des certitudes et non pas en se confortant dans les idées toutes faites. C’est être présent au moment, à ce qui se passe autour de soi, c’est se mettre en mouvement et éventuellement comme mon ami moine Agga, faire de la méditation en marchant. (Méditation walking in full mindfullness). Marcher et méditer en pleine conscience. Marcher étant une métaphore de la pensee.  Se mettre en route. Tâtonner mais avant tout avoir le désir de… 

Penser est une façon de se mettre en danger ou de déranger. A ce propos j’adore Fabrice Lucchini qui déménage avec talent et ose dire des trucs comme : « Canal plus ? Des révolutionnaires payés au mois » ou quelque chose d’approchant… ou : «Canal plus ?  la subversion subventionnée »… ça me fait rire beaucoup plus que les sketchs de la plupart des humoristes aujourd’hui.

Blog 6611 
Lorsqu’on pense différemment on est forcément montré du doigt, Brassens chantait : « les braves gens n’aiment pas que, l’on suive une autre route qu’eux ». Alors on la boucle parce qu’il faut du courage pour penser différemment et surtout pour énoncer tout haut ce que l’on pense tout bas. Quant aux oppositions, genre “ça c’est bien, ça c’est mal”… ces oppositions sont stériles et  stupides, la réalité n’est faite que de contradictions.

Le Post a supprimé mon article d’hier sur la beauté, à cause de photos faites dans le cadre d’une étude sur le nu avec une photographe américaine dont j’ai oublié le nom mais de renommée internationale puisque j’étais la seule petite française du groupe, les autres étant des américaines venues tout spécialement pour le stage à St Remy de Provence (« Hotel de l’image »). Bien sûr j’ai râlé. C’est bien, c’est mal ? Ma colère passée, j’ai reposté le même article avec une photo différente. Ce n’était pas les mots qui gênaient mais les images. Réflexion faite…c’était leur droit, ils sont maîtres chez eux… et ils ont aussi le droit d’avoir des idées toutes faites.

Blog musee Moma 

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Plugin | Settlement Statement | WordPress Tutorials

Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!