J’aimerais encore…

15-liliroze.1288972256.jpg

 J’aimerais redevenir


Ces mots en écho à ma tristesse de n’être pas depuis quelques temps celle que j’aime être, insouciante du temps qui passe, espiègle croquant la vie avec gourmandise.
Sentiments à la dérive, tant d’effort  quotidien ne laisse  guère de place aux songes, l’avenir en butte avec demain.

J’aimerais encore

Ecrire le souffle de la liberté, du plaisir, de la spontanéité, la surprise, l’insouciance, l’émerveillement, la douce nostalgie qui ouvre une fenêtre sur l’avenir,  comme un feu de cheminée qui crépite et rend la morsure de l’hiver savoureuse.
Ecrire un trait d’union suivi de mille pages blanches où respirerait la phrase qui libère et auréolerait d’un sourire d’enfant le visage de celui qui la prononce, parce qu’il la reconnaît et qu’elle lui appartient depuis toujours…
Ecrire en laissant envahir la page d’une encre qui vienne de l’âme, en abolissant tout jugement critique.
Ecrire un conte extasié, un rayon de soleil, une bulle de savon, du bon pain, un poème sans structure, sans rimes, sans autre histoire que le plaisir de s’y abandonner.
Décrire un orage lointain et inoffensif qui disparaît en laissant sa douce et fraîche empreinte dans la mémoire.
Ce parfum qui me ramène en flash à ce souvenir intime, qui me fait du bien, mais s’échappe toujours lorsque je tente de le saisir, de lui approprier la bonne étiquette, celle qui le rendrait accessible à souhait.

Ecrire sans m’égarer

Décrire l’arc en ciel, la mer, le vol d’un oiseau, mes îles,l’amour, m’abandonner dans les couleurs du ciel.

J’aimerais redevenir

Voilà tout ce que je me souhaite en ce mois de novembre qui est aussi celui de ma fête, de mon anniversaire…

crédit photo Liliroze

 

 347 Visites au total,  1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *