65 vues

"Le voyage en douce"

0

_BLOG MG_9062

Voilà des jours que je tente de donner une colonne vertébrale à mon tout proche voyage en
Birmanie. Des retrouvailles après dix ans ! Et une situation qui a changé, sur la forme en tout cas, plus que sur le fond.

« Si des changements interviennent, ça ne sera pas par la grand porte mais par la porte de derrière» écrivait THANT MYINT-U dans « The river of lost footsteps » (la rivière des pas perdus) en 2007, après la révolution safran de cette même année.

« La Birmanie est réellement en train de changer, du moins en apparence » me dit Kwaw (prononcer dtchao), « la porte s’ouvre en grand et tout le monde s’y engouffre pour y faire des affaires, pour découvrir ou pour témoigner et Rangoon n’a pas la capacité hôtelière d’accueillir ce flot d’étrangers. Les prix des hôtels grimpent de jour en jour tandis que les lits se font rares »

Après avoir passé des heures et des jours sur internet, j’avoue que j’ai failli me décourager après ces « nous n’avons aucune possibilité correspondant à vos dates” à répétitions. Sans parler du silence des agences et guest houses locales auxquelles j’envoyais force emails. Et plus le temps passait plus la date des élections approchant, le problème se faisait de plus en plus cuisant.

Kwaw est birman et il a sa propre agence à Chiang Mai où il est arrivé il y a neuf ans. (Lucky – car rental & services 28, Chayaphoum Rd Chang Moi, A. Meuang Chiang Mai 50300) Ne me demandez pas pourquoi j’ai fini un jour par atterrir dans sa boutique, véritable fourre-tout de faux jade, de cartes postales, de chats paresseux qui s’étirent sans tenir compte de ma présence entre les téléphones des années 60, un ordinateur qui fonctionne, une poussière uniforme et définitive
et une grande carte de la Birmanie, C’est surement cette dernière qui m’a fait franchir la porte de l’agence Lucky il y a quelques mois, alors que j’envisageais déjà un voyage en Birmanie. J’y engageais la conversation avec le patron et très vite, surprise par son accent, je lui demandais s’il était Karen (les Karen et Birmans ont un accent très particulier lorsqu’ils parlent anglais, c’est « roulé », rapide avec des mots « gobés » et finalement plus proche de l’Inde que de la Chine).

Evidemment cette conversation s’est poursuivie sur la situation en Birmanie. Je suis revenue plusieurs fois voir Kwaw sans jamais rien lui acheter. Cette fois, je venais « aux renseignements ». Je n’ai pas été déçue.

Il a passé deux jours au téléphone à tenter de me trouver un lit à Rangoon et dans quelques villes (état Shan, état Mon) à partir desquelles je rayonnerai. Il a même pu me retenir une place dans un bus VIP de nuit entre Rangoon et Mandalay. Avec une mise en garde : « Ne pas trop s’aventurer dans l’état Shan, car bien qu’ayant signé un cessez-le-feu, les combats ont repris de plus belle)

Hier, j’écrivais « La vraie Thailande ». On emmène toujours avec soi, ses rêves, ses illusions, toutes sortes d’idées fausses ou vraies sur un pays que l’on découvre pour la première fois… J’ai été mariée à un homme qui avait été le compagnon de quelques celebres beuveries avec le sublime conteur Joseph Kessel ; heureusement, il n’a jamais fait comme lui : croquer à belles dents dans ses verres après en avoir avalé le contenu). Alors j’ai forcément des images d’or, de poussière et de rouge rubis plein la tête (« La vallée des rubis » de Joseph Kessel), images corrigées par celle de « Burma VJ » offert par mon ami le jeune moine Agga Nya Na qui vit et étudie maintenant à Brooklyn après avoir participé à la révolution safran de 2007.

Dans le passé, mes amies proches voyageaient par personne interposée grâce à mes récits de
voyages, cette fois, c’est un petit moine à bouille ronde et binoclard qui va vivre ce voyage à travers moi.

 

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Script | Android Forums | WordPress Tutorials



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!