50 vues

Les derives possibles d’une societe sur ecran

0

 

Pourquoi suis-je sur Facebook ? Parce que j’écris un blog et que cette visibilité sur ce support me permet de mieux faire connaître mes notes quasi journalières. Ce blog est tout sauf un journal intime. Ce pourrait être même l’inverse : un journal « extime » ou plutôt un regard, une réflexion, un questionnement sur ce que je vois, ce que je photographie, ce que je ressens face à des évènements vécus ou lus et que je partage. Je voyage beaucoup, je photographie beaucoup, ce qui alimente mes réflexions. Ceux qui me lisent depuis deux ans ne connaissent pas vraiment ma vie intime, celle qui constitue pourtant, d’après les spécialistes, l’essentiel des blogs aujourd’hui. « Parmi les nombreux thèmes de blogs, les relations sentimentales et sexuelles tiennent une part considérable ainsi que la description du cadre familial et la présence de nombres indices identitaires (« La tyrannie de la visibilité » de Nicole Aubert et Claudine Haroche) Donc pas d’histoires intimes, de rapport de dîners avec des personnes plus ou moins connues que je fréquente et les papotages parisiens, pas davantage sur ma santé ou sur mes disputes ou pas avec mon « chéri » qui est pourtant souvent « nommé ». Il pourrait même à la rigueur ne pas exister. Je l’utilise parfois comme « personnage » dans mon blog comme on utilise un « premier plan » en photographie, pour donner de la profondeur de champ à un paysage par exemple. Comme j’ai « utilisé » mon ami moine Agga sur mes photos de New York : le regard sur quelqu’un qui regarde. C’est un point de vue interessant. 

L’écriture de mon blog a pour objet de gagner la reconnaissance de mes pairs, de ceux qui éventuellement partagent le même intérêt que moi sur « l’ailleurs » ou ont, au contraire, l’envie éventuelle de le contester. Facebook est donc le soutien médiatique de ce travail d’écriture, de gymnastique de l’esprit qui m’oblige à regarder le monde et aussi ce qui se passe autour de moi, avec plus d’acuité, de sensibilité, d’originalité. Sans mon blog, je ne me serais jamais inscrite sur FB. Je ne manque pas d’amis dans ma vraie vie et ne suis donc pas en quête de relations nouvelles (même si des liens se créent parfois, purs fruits du hasard). Bref, j’ai accepté et continue d’accepter des amis de toute sorte, le spectre est large, peut-être même contestable, je ne sais pas, je ne porte pas de jugement moral ou de valeur, et les gens qui me suivent peuvent être de tous bords : politique, social, culturel.

Blog _6624 

Il y a pourtant un point sur lequel je bute… Je ne parviens pas à comprendre comment des adultes, hommes ou femmes de 40, 50, 60 ans et plus, « acceptent » la pseudo amitié de petites filles. En l’occurrence d’une petite fille de 13 ans et demi qui, parce qu’elle admire sans doute la « mamy » que je suis, a demandé à un certain nombre de mes connaissances d’être de ses amis. Il y a parmi eux (et je conserve certains de leurs écrits), des déclarations genre : « je voudrais échanger avec toi apprendre à te connaître tu es belle malgré ton âge… » ou « je suis sur le net pour raisons amoureuses je te trouve très attirante et ça me plairait etc… » pour ne citer que ceux-là. Je frissonne lorsque je constate que ces mêmes personnes sont en relations amicales avec une petite fille de 13 ans. Une petite fille qui a envie d’épater ses copains en montrant combien elle a d’amis FB. Que des adultes de 50 ans et plus, envoient des « petits bisous » à  une petite fille qui sait à peine écrire correctement me navre, me gêne, m’indispose. La petite n’est pas critiquable, elle joue avec FB comme presque tous les jeunes aujourd’hui sans se rendre compte des dangers futurs possibles. Ce sont les adultes qui devraient au moins vérifier avec qui ils correspondent.

Blog IMG_6618 

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Plugin | Settlement Statement



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!