45 vues

Les fans de téléréalité : de la graine de révolutionnaires ?

0

 

Les chinois feront-ils un jour la révolution pour la liberté d’expression ? Pour une vraie démocratie ? Pour une meilleure répartition des richesses ? Peut-être… Un jour. Peut-on imaginer une révolution menée par une jeunesse fan de téléréalité et plus précisément de « Super Girl », l’équivalent de la « Star Ac’ » en Chine ?

Le gouvernement chinois a –  j’en parlais dans ma note d’hier – « suspendu » ce show sous le fallacieux prétexte que la chaîne privée qui le diffusait dépassait les horaires ! Show trop long, mais show réunissant plus de 400 millions de téléspectateurs… de fans !

« Un porte-parole de la Société ayant créé cette émission a exprimé ses regrets (« International Herald Tribune ») pour avoir dépassé les 90 minutes allouées. En fait, show considéré comme « vulgaire » par les autorités chinoises : « véritable poison pour la jeunesse ». La saison prochaine Hunan Satellite programmera des émissions bien pensantes et morales qui cadrent avec l’esprit du « Party » !

Concentration du dentiste ou publicite pour Leroy Merlin 
                       Dentiste dans une rue de village dans le Guizhou (reclame Leroy Merlin !)

Cette « suspension » a produit un vrai choc et des scènes de larmes parmi les fans. Sous des pseudonymes, certains se sont exprimés sur le fameux  net  chinois “Weibo” : « Je ne serais plus jamais heureux », « peut-être allons-nous devoir faire une autre révolution » Rien que ça !

Sait-on jamais comment partent les révolutions ou les guerres ? En Chine, elle pourrait venir de gamins déçus par des mesures prises injustement contre leur émission favorite.

« Le parti communiste était agacé par le succès de « Super Girl » créé sur le modèle américain, ont dit certains. D’autres ont suggéré que c’était le vote exprimé par l’audience qui était « dangereusement démocratique » !!

« Super girl » non plus « graine de stars  mais « graine de révolution » ? « Super girl » un show démocratique ?

Zhan Jiang, professeur à « l’université des études étrangères de Pékin » a écrit (d’après le International Herald tribune ») : « que cette interdiction reflétait le fossé de plus en plus grand entre les bureaucrates conservateurs et la jeunesse chinoise. La vieille garde a une notion différente de la moralité pour ses jeunes ».  Le mot de la fin de la  « censure » : « Nous ne pouvons laisser la jeunesse se vautrer toute la journée dans cette culture de basse-classe ». En fait, ce qui gêne ce sont les modèles des gagnants : des « sassy  androgynes » que je traduirais par des «  chochottes androgynes »…  « Le show est peut-être cruellement frivole parce que c’est le triomphe de l’individu sur l’état. Il y a bien sur un côté sombre et naïf à « Super girl », mais c’est aussi le chemin qui mène à la liberté plutôt qu’à  l’esclavagisme » a déclaré Song Shinan, un des juges du show.

Les fans de « Dilemme » ou « Secret Story » sont-ils si libres que ça ? Et ne passe-t-on pas d’une forme d’esclavagisme à une autre : celle de la bêtise abyssale,  de la culture du « rien » ?

Sur la route vers lijiang 

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Plugin | Settlement Statement | WordPress Tutorials

Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!