46 vues

Lignes de fuite

0

 

Blog_1871
                                                                             lignes de fuite

Je ne sais pas s’il faut rire ou pleurer, tempêter ou soulever les épaules avec indifférence… personnellement j’hésite encore. On a beau être au pays du « mai pen rai »,  du « sanouk sabaï » à tout prix – ou trop souvent à n’importe quel prix – j’hésite, je le répète, entre sérieux et moquerie.

J’en reviens à cette explosion d’il y a quelques jours, aux iraniens incriminés – dont certains inculpés et un blessé – à leur maison « soufflée » par leur maladresse… « Pas de conclusion hâtive » a fait savoir l’ambassade d’Iran à Bangkok « derrière tout ça il y a un complot israélien » !

Des bouffons ces apprentis terroristes iraniens ? Des imbéciles maladroits ? Des incompétents pas foutus de faire éclater une bombe au bon endroit ?  Ils n’avaient sûrement pas l’intention de détruire leur propre maison (en location à Sukkhumwit, soï 71), ni d’attaquer un chauffeur de taxi, ni de de se « faire péter» une jambe.. Alors ? Faut-il pour autant se réjouir de leur himalayenne maladresse ?

Si en France on critique nos hommes politiques incompétents, comparés à leurs contreparties thaïlandaises, il y a une belle marge, sauf si on est de mauvaise foi bien entendu. Voici leurs déclarations à propos de ces attentas manqués :

-Le vice-Premier Ministre : « En fait, ce n’était rien de plus qu’un simple geste symbolique envers les responsables de leur groupe »

-Le Ministre de la défense : « De mauvais garçons ont fabriqué quelques bombes. Il y a eu une explosion. Point final. Il ne faut pas en faire un fromage (traduction libre pour « don’t make it out to be bigger than this)

-Le conseiller du Premier ministre : « Les bombes utilisées étaient de petites bombes, je ne pense pas qu’elles auraient pu semer la terreur »

Les « têtes pensantes » de ce pays ne « pensent » pas beaucoup ou alors, mal, et parlent avec simplement l’intention de clamer que « la Thaïlande est un havre pour les touristes, pas pour les terroristes » (texto)

Enfin, “last but not least I’m afraid », le ministre des affaires étrangères a demandé aux medias « d’arrêter les critiques concernant cet incident, car cela risquait d’endommager l’image du pays ».

« Est-ce que la taille des bombes a à voir avec la peur et l’anxiété qu’elles étaient censées créer dans la société ? interroge l’éditorialiste Arglit Boonyai dans le Bangkok Post. « Bien sûr il faut protéger l’image de la Thaïlande  – toujours ce problème de face – mais maintenant le pays passe pour un état qui ne prend pas le terrorisme au sérieux. Pire, un pays où n’importe quel idiot peut fabriquer une bombe et s’amuser à la lancer dans la foule. Voilà bien une façon de considérer les faits avec les yeux fermés ».

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Affiliate | Android Games | WordPress Tutorials



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!