72 vues

Monastère ou prison ?…

0

Qu’est-ce qui relie Agga à son pays sinon le fil de ce récit qui le hante et qu’il a répété maintes et maintes fois aux représentants du Congres américain, aux journalistes, aux étudiants des universités où ils sont invités, U Pyinya et lui ? Chaque instant est gravé dans sa mémoire.

BLOG _6705 
Donc, après des jours, moines et étudiants ensemble, marchent dans les rues de Rangoon, sous l’œil de la junte médusée qui n’a pas encore réagi. Et qui ne leur a même pas barré le chemin jusqu’à leur ennemie jurée de  toujours : l’icône de la lutte pour la démocratie : Aung San Suu Kyi. Une situation qui bien sûr ne pouvait pas durer.

Blog _6671 
« Le 23 septembre, alors que nous cherchons à rejoindre sa maison, les militaires nous barrent le passage. Ils sont nombreux autour de sa maison, Nous décidons d’aller marcher plus loin, A présent, les civils se joignent à nous. Nous sommes de plus en plus nombreux.  Le 25, les militaires imposent le couvre-feu, un couvre-feu annoncé par la télévision d’état et qui recommande vivement aux gens d’arrêter de défiler. La nuit tombée, des tanks sont postés tout autour de la ville, hurlant à travers leurs haut-parleurs « qu’il y a une loi qui interdit a plus de 5 personnes de se réunir, A quelque endroit que ce soit, à quelque heure que ce soit ».

En arrivant au temple Shwedagon le 26 septembre, les soldats sont déjà là. Ils nous disent qu’ils ont ordre de tirer sur tous ceux qui défilent. Ils demandent : « Vous préférez retourner dans vos monastères ou aller en prison » ?

Blog _6718 
La situation etait très tendue et nous nous attendions à ce que quelque chose explose. Notre leader tenta une négociation tandis que nous continuions de prier. Les soldats essayèrent de nous disperser en lancant de gaz lacrymogènes. Je m’enfuis vers le lac Kandawgyi suivis d’autres moines. J’avais le visage en feu. Des gens nous donnèrent de l’eau.

Nous nous remettons en route en deux groupes, l’un marchant vers Rangoon ouest et l’autre vers la rue Anawattha et Sule. Des moines avaient été battus et arrêtés. A Sule, les soldats avaient installé des barrages et nous attendaient armés. Ils tiraient sur les immeubles pour nous intimider mais nous étions environ 1500 et nous continuèrent de marcher jusqu’au soir. Toujours en psalmodiant : “Que tous les peuples de l’univers soient libres, délivrés de toute peur ». La nuit suivante j’appris que des soldats avaient fouillé le monastère de mon ami au milieu de la nuit et qu’ils avaient battu des moines. Je tentais de me rendre à l’intérieur pour savoir comment allait mon ami… les soldats étaient toujours là.

« Tu comprends » me dit Agga, « nous sommes un pays bouddhiste, les militaires ne pouvaient pas forcer la porte des monastères et arrêter des moines. Les moines sont respectés par tout le peuple mais je savais que les militaires n’étaient pas de vrais bouddhistes, ils voulaient simplement garder le pouvoir et se prétendaient bouddhistes uniquement pour plaire au peuple. S’ils avaient été de vrais bouddhistes ils ne se seraient pas conduit de cette façon. Même lorsque nous étions sous la domination britannique, ces colonisateurs n’ont jamais été aussi brutaux que les militaires et jamais ils ne violèrent nos monastères. Jusqu’à ce jour je ne sais toujours pas ce qui est arrivé à mon ami…

De retour au monastère, nous nous réunirent pour savoir quelle attitude adopter. Nous avions peur. Nous parlions avec les étudiants et leur demandâmes de nous prévenir si les soldats arrivaient. J’appris plus tard que des moines continuaient de défiler, que des gens avaient été abattus et qu’un journaliste étranger avait été tué… »

_BLOG MG_9062

suite demain

 

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Plugin | Settlement Statement | WordPress Tutorials

Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!