49 vues

Où commence Bangkok ? Bangkok, ce sont les gens avant tout!

0

Où commence Bangkok ? Qu’est-ce que Bangkok? Bangkok, ce sont les gens avant tout!

Lorsqu’on dit – ou écrit – « Bangkok », la majorité des gens qui me lisent – en France principalement – pense au centre de Bangkok, la Bangkok des hôtels, des malls, des banques, des magasins, des immeubles de luxe, des boutiques, des restaurants, des bureaux. L’actualité est tournée presque exclusivement sur les inondations en ce moment en Thaïlande, suivies également de loin par ceux qui aiment ce pays et s’y intéressent, ou par ceux qui ont envie d’y venir. Ils seraient peut-être surpris, s’ils débarquaient à Bangkok, de ne pas patauger dans l’eau à Central World, de ne pas nager dans Khao Sarn, de ne pas se faire masser sur des matelas flottants dans les rues de Sukkhumwit, de ne pas barboter dans la boue de Patpong… J’ai même lu quelques réactions dans le genre : « Quoi, je suis allé à Bangkok, je n’ai rien vu » !  Je n’ai rien vu, donc ça n’existe pas… C’est ça ? Mais Bangkok c’est quoi ?

Bangkok ce sont avant tout des gens. Avant même les découpages géographiques. Pas seulement une ville de béton et de buildings, Bangkok c’est 12 millions de gens qui n’habitent pas Silom, ou Rama IV, mais qui y travaillent, qui y viennent chaque jour depuis leur banlieue qui s’appelle Samut Phrakan, Nonthaburi, Bang Bua Thong, Pathum Thani etc…sous plus de 2 mètres d’eau.

 

Mes sources sont les journaux (en anglais ou en thaï), la télévision thaïe, mon ami et des personnes autour de moi qui, depuis quelques semaines par exemple, ont accueilli leur famille. Au « Smoothy Blue », la grand-mère, la tante, font du mieux qu’elles peuvent pour calmer 4 petits enfants arrivés de régions inondées et  qui hurlent et pleurent et m’empêchent de suivre la conversation passionnante avec l’éblouissant Clive A. Marks, docteur en biologie australien. Les hurlements hystériques de ces enfants enfermés, loin de leur maison, (les pauvres bout chou), rendent mes conversations difficiles avec James le motard intello, ou ceux avec un ami FB qui m’a dénichée un matin au Smoothie Blue (Salut R…..)

 

Le cœur de la capitale n’est pas encore touché, on peut donc venir en Thaïlande et ne même pas savoir qu’il y a des inondations et qu’il y a des millions de gens qui n’en peuvent plus.

 

Si l’électricité était coupée, si les connections internet étaient coupées, si les rayons des magasins venaient à manquer de… (mais certains manquent déjà de l’essentiel).. Alors peut-être que ceux qui disent « je n’ai rien vu » commenceraient à s’énerver et réaliseraient que quelque chose de terrible est en train de se passer en Thaïlande pour des millions de gens. Et By the way, il y a plus de 100 morts en Birmanie pour les mêmes raisons…mais pas de problème le journal à la solde du gouvernement –  « The Light of Myanmar » n’a annoncé que 3 morts. Comme d‘hab !

 

Alors, dormez bonnes gens, ce n’est pas encore le grand déluge, pas la fin du monde non plus, pas encore pour demain. Pour décembre 2012 peut-être, ou alors dans quelques milliards d’années si nous n’avons pas fait sauter la planète d’ici là. Mais moi je pense plutôt comme Clive »que ce sont les civilisations elles-mêmes qui implosent plutôt qu’elles ne sont détruites par  des forces externes ».

 

En attendant, ne chantons pas sous la pluie, elle s’est arrêtée, mais chantons avec les artistes  thaïs qui collectent de l’argent pour les victimes en chantant «น้ำท่วม nam thuam = eau, déborder) :  Nam thuam haï pen nam jai – jap meu thaï haï meu kan – mai mee thoe, ko mee chan – rao mee kan, rao mee thaï  – « Nous sommes ensemble, nous sommes thaïs » !

 

Alors, Bangkok ça commence où à votre avis  ?

 

B - L'enfer bleu98- 2



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!