Myanmar au bord du fleuve Moeï : « Pas de choc des photos »

Ce que j’ai entr’aperçu du Myanmar au cours de ces quelques heures et sur cette minuscule portion de territoire au bord du fleuve Moeï, m’a donné l’image d’un pays heureux. Tellement loin de tout, avec pour seules préoccupations : manger, se baigner, élever des enfants. La présence de l’eau confirme cette impression de vie hors du temps. Mais de l’eau pour combien de temps avec tous les projets chinois de barrages dans l’état Shan ? Et de l’eau propre pour combien de temps avec les projets d’usines chinoises en amont ?

BLOG Wang Pha 16

Tahan Phran  (soldats chasseurs, ou “hommes en noir”), cote thai


BLOG Wang Pha 17

Cote birman

BLOG Wang Pha 8

BLOG Wang Pha 9

BLOG Wang Pha 10

BLOG Wang Pha 11

Je vais simplement laisser ces images passer. Elles sont le reflet de quelque chose de réel, elles ne disent pas tout, loin de là. Je n’ai pas voulu photographier un nombre impressionnant – par rapport à la population de ce village, d’enfants et de bébés mal formés…aucun hôpital, aucun médecin. En cas de problème grave, l’hôpital de Mae Sot ouvre ses portes gratuitement à ceux qui traversent la rivière. Et un enseignant thaï va de temps en temps donner quelques cours d’anglais.

BLOG Wang Pha 2

BLOG Wang Pha 6

BLOG Wang Pha 5

BLOG Want Pha 7

BLOG Wang Pha 15

Les enfants viennent vers moi avec une plus grande liberté qu’en Thaïlande. Cette petite fille, qui me voyait pour la seconde fois, s’est jetée dans mes bras et ne voulait plus me lâcher. Elle n’a que sa grand-mère pour toute famille et m’embrassait avec une avidité si touchante que je n’ai pu retenir mes larmes. Surtout lorsque la grand-mère m’a fait signe «  prends-la avec toi ».

BLOG Wang Pha 3

BLOG Wang Pha 12

BLOG Wang Pha 20

Some more pictures to morrow, to day,I’m on the road again!

 316 Visites au total,  1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *