Splendides châteaux et dynasties emblématiques

Châteaux et routes historiques en Allemagne

 

Les routes touristiques sont le moyen idéal de découvrir l’Allemagne, en voiture, à moto, à vélo ou à pied pour les randonneurs chevronnés. Vous avez le choix entre plus de 150 routes, chacune donnant accès à une région en fonction d’un thème différent. Les routes historiques en Allemagne sont parmi les plus réputées, surtout qu’elles permettent de plonger dans l’histoire des dynasties royales et princières passées et présentes : Hohenzollern, Orange Nassau, Wittelsbach, Reuß… Châteaux forts et châteaux de tous styles reconstituent l’héritage et les patrimoines de ces grands noms du gotha. Un séjour culturel en Bavière, en Thüringe, dans le Bade Wurtemblerg, dans le Jura Souabe ou du côté de la Saxe-Anhalt devrait conjuguer   trésors architecturaux,   belles villes et  paysages verdoyants.


Longue de 300 km, cette route part du Neckar supérieur pour gagner les contreforts puis le Jura souabe, la vallée du Danube et une large partie de la Haute Souabe, jusqu’aux abords du Lac de Constance, traversant ainsi le pays qui fut celui de l’ancienne dynastie de souverains.

Une des plus beaux châteaux d'Europe : Noblesse oblige

La Maison des Hohenzollern existe aujourd’hui encore et est l’une des lignées aristocratiques les plus anciennes et les plus importantes de Souabe.

Le berceau de la famille, le “château de livre d’images” des Hohenzollern, symbole de la région, domine le Jura souabe du haut de son promontoire offrant des perspectives à couper le souffle. C’est l’un des châteaux les plus beaux et les plus visités d’Europe. On découvre avec émotion cette construction impressionnante, chef d’oeuvre d’architecture fortifiée néogothique du 19ème siècle, ses fortifications, le jardin, le musée et son trésor ainsi que de nombreuses curiosités, dont un passage secret récemment mis au jour. 

Le château est toujours la propriété des familles aristocratiques de Prusse et de Hohenzollern. 

jura souabe en allemagne zollernalb chateau des hohenzellern

Le château princier de Sigmaringen sur le Danube, avec ses pièces somptueuses et la plus grande collection d’armes privée d’Europe n’a rien à lui envier. De là, on pourra faire une excursion jusqu’à la romantique vallée du Danube pour aller voir par exemple l’abbaye de Beuron. 

Le long de la Route des Hohenzollern vous attendent de merveilleux paysages, des vallées romantiques, une nature préservée, l’art, la culture, les châteaux, les abbayes. Que vous choisissiez la randonnée, le cyclotourisme ou le confort de la voiture, n’oubliez surtout pas de déguster (comme jadis les Hohenzollern) quelques délicieuses spécialités de la cuisine souabe.

C’est une route culturelle européenne d’environ 2000 km à la fois historique et biographique, qui conduit aux sites ayant joué un rôle important dans la vie de l’impératrice d’Autriche et reine de Hongrie.

Sur les traces de l'impératrice d'Autriche née en Bavière

Le mythe de Sissi est omniprésent. Tous ceux qui s’intéressent au personnage de Sissi peuvent ainsi admirer en chemin des châteaux imposants, des musées, de remarquables parcs et jardins, et assister à des manifestations culturelles où sont évoquées la vie et la destinée de cette femme hors du commun, et mieux comprendre par là la fascination qu’exerçait Elisabeth à son époque et que l’on perçoit encore de nos jours, plus de 100 ans après sa mort. Elisabeth Amalie-Eugénie (Sissi), fille du roi de Bavière Max Ier-Joseph, est née au pays des Wittelsbach, a épousé l’empereur François Joseph d’Autriche et fut l’une des femmes les plus cultivées et les plus intéressantes de son temps. Mais qui était-elle vraiment?

 

Sur la Route de Sissi, on peut tenter de mieux comprendre cette belle et mystérieuse impératrice La Route culturelle passe par l’Allemagne, la Hongrie, l’Autriche, la Suisse, la Grèce et l’Italie. Elle passe donc par des châteaux, jardins, lieux et paysages qui furent autant d’étapes dans la vie de Sissi. Partez avec Sissi pour un voyages de château en château.

Le charme du merveilleux, entre une nature romantique et de somptueuses résidences aristocratiques, mais aussi entre Tokay et glace à la cannelle: un plaisir princier

Route des Princes de Reuß

Cette route historique et culturelle de quelque 110 km relie Bad Lobenstein à Bad Köstritz en traversant la région qui fut autrefois le domaine des princes de Reuß et de leurs ancêtres, prévôts de Weida, Gera et Plauen.

Plaisir princier au pays des Reuß

La Maison Reuss, à l’origine des prévôts impériaux, ensuite des seigneurs puis des comtes et, pour la lignée la plus ancienne depuis 1778 des princes d’Empire, les lignées plus récentes suivront à différentes époques, a régné en Vogtland de Thuringe et existe aujourd’hui encore en tant que dynastie aristocratique, en dépit de l’extinction d’une grande partie des lignées antérieures. 

Les princes de Reuß sont considérés comme étant la seule Maison princière allemande dont les ancêtres ont connu une telle ascension, des magistrats du Moyen Age aux princes régnants. L’Allemagne doit aux petits États de Reuß un grand nombre de curiosités historiques réparties sur un très petit espace et que l’on visite en cours de route. On trouve encore actuellement dans cette région des villes et des villages d’une remarquable architecture. 

Emprunter la Reußische Furstenstraße au gré des châteaux forts, châteaux et musées permet de mieux comprendre les racines historiques de cette région. D’une part des curiosités culturelles comme l’abbaye de Mildenfurth, le château d’Osterburg à Weida, les châteaux de Greiz, le musée Duden et l’église Bergkirche de Schleiz, la villa de Van der Velde et la collection remarquable d’art déco à Gera ainsi que le château de Burgk, d’autre part une grande diversité de paysages, tout au long de cette route qui traverse le Vogtland de Thuringe, du massif schisteux de Thuringe aux collines, aux montagnes et aux vallées des rivières Saale, Wisenta, Weida et Weiße Elster et à leurs barrages. 

La Route des Orange-Nassau

La Route des Orange-Nassau – sur 2.500 km au départ d’Amsterdam à travers le nord et le centre de l’Allemagne et retour à Amsterdam, sur un itinéraire consacré à l’histoire et à la vie actuelle de la puissante dynastie des Orange-Nassau.

Sur les traces de la dynastie des Orange-Nassau entre Allemagne et Pays-Bas

La Maison des Orange-Nassau est l’une des plus anciennes dynasties d’Europe. Cependant peu de gens savent que c’est au cœur de l’Allemagne que se trouve le berceau de cette Maison royale hollandaise.

C’est en effet en Hesse, à Nassau-Dillenburg que naquit en 1533 Guillaume le Taciturne, le fondateur de la famille des Orange-Nassau. La Route des Orange-Nassau est un itinéraire historique dont les pôles marquants sont Amsterdam à l’ouest et Potsdam à l’est Schwerin au nord et Nassau au sud, et qui traverse des villes et des régions qui sont liées depuis des siècles à la Maison des Orange-Nassau.

Ses étapes culturelles en font à elles seules une route “majestueuse”. Aux  Pays-Bas la ville animée de Kleve au berceau des Oranjes, Dillenburg, à vélo de Diepenheim à la chaleureuse Lingen,  de la ville thermale de Bad Pyrmont au majestueux Bad Arolsen, avec un voyage dans le Harz.

En Allemagne, Dessau-Roßlau Anhalt Wittenberg, la cité et le château de  Schwerin, Lingen et Bad Bentheim, près de la frontière,  la classique Weimar, la ville pittoresque de Hitzacker,  ou encore Potsdam.

Les grands pôles d’intérêt s’y succèdent: de merveilleux châteaux et châteaux forts jalonnent la route, d’imposantes églises et abbayes sont ouvertes à la visite, des parcs et jardins remarquablement aménagés et émaillés de pavillons idylliques sont pour les yeux un véritable régal. 

Des musées abritent des trésors insoupçonnés et plusieurs villes présentent des expositions qui mettent en valeur le lien qui les unit à la Maison des Orange-Nassau ainsi qu’à son influence politique, culturelle et sociale. Vous souhaiteriez en savoir plus sur l’histoire de cette Maison royale hollandaise?

Cette route touristique semble faite pour tous ceux qui s’intéressent de près aux Orange-Nassau, car elle est passionnante et d’une incroyable diversité, comme l’histoire elle-même.

La Route allemande des châteaux forts

Un château fort, et encore un château fort, et encore un: la Route des châteaux forts Burgenstraße, longue de 1200 km, va de Mannheim la ville au tracé quadrillé, à Prague la dorée, et son nom est tout un programme. 

Romantiques ou imposants – les châteaux médiévaux et forteresses “Burgen” sont toujours aussi fascinants. 

Le romantisme des châteaux forts et des châteaux, d'Ouest en Est

On descend là dans le Moyen Age, d’un château à l’autre, d’un haut lieu à un autre, et toujours sur les traces des empereurs, des rois et des princes, des chevaliers et des comtes palatins. Au total 70 châteaux forts, châteaux et résidences, comme autant de perles le long de la Route des châteaux, et autant de témoignages du passé. Les châteaux du Bade-Wurtemberg, de Thuringe et de Bavière définissent un itinéraire passionnant.

Des villes de caractère médiéval, des abbayes, édifices religieux et profanes datant de différentes époques, de nombreux trésors culturels font de ce périple un grand moment de découvertes. Rares sont les routes qui offrent autant de curiosités architecturales, et pour la convivialité, il n’en est guère non plus à la surpasser!  

 Assistez aux spectacles en costumes historiques lors des festivals, rendez vous sur un marché médiéval et dans les cours des châteaux forts, participez à une visite “avec fantômes”, à des festins de chevaliers ou goûtez à une recette historique servie dans des murs ancestraux. 

Cet itinéraire nanti d’innombrables châteaux forts et châteaux, source inépuisable de mythes, contes et légendes, est prévu aussi pour être emprunté à vélo.  

Les châteaux de Thuringe

La Thuringe est émaillée d’une multitude de châteaux forts datant de diverses époques et qui ont été conservés jusqu’à nos jours. Les paysages sont dominés par ces vestiges que sont les fortifications préhistoriques et protohistoriques, les châteaux forts et palais royaux du haut Moyen Age, les résidences dynastiques de la fin du Moyen Age. Ces édifices issus une histoire parfois millénaire furent le théâtre d’événements historiques et les lieux de création de grandes personnalités.

Comment découvrir la route des châteaux forts de Thuringe,  la Burgenstrasse Thüringen? Reliant Coburg à Kyffhäuser, elle parcourt environ 900 km, passe d’un château à l’autre en offrant au passage de splendides points de vue et de passionnants voyages dans le temps.

S’il faut d’abord en citer un dont le nom soit lié à Goethe, c’est bien la Wartburg construite en 1067 sur un haut plateau dominant Eisenach, patrimoine mondial de l’Unesco, lieu historique où Martin Luther traduisit en 1521-1522 le Nouveau Testament du grec en allemand. 

D’autres témoins encore de l’époque médiévale: la “Bastille” de Weimar, la forteresse de Coburg, le château de Creuzburg, le groupe des trois châteaux “Drei Gleichen”, le castel d’eau de Kapellendorf, datant du 12ème siècle, devenu une annexe du musée municipal d’Erfurt, le seul château de Johannites conservé en Allemagne à Kühndorf, les ruines de l’ancien château impérial de Kyffhausen en lisière des contreforts du massif de Kyffhäuser près de Bad Frankenhausen, le château de Leuchtenburg près de Kahla, l’ancien Oldenburg des Chevaliers de l’Ordre teutonique sur l’ancienne voie commerciale et de pèlerinage appelée “route du cuivre” à Liebstedt, le seul château fort construit sur une route ayant été conservé en Europe, et le château de Weißensee/Runneburg.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Vous apprécié IDEOZ? Partagez avec vos amis!