49 vues

Toi… moi…

0

Amies de FB, retrouvailles, vieilles connaissances ou nouveaux résidents…j’ai eu l’occasion de beaucoup bavarder avec eux ces derniers jours. Ils avaient tous – à des degrés divers – des problèmes avec la langue thaie. Comment s’adresser à quelqu’un et surtout comment appeler la serveuse dans un restaurant. L’une essayait « miss, miss » à son grand désespoir, car la miss ne réagissait pas à son interpellation.

La façon de s’adresser à quelqu’un ou de se nommer « soi-même » est importante car elle est introduction à une conversation, à un entretien ou à un échange amical ou… à une histoire d’amour !

Les profs thaïs enseignent une façon unique et simplifiée du « Je », « Tu » ou « Vous ». Et le farang en général s’en tiendra à cette leçon. « Phom » (pas fom hein ! pom) pour les hommes, « Shan » ou « Dichan » (plus formel) pour les femmes. En fait il y a plus d’une dizaine de façons de dire « je » et « tu » en Thaïlande. Chacune d’elle ayant pour but bien souvent de marquer la différence de statut qui existe entre deux interlocuteurs.


12 blog _2009

Lorsque mon ami thaï parle au téléphone pour la première fois avec une personne qu’il ne connaît pas, lui ou son interlocuteur fera connaître sa position sociale, son titre ou son âge à l’autre, ainsi il pourra s’adresser à lui de la façon « ad hoc ».

Mon ami dit tout de suite : « Phou Amnuay Kaan » qui se traduit en fait par le raccourci « Phaw Haw » (pour directeur).
Lorsque je m’adresse à des enfants en bas âge je dis « nou ». « Nou paï nai ? » « Où allez-vous les petits ? ». Si je m’adresse à des écoliers, des ados ou des « jeunes », je dis « louk » (sans prononcer le k) « Look, paï rong rian chai mai kha ? » « Vous allez à l’école les enfants ? ». Si je m’adresse à une serveuse dans un restaurant ou à une jeune employée, je dirai « Nong » (« Nong, khaw kafae na kha » (Nong (petite sœur), je voudrais un café s’il vous plait). Sinon je dis « khun » aux conducteurs de tuk-tuk ou de songthaeaws, « phi » aux personnes plus âgées que moi, hommes ou femmes. Les enfants appellent mon ami thaï « phaw » (père) et les jeunes-filles « loung » (oncle)


Si vous voulez marquer vos distances avec quelqu’un qui vous manque de respect, vous direz  en vous adressant à lui : « kaee » et si vous voulez être un peu plus dur : « man » (je l’entends souvent à la maison lorsque mon « chéri » parle de personnes qu’il n’aime pas ou ne respecte pas …) à manier toutefois avec précaution. « Man phoot paak mhaa » (tu ou il parle bouche chien… littéralement) Terrible !

Il y a pire encore que « kaee » et « man » : « kou et « meung »… (qui pourrait correspondre à « eh mec » !) Les couteaux sont quasiment tirés là… et pourtant, dans l’intimité d’une relation,  les jeunes s’appelleront ainsi. Jamais devant un étranger.
Bizarre non ?

Bon maintenant vous avez sûrement compris pourquoi les profs s’en tiennent à « phom » et « shan » pour « je », « tu » et « vous ». Je n’ai pas encore mentionné « thoe » pour un « tu » intime.

Donc, et pour répondre à la dernière demande d’un ami visiteur du matin… on dit rarement – voir jamais –” je t’aime” en thaï (à part dans les bars peut-être !) « Phom rak khun » Ça me fait rire, rien qu’en l’écrivant ! Oubliez ! Au mieux, vous pouvez dire « Shan rak thoe » (je t’aime) eh oui les hommes, pour adoucir les mots, n’utiliseront plus le « phom » masculin mais le féminin « shan » !…

La meilleure façon de dire l’équivalent de “je t’aime” c’est : « khit thung » (« penser jusqu’à » littéralement. En fait “Je pense à toi” ou “tu me manques”, c’est kif kif)

Envie de découvrir la culture ou plutôt la base des comportements en Thailande.. Eh bien ceci n’est même pas une première leçon…tout juste un préambule.
Donc : « khaw haï mee khwam soukh maak ma » (façon simple) : « Je vous souhaite beaucoup de plaisir » ou alors, de façon plus conventionnelle : Dichan khaw haï khun mee khwam soukh maak maa na kha »


14 BLOG 1  2236

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Plugin WordPress | Android Forums | WordPress Tutorials

{slide=En savoir plus sur Michele Jullian (cliquez ici)}
Qui est Michele Jullian?

michele jullian maleeJe m’appelle Michèle Jullian. J’aime les voyages, la photographie, l’écriture.

Voyager ce n’est pas seulement prendre l’avion ou parcourir la planète, c’est aussi voyager dans les livres, les deux étant l’idéal. Chaque voyage comporte sa part de découvertes et de déconvenues, lesquelles deviennent expériences, à partager ou pas. Voyager est une aventure de chaque instant. Mes repères sont en France et en Thaïlande où je réside « on and off ». J’ai écrit un roman “théâtre d’ombres” qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande …

Découvrez le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures …

{/slide}



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!