57 vues

Un diamant dans la jungle

0

« Il y a des jours où l’on trouve des diamants sur son chemin », l’expression n’est pas de moi mais de mon ami et guide An. Mais avant d’expliquer, il m’a d’abord fallu renoncer à passer la rivière Salaween pour rejoindre un camp de refugies Karen sur le territoire birman, car à force  de combattre les minorités, le gouvernement du Myanmar a fini par créer une guerre entre ethnies, des haines entre Karens (ceux qui signent des cessez le feu et ceux qui ne veulent pas en signer), mais pas seulement. Le pourrissement vient également des ONG et de leur argent. L’argent arrive jusqu’aux camps côté thaïlandais, dont une partie va ensuite dans les camps de réfugiés cote birman, et de là, à l’armée birmane. Eh oui ! Des Karens enterreraient des mines sur le sol thaïlandais,(2 bateaux ont deja sauté), car l’argent a créé un commerce et personne n’a envie que le conflit  cesse réellement car les aides s’arrêteraient aussi. Il y a longtemps que ça n’est plus un combat pour la démocratie, mais une guerre de clans pour une manne étrangère… bref, c’est compliqué.

Blog _0974
Donc un diamant dans un coin de jungle touffue. On y accède par une route qui a le mérite d’exister. Route en loopings vertigineux et dangereux pour qui ne conduirait pas avec la plus grande prudence. Pourquoi une route goudronnée sur ce territoire de jungle quasi impénétrable ? Pas pour les Karens et de toute façon cette route ne mène nulle part, elle s’arrête au village, en cul de sac… après c’est un territoire sauvage. Eh bien c’est le gouvernement thaïlandais qui a construit cette route pour pouvoir plus aisément faire le trafic du bois de teck. Le long de cette route, des moines ont « sacralisé » certains arbres centenaires et les ont ceints de bandages oranges afin qu’on ne les sacrifie pas. Ce n’est donc que l’appât du gain qui fait avancer le progrès. Rien de bien nouveau, ici comme ailleurs.

Blog _0963

Dans le village de Maee Khong Kha (quelques maisons éparpillées), un temple où vit – seul – un moine d’une quarantaine d’années. Je m’adresse à Luang Phi en thaï, il me répond dans la plus parfaite langue de Shakespeare. Il travaillait auparavant pour une grosse compagnie pétrolière basée à Kuala Lumpur en Malaisie et un jour il s’est demandé « à quoi bon tout ça : argent, voiture, appartement objets inutiles ? » Il a tout laissé tomber, job et voiture, et a procédé par étape jusqu’à vivre complètement seul au milieu de la forêt. Il m’invite à venir méditer ici comme je veux quand je veux. Je lui parle des difficultés à vivre dans ces conditions, loin de tout. Décision pas facile à prendre. « Non, non » me répond Luang Phi, il suffit de le décider. Il me donne l’adresse d’un prof de Boripat Suksa à Mae Sariang (école militaire ou mon chéri a enseigné il y a quelques années), qui monte chaque week-end afin de le prévenir de mon arrivée…Un jour peut-être…

BLOG 1 0954

Pour les communications virtuelles, c’est encore plus surréaliste que cette conversation en pur anglais académique dans ce temple au milieu d’une jungle émeraude, le gouvernement thaï a fait installer – il y a plus de 6 ans – des cabines téléphoniques dans des milliers de villages, avec téléphone… mais sans ligne ! Les karens sont respectueux, il n’y a aucun graffiti sur ces cabines jaunes et elles sont quasiment aussi neuves qu’au premier jour !

Lorsqu’on quitte le temple de la forêt, An me dit «  Tu vois teacher, j’ai 32 ans, et il m’arrive de découvrir encore des diamants sur ma route ». Il n’est pas le seul et j’ai parcouru un chemin beaucoup plus long que lui !

J’ai encore d’autres diamants à partager, mais je ne vais quand même pas ouvrir ma cassette d’un coup !

Blog _0967

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Affiliate | Settlement Statement



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!