4 595 vues

Itinéraires en Bosnie : Guide voyage Bosnie Herzégovine

1

mostarpociteljVous envisagez de découvrir la Bosnie et votre temps est compté? Voilà quelques idées d’itinéraires qui devrait vous permettre d’apprécier les lieux incontournables de ce pays en une semaine…
Si vous avez heureusement plus de temps, les idées ne manqueront pas, que vous soyez amateur de nature, de culture, d’histoire…

Forum Bosnie Herzégovine

Pour se faire une idée :

pour en savoir plus, lisez les articles soumis en liens (cliquez sur les noms des sites/villes)

” Bonjour FUCHINRAN, Allez , j’ose , s’il te plait , je n’arrive pas à m’en sortir , pourrais-tu me faire un itinéraire de 7 jours en Bosnie , avec principalement Sarajevo et Mostar , où faut-il aller, à ne pas manquer pour un séjour de 1 semaine dans ce pays, combien de jours chaque , et que pourrais-je faire d’autres , aussi , peux-tu me conseiller une adresse sympa où loger dans ces deux villes , je souhaite être près de l’habitant mais avec un peu de confort quand même et où il y a au minimum un super petit déjeuner par exemple …. Merci de ton aide et peux-tu m’indiquer le site où tu as écrit tes articles ? Amitiés. Geiranger”

» Poser une question sur le Forum voyage?

Voici une liste élémentaire de ce qu’il faut voir en Bosnie, magnifique pays, à la fois riche de ses différences culturelles, historiques et religieuses, malgré la tragique guerre d’indépendance. La Bosnie et l’Herzégovine sont des régions superbes, avec une nature encore sauvage et assez bien préservée qui devrait ravir les amateurs de vadrouille et de randonnées.

La Bosnie Herzégovine est l’un de mes meilleurs souvenirs de voyage en Europe balkanique, je l’ai parcourue à 5 reprises, dont une qui suivait immédiatement la fin de la guerre.

Villes de Bosnie Herzégovine à voir absolument

 

Mostar, la plus belle, en Herzégovine Neretva ; elle est hélas marquée encore par les affres de la guerre jusque dans sa chair et les tensions restent présentes entre les communautés, ce qui fait de cette ville une véritable “expérience” pour mieux comprendre la Bosnie Herzégovine (une suggestion d’itinéraire)

 
 

 

Le pont de Mostar © www.croatie.com

 

A proximité, Blagaj, la maison derviche, la source de Buna avec ses truites délicieuses, les chutes de Kravice, qui constituent une sorte de Plitvice en miniature…

Pocitelj, très jolie petite ville près de Mostar, elle s’avère un lieu incontournable pour tout visiteur ; son principal intérêt est qu’elle condense un peu tout l’art, la culture ottomane… Lieu de résistance comme en témoignent les fortifications, elle possède un hammam, plusieurs mosquées, qui illustrent la longue domination ottomane.

A Jablanica : musée Tito

Sarajevo est le symbole d’une cohabitation étrange et pourtant bien réelle au-delà des tensions et des déchirements (ce qu’il faut y voir ; le quartier ancien turc Bascarsija, le quartier austro-hongrois, l’abbaye franciscaine, l’église orthodoxe et la cathédrale catholique, la bibliothèque, le musée National le café musée Tito pour l’expérience, Sniper avenue et le quartier serbe à parcourir en tram, les synagogues, le stade olympique… ) » En savoir plus sur Sarajevo

Tuzla principalement pour sa forteresse, Trebinje pour son pont romain, son église serbe orthodoxe et à proximité le monastère serbe orthodoxe de Trvdos où les moines cultivent la vigne et produisent d’excellents crus. Éventuellement Srebrenica, pour le lieu de mémoire, mais la ville n’a en soi aucun intérêt.
Vous pourrez envisager aussi Visegrad, où se situe le pont sur la Drina rendu célèbre par le roman d’Ivo Andric.

Je vous conseille d’aller jusqu’à Travnik entourée par les monts Vilenica et Vlašić puis vers Jajce plus à l’Ouest, dont le château et les cascades offrent une superbe vue. Ces deux villes sont en Bosnie centrale. Depuis ces villes, vous pourrez rejoindre Banja Luka, capitale de la république serbe de Bosnie (6h de route de Sarajevo).

Sites à découvrir en Bosnie Herzégovine

 

Le château de Jajce (le château d’Eugène de Savoie) et la forteresse Bijela Tabija, les moulins de Vodenice

Les chutes du parc naturel de Kravica (Kravice), un Plitvice en miniature
Le lieu de pèlerinage de Medjugorje
Neum, le seul débouché maritime bosniaque, qui fut obtenu de dure lutte. Le village n’a aucun charme et est bondé de touristes en été. A prendre uniquement comme repère par rapport à d’éventuelles excursions en Croatie.
Visoko, charmant village connu pour ses “pyramides”
Krupes : magnifique zone de montagne

Lukomir, village médiéval très réputé se situe à 1500 mètres d’altitude et offre un cadre très authentique avec de nombreux chalets en bois ; à découvrir aussi le village folklorique de Umoljani, qui propose des paysages karstiques très intéressants et des représentations de la  et la vallée de Studeno Polje (région de Podvelezje)

Pour les expériences en lien avec la nature : la remontée de la Neretva, une balade sur le fleuve en barque de bois depuis le parc national d’Hutovo Blato où vous découvrirez l’écosystème très préservé de la rivière Krupa…

Les randonnées dans les Alpes dinariques, Krupes pour des randonnées paisibles, la découverte des parcs naturels, des lacs (Zelengora, Maglic…) , la montagne dans la zone de Bihac

Il y a peu de parcs nationaux ou naturels en Bosnie-Herzégovine en comparaison avec la Croatie, mais Kravice est probablement le plus connu, un Plitvice en miniature avec de belles chutes. Sinon, la remontée de la Neretva, les marais, les lacs de Ploce Bacina (Croatie) offrent déjà un bel aperçu de la nature balkanique. Les paysages de l’Herzégovine sont très beaux, malgré une certaine aridité dans les zones les plus montagneuses.
La région de Kupres en Bosnie est très agréable.  Le parc national de Hutovo blato est l’un des plus intéressants pour les amateurs de nature : il se situe dans une zone qui débute dans le massif d’Ostrvo, lequel partage les lacs Deransko et Svitavsko… Ce sont des paysages étranges, quasi désertiques, avec également la découverte de l’écosystème de la rivière Krupa, célèbre pour sa réserve ornithologique même si l’incurie des dirigeants bosniaques menace la survie de ce parc.
N’hésitez pas aussi à parcourir les gorges de la Drina, célèbre rivière de Bosnie, qui prend sa source entre les monts du Maglić et de la Pivska planina.
 
Autres attractions hors des frontières:
En Serbie, le village ethnique de Kusturica Küstendorf / Drvengrad (Mokra Gora)
en Croatie, les lacs de Ploce Bacina, Dubrovnik depuis Trebinke

Itinéraire d’une semaine en Bosnie Herzégovine

 

Partant de Neum (BIH) sur l’Adriatique, entrée sur le territoire croate, direction Ploce Bacina en Croatie, c’est très joli avec les lacs… ou direction Mostar en franchissant la frontière bosniaque toute proche. Vous êtes à 50 km de Mostar, environ 1h à 1h30 selon le temps et votre respect des vitesses, attention, les contrôles sont nombreux, la route est large, mais il y a pas mal de tournants…

Un premier ordre d’idée :

JOUR 1 : De Neum :

direction TREBINJE d’où vous pourriez faire une escapade à Dubrovnik à 45 min environ

Trebinje est une région plutôt rurale bordée par les montagnes du Montenegro. La petite ville de Trebinje est l’une des plus anciennes de Bosnie Herzégovine, elle est située en République Serbe de Bosnie et mérite une visite pour découvrir l’église qui surplombe la ville sur la colline Crkvine et pour son pont Arslanagic, très ressemblant à celui de Visegrad. A 5 km de la ville, ne manquez pas le petit monastère orthodoxe serbe de Trvdos dont les origines remonteraient au 4ème siècle. Rejoignez Mostar : consacrez le reste du temps à Mostar
Remontée de la Neretva : éventuellement une pause pour apprécier le delta, les trupica et pourquoi pas une ballade en trupica?
Autre possibilité, allez à Trebinje ; puis remontez vers Mostar…

JOUR 2 MOSTAR

Consacrez y le temps que vous jugez nécessaire :

Le plus simple est d’effectuer les visites en prenant Mostar comme référence :

JOUR 3 et 4 (éventuellement en un seul jour selon l’intérêt que vous portez aux choses) :

découverte de Medjugorje (25 km au Sud-ouest) ; lieu de pèlerinage catholique

Chutes de Kravice (3h)

Blagaj, maison de Dervich Tekija, source de Buna (3h), pause pour y manger les délicieuses truites toute fraîches et pas chères du tout.
Découverte du château du Duc Herceg Stjepan (1h)

Puis direction : Pocitelj (3 à 4h), une petite ville musée à ciel ouvert qui condense tout l’héritage turc : hammam, medresa du XVIème, mosquée…

A Jablanica : le musée Tito

Arrivée en soirée à Sarajevo

JOUR 5 : SARAJEVO

JOUR 6 : dès le matin ou l’après-midi :

TRAVNIK et les tombes Bogomiles de Stolac, Jajce

Il reste un jour, pourquoi pas Banja Luka, ce n’est pas la ville la plus extraordinaire, mais elle a son intérêt… Vous sortez ensuite en Croatie par la Slavonie

Sinon, direction Bihac, la Bosnie Herzégovine montagneuse, assez désertique. De Bihac, vous êtes à moins de 50 km de Plitvice en Croatie avec le magnifique parc national…

Qu’en dîtes-vous?

Y a-t-il des centres d’intérêt spécifiques qui ne sont pas pris en compte?

A découvrir : la jagnjetina (agneau rôti) est excellente en montagne, dans beaucoup de petits restaurants en montagne en particulier.

Mangez aussi des cevapcici, des quenelles de viande hachée épicée, accompagnées éventuellement de sauce au fromage kajmak, mais à ce moment là, le plat est très lourd. S’apprécie avec une salade de chou blanc frais.
Au bord de la Neretva ou de la Buna, la truite!



Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques.J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

Un commentaire

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!