28 vues

Voyage immobile

0

Voyage immobile

« J’aime que la musique ne soit pas sourde à la chanson du vent dans la plaine, ni insensible aux parfums de la nuit. »

Vladimir Jankélévitch, in Quelque part dans l’inachevé.

Elle se sentait vide, la maison était bien calme depuis qu’ils étaient tous partis en vacances, elle qui aimait le calme, la solitude, elle se sentait tout d’un coup bien seule avec elle-même, elle ne parvenait même pas à réfléchir comme elle avait l’habitude de le faire.
Elle allait de livre en livre très différents les uns des autres, butinant de page en page, se laissant guider par le plaisir des images suggérées, des parfums, de la musique des mots.
Elle voyageait assise derrière son bureau, dans un monde imaginaire, donc idéal, et comme il pleuvait, le mauvais temps déculpabilise, sa petite voix ne lui disait pas, « sors il fait beau dehors ».
Elle ne s’ennuyait pas, elle n’était pas triste, elle laissait juste le temps s’écouler  plus doucement encore qu’à son habitude.
Elle avait une longue liste de choses à faire, par exemple ranger son placard, un placard est une source de labeur infini, une garde-robe est un véritable album souvenirs à elle toute seule, mais aussi une infirmerie si l’on considère le rangement comme une psychanalyse.
Plier les pulls, les aligner, les trier, se souvenir, donner, garder.
Il y a les habits que l’on conserve parce qu’ils rappellent un moment important, un premier baiser peut par exemple sauver la vie d’un tailleur démodé, un parfum sur une robe, rappeler un panier de pétales de rose, un champ de coquelicots qui danse avec le vent, ce petit pull rayé marine et blanc,des jours heureux au bord de la mer.
Le ciré était là lui tendant les bras…

crédit photo

Il est des lieux…

06-2010-escapade-calanque-102.1286975044.jpg

Il est des lieux où souffle l’esprit…
Il est des lieux qui tirent l’âme de sa léthargie,
des lieux enveloppés, baignés de mystère,
élus de toute éternité…

Maurice Barrès, La colline inspirée

Il est des lieux… en relisant  ” Le vent à Djémila” Albert Camus



Partager

A propos de l'auteur

“Malcontenta” ; Amoureuse de la vie… Clin d’oeil à Palladio, à l’architecture , à l’art, à la création… De nature espiègle, j’aime la vie, trouver le pourquoi de chaque chose, j’aime les mots, leur pouvoir sur mon imaginaire , souvent je me laisse emporter par eux vers un ailleurs qui est mien aussi…“Double je” car changeante dans la continuité…------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Mes centres d'intérêt : la nature, les grands espaces, la mer, la montagne, le désert, la musique, la lecture, l’écriture, l’art sous toutes ses formes... ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Lire, apprendre toujours et encore, rêver, créer, regarder, écouter, goûter, donner…Le blog DOUBLE JEU

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!