Kremsnite millefeuille de samobor

Recette croate du Kremšnite, le millefeuille de Samobor en Croatie centrale

Le Kremšnite est un dessert croate se présentant un peu comme un millefeuille. Cette spécialité que l’on retrouve aussi en Slovénie et en Bosnie serait originaire de la ville de Samobor, petite cité proche de Zagreb située en Croatie centrale.

D’où vient la recette croate du Kremšnite? Samobor est réputée non seulement pour son carnaval du Fašnik, mais aussi pour ses kremšnite, savoureux gâteaux à la crème onctueuse. Les kremšnite de Samobor ont ceci de particulier qu’ils sont servis chauds, alors qu’ailleurs c’est un dessert froid.

Samobor croatie centraleA l’occasion des Journées du kremšnite, les grandes pâtisseries de Samobor proposeront ce gâteau qui, selon la coutume locale, ouvre toutes les portes. «Si vous avez un problème ou un désaccord, offrez un kremšnite», disent les habitants de Samobor: tout est alors pardonné. Les portes de Samobor vous sont donc grandes ouvertes pour l’occasion! Venez déguster les kremšnite et participer aux spectacles et divertissements qui auront lieu sur la grand’ place.

 

Recette du millefeuille croate : le Kremšnite 

Ingrédients :

 

MELANGE 1

  • 10 jaunes d’oeuf
  • 300 grammes de farine
  • 300 grammes de sucre
  • 3 sachets de sucre vanillé
  • 2 dl de lait

MELANGE 2

  • 12 dl de lait
  • 12 dl d’eau
  • 3 sachets de sucre vanillé

MELANGE 3

  • 10 blancs d’œufs
  • 200 grammes de sucre glace
  • 1 paquet de pâte feuilletée

Préparation :

 

recette croate Kremšnite millefeuille de Samobor1/. Bien mélanger le mélange n°1 avec un batteur électrique.

2/. Faire chauffer le mélange n°2, et quand ça bout le sortir du feu. Y incorporer le mélange n°1, remuer, puis remettre sur feu moyen et cuire pendant environ 15 minutes, en remuant constamment jusqu’à ce que le mélange épaississe comme un pudding. Il ne faut surtout que ça brûle.

3/. Enfin, passer au mélange 3 : fouetter les blancs d’œufs jusqu’à obtenir une mousse blanche et ferme, ajouter le sucre en poudre et fouetter un peu plus. Mélanger lentement et légèrement dans le mélange chaud (1 et 2).

4/. La pâte feuilletée doit être éclaircie et étalée avec le rouleau de cuisine pour obtenir deux pâtes. Faire cuire dans une plaque réversible (idéalement taille 50×35 cm comme ci-dessous). Mettre la 1ère pâte sur cette plaque, y verser le mélange chaud et mettre la 2nde pâte sur le dessus. Saupoudrer de sucre glace.

Dobar Tek

Pour en savoir plus :
 

>> Découvrir Regards sur la Croatie…

 451 Visites au total,  2 aujourd'hui

4 réflexions sur “Recette croate du Kremšnite, le millefeuille de Samobor en Croatie centrale”

  1. Anthony, merci pour le commentaire…

    en fait pas forcément… Le kremsnite de Samobor a été imaginé par Đuro Lukačić dans les années 20 par un pâtissier qui avait fait un tour de plusieurs konditorei à Vienne, Prague, Budapest et Zagreb… Il a ramené de ses expériences un millefeuille qu’il a adapté légèrement et l’a proposé dans une pâtisserie de Samobor et depuis, cela s’est répandu dans plusieurs pâtisseries de Croatie centrale même si on en trouve aujourd’hui ailleurs en Croatie … On peut trouver des versions dans ces divers pays, mais elles sont différentes, comme la schnitzel est ramenée à Vienne de Milan mais aujourd’hui n’est pas comparable même si les deux sont des escalopes panées…

    Le kremna rezina de Bled est devenu la spécialité de l’hôtel Park de Bled mais c’est une adaptation de Ištvan Kovačevič, apparue dans les années 50… Visiblement, ce chef pâtissier serbe aurait croisé cette pâtisserie à Belgrade où le gâteau s’appelait Krempita. Le lac de Bled était très prisé de Tito qui venait s’y reposer régulièrement et il a voulu proposer un gâteau s’inspirant du Krempita en modifiant la crème jaune pour que la texture soit un peu différente. Mais en effet cela reste une adaptation d’un gâteau initial. L’idée était de proposer quelque chose que Tito appréciait… Tito était originaire d’un village proche de Samobor et Zagreb (Kumrovec). A Belgrade, c’était connu comme le Krempita, cela est visiblement venu de la Croatie, par Zagreb qui a repris l’idée de Samobor et chacun en a fait sa version…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *