o hara klub split music live faire la fete en croatie

Où faire la fête en Europe ? Top destinations et ambiances

Les meilleures destinations pour faire la fête en Europe

Quelles sont les meilleures villes et capitales européennes pour jouer les noctambules et les fêtards?


Les villes phares pour faire la fête en Europe

Bien que Berlin, Londres et Barcelone jouissent d’une réputation ancienne de capitales festives jamais démenties, Belgrade apparaît comme la destination montante à la fois atypique et très surprenante. On fait la fête à tout petit budget dans l’une des rares capitales qui ne dort jamais!

Les grands classiques indémodables

Fiesta au soleil toute l’année?

Aux portes de l’Europe

1001 nuits ne suffiraient pas à faire le tour des fêtes et des ambiances d’Istanbul. Sur les bords de la mer Marmara, à Istanbul, les amateurs de fiesta découvriront la bombance stambouliote… Discothèques, cafés, clubs, la variété des lieux de sorties nocturnes est impressionnante et l’ambiance garantie avec une diversité d’atmosphères qui devrait répondre aux plus exigeants.


Où faire la fête dans les pays de l’Est?

Une question récurrente des touristes les plus jeunes, qui veulent s’éclater et plus si affinité, faire des rencontres avec des filles “de l’Est” sublimes supposées être plus accessibles peu farouches et libérées, selon leur imaginaire. Le tout à petit prix idéalement pour se faire plaisir sans se poser de question sur le budget des boissons! La réalité correspond-t-elle au fantasme? Pas forcément, mais il est difficile de ne pas trouver où faire la fête en Europe centrale, même si cette région n’est pas si connue des touristes Français, Belges ou Suisses.

Retrouvez les 5 villes ou capitales à la mode pour faire la fête dans les pays de l’Est ou du Sud Est 

Capitales festives en Europe centrale

Prague, la destination la plus festive en Europe centrale

Faire la fête à Prague, rien de plus simple! Prague est une destination majeure de la fête en Europe de l’est. Des billets d’avion à partir de 40€, des hébergements dans le centre de Prague à partir de 25€ par personne et un choix très important de discothèques, de clubs, de cabarets, de brasseries et de cafés pour varier les plaisirs.

Tout est fait dans la vieille ville comme du côté de Novo Mesto pour que les fêtards puissent s’éclater jusqu’au bout de la nuit, tout au long de l’année. Retrouvez quelques bonnes adresses pour sortir la nuit à Prague et faire la fête comme les pragois… Passer le Nouvel An ou Noël à Prague est également très agréable car la ville est très vivante et le Nouvel An se déroule dans les rues autant que dans les clubs!

night club prague

Ruins bars à Budapest : underground à souhait

Budapest n’est pas la destination la plus fun d’Europe de l’est mais les ruins clubs à Budapest sont vraiment à part pour découvrir un aspect plus “underground” de la capitale hongroise. Chaque ruins club a son identité et il n’y a qu’une manière pour répondre à la question courante : quel est le meilleur ruins bar de Budapest? Il faut tous les tester!, selon les Budapestois.

Week end festif à Bratislava, la petite capitale qui monte qui monte

La capitale slovaque est l’une des capitales européennes les moins connues, peut-être, mais elle s’est, au fil des années, érigée en capitale des enterrements de vie de garçon. Hélas sûrement aux yeux des habitants qui subissent chaque fin de semaine les fêtards qui viennent se défouler et profiter de la vie avant de se caser.

 Bratislava, ce n’est pas que cela, bien sûr, mais sa réputation en la matière, à travers des prestations bon marché organisées par des agences spécialisées, n’est plus à faire. 

Atmosphères balkaniques et grains de folie

Faire la fête en Croatie ou en Serbie ne vient pas naturellement à l’esprit des touristes, qui recherchent vraiment une vie nocturne trépidante! C’est bien dommage, car c’est peut-être dans les Balkans qu’on trouve des sites à la fois festifs et très économiques.

Belgrade, l’esprit de la fête dans les Balkans

Belgrade ou comment faire la fête sur terre ou sur l’eau dans une ville qui ne dort jamais

Belgrade s’est imposée depuis quelques temps comme la capitale de l’est pour faire la fête de jour comme de nuit. On surnomme Belgrade la ville qui ne dort jamais. En effet tout fonctionne 24h sur 24 dans la plupart des quartiers de la ville. Les Serbes ont le sens de la fête et une très grande convivialité… Les liens peuvent donc vite se tisser autour d’un verre… Les hébergements à Belgrade peuvent se trouver facilement et pour 10 à 25€ par nuit et par personne dans le plein centre de Belgrade.

faire la fete à belgrade sur la péniche splav river

Où faire la fête à Belgrade? En premier lieu, entre Confluence, les bords de la Sava et du Danube. Belgrade offre un cadre idéal pour les plus festifs qui pourront manger, boire, danser tout au long de la nuit dans une ville réputée pour ne jamais dormir. Si vous préférez la terre ferme, vous apprécierez aussi la rue Skadarklja et la rue surnommée la “silicone valley” de Belgrade.

andjelija cafe belgrade

Il ne faut pas rater les péniches qu’on trouve sur les deux fleuves et qui incarnent l’art de la fête selon les Belgradois, puisqu’on en trouve pour tous les goûts et tous les budgets. Autre avantage non négligeable : le coût de la vie en Serbie reste très raisonnable voire économique, que ce soit pour les discothèques, un verre d’alcool ou les repas.

Zagreb, une ville cloisonnée mais festive


Zagreb,
 ce n’est pas la capitale à laquelle on pense spontanément pour faire la fête en Europe de l’Est. Pourtant, la capitale croate est très agréable en toutes saisons, y compris pendant les fêtes de Noël et du Nouvel An. Les clubs, discothèques, cafés sont très variés et restent très abordables pour ce qui est des consommations.

Split, faire la fête sur les bords de l’Adriatique en toutes saisons

Split est l’autre capitale où faire la fête en Croatie. La capitale de la Dalmatie n’est pas très grande (environ 250 000 habitants) mais elle attire beaucoup de touristes en raison de son patrimoine historique. Mais elle jouit aussi de plages de sable et d’une réputation de ville festive en toutes saisons.

La jet set croate aime à se retrouver dans les clubs chics du bord de mer ou dans les cafés branchés du centre historique près de la Riva.

Retrouvez aussi nos meilleures adresses pour faire la fête à Split en Croatie… On y fait la fête sans trop se ruiner avec beaucoup plus de choix qu’à Hvar ou à Novalja où l’ambiance n’est vraiment au rendez-vous qu’en été!

Mystic Party Tropic Club Split

Quant à Varna, c’est la ville la plus festive de Bulgarie en été et c’est donc le lieu favori des fêtards jeunes ou moins jeunes qui se retrouvent pour profiter de l’ambiance et du coût de la vie en Bulgarie vraiment très avantageux. A l’instar de la petite cité de Budva sur le littoral montenegrin.

L’esprit de la vie nocturne en pays baltes

Riga : pas seulement connue pour ses enterrements de vie de garçon

Riga ne mérite pas sa mauvaise réputation de “capitale sexuelle” en Europe. Riga s’est positionnée sur un tourisme festif à petit prix basé dont les enterrements de vie de garçon étaient le principal produit d’appel. De là est partie cette image pas toujours reluisante et injuste.

Non Riga n’est pas une capitale où l’on croise des filles faciles et des prostituées à tous les coins de trottoir, dès la nuit venue! Mais Riga compte des clubs très animés et tout à fait “sûrs” qui devraient convaincre les fêtards qui n’ont pas beaucoup de moyens mais veulent faire la fête sans se poser trop de questions.

Tallinn : entre ambiance slave et nordique

La capitale de l’Estonie, Talllinn, a beau être une petite ville enfermée dans des fortifications médiévales, elle compte pas mal de clubs et pubs très appréciés des locaux comme des voisins finlandais qui n’hésitent pas à prendre le ferry pour passer le week end à Tallinn et profiter d’un coût de la vie relativement accessible et d’une ambiance agréable en particulier au printemps et en été.

Un été en Europe : 4 ambiances incontournables pour les fêtards

Bien que l’exercice plaise beaucoup aux touristes, il n’est jamais facile de dresser ne liste de destinations ou d’ambiances qui font la différence par rapport à toutes les autres. Sur IDEOZ, on apprécie beaucoup l’Europe centrale et balkanique, donc c’est logiquement ces atmosphères que l’on a envie de partager… Comment rythmer votre été?

  • En Juin : direction la Croatie pour découvrir la station de Novalja, la destination festive de la Dalmatie du nord
  • En Juillet – août : rendez-vous à Budapest sur l’île d’Obuda où se déroule le célébrissime festival musical Exit à la programmation toujours très attractive
  • En Août : cap vers la méconnue Serbie pour s’immerger dans l’authentique festival des fanfares de Guca
  • En Septembre et octobre : on part du côté de l’Allemagne pour une plongée dans les traditions bavaroises et la grandiose fête de la bière de Munich , la plus grande fête populaire du monde!

Spring break en Croatie à Novalja

Pendant longtemps, l’Espagne et en particulier la Costa Brava accueillaient l’essentiel des jeunes à la recherche d’un spring break. Des prix cassés, des boissons à gogos, une grande tolérance, malgré les excès, tout était réuni pour faire de la Costa Brava la destination parfaite, avec Ibiza, qui certes n’affiche pas les mêmes prix, mais a une réputation mondiale sans équivalent.

Depuis quelques années, une nouvelle destination dans les Balkans a émergé. Sur les bords de l’Adriatique, la station balnéaire de Novalja en Croatie et sa plage de Zrce aux clubs réputés, gagne ses lettre gagne ses galons grâce à cette ambiance qui mélange l’atmosphère de la Méditerranée et l’exotisme des Balkans.

Sziget Festival à Budapest

Sziget Festival, un nom forcément évocateur chez les amateurs de festivals musicaux, car c’est l’un des plus importants en Europe. L’une des meilleures raisons de se rendre à Budapest en été!

Chaque année, entre Juillet et Août, la paisible île Obuda sur le Danube est transformée en scène géante sur quelques 120 hectares. Pas moins de 600 concerts de musiques en tous genres.

Si le festival ne vous suffit pas, il ne vous reste qu’à prolonger la nuit dans l’un des Ruins bars, ces lieux underground qui promettent de faire la fête 24h sur 24 7 jours sur 7.

Festival de Guca en Serbie : la folie des trompettes Tsiganes

Le festival des trompettes de Guca n’est peut-être pas le plus connu des festivals musicaux en Europe, mais c’est probablement l’un des plus conviviaux et des plus authentiques. Dans le village de Dragocevo en Mokra Gora en Serbie occidentale, tout près près de la frontière bosnienne, chaque année, le deuxième week-end d’août, une ambiance de folie s’empare de Guca. Les fanfares venues de tout le pays et désormais de toute l’Europe assurent jour et nuit le spectacle.

Des dizaines de milliers de Serbes et de plus en plus de touristes viennent découvrir ce festival, où l’on organise un concours pour choisir le meilleur trompettiste. Clou des festivités après des journées musicales non stop, le concert de Goran Bregovic qui rejoue ses grands classiques en compagnie de avec son Orchestre des mariages et enterrements, avec lequel il sillonne l’Europe depuis le milieu des années 1990.

Oktoberfest à Munich : la plus grande fête de la bière au monde

Il faut avoir au moins assisté une fois dans sa vie à l’Oktoberfest pour comprendre la passion de la bière à Munich

Pourquoi assister au grand spectacle de l’Oktoberfest à Munich, fête de la bière bavaroise qui réunit durant les 2 dernières semaines de septembre plus de 6 millions de visiteurs?

En terme de destination tous publics où on mêle découvertes et drague, difficile de trouver un meilleur rendez-vous pour faire connaissance autour d’une Mass bier ! Quels sont les bons plans pour réussir votre fête de la bière bavaroise?

Bien qu’il y ait plusieurs fêtes de la bière en Allemagne notables à Stuttgart, Hambourg, et des versions plus modestes et authentiques en Bavière, on comprend vite que celle de Munich est sans équivalent… Et pour ceux qui préfèrent les ambiances plus familiales et intimistes, on préfère la Frühingsfest, la petite soeurs de la fête d’octobre, qui se déroule entre mi avril et début mai.

Buveurs de bière sous une tente d'Oktoberfest à Munich
Vous apprécié IDEOZ? Partagez avec vos amis!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

27 réflexions sur “Où faire la fête en Europe ? Top destinations et ambiances”

  1. Où faire la fête dans les Balkans en août entre jeunes?

    Bonjour,

    nous sommes un groupe de potes (20 – 23ans ) et nous souhaiterions partir 1 ou 2 semaines en été début aout.
    On pensait partir dans un des pays des balkans, mais nous ne savons pas vraiment ce que cela vaut. On cherche vraiment a faire la fête et trouver des activités de jeunes…
    De plus, on voudrais que ce soit assez simple à organiser, pas trop de prise de tête pour le voyage et l’hébergement. Quant au budget, on est assez large.

    Voila, auriez des conseils, des adresses, des retours d’expériences… même pour tout autres pays !

    Merci,
    bonne journée.

    1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Bonjour Maxime,
      Pour vous répondre au mieux, il serait nécessaire de savoir :

      > Comment comptez-vous y aller? En avion, voiture, train, bus?

      > Combien avez-vous comme budget par jour et par personne?

      > Combien êtes-vous?

      > Que voulez-vous faire en dehors de faire la fête?

      Dans l’attente de vos réponses, je dirais que le mieux serait d’aller en Croatie ou au Montenegro.
      Eventuellement en Bulgarie (vers Varna).
      Personnellement, je vous conseille la Croatie, dans la région de Pag, une île très réputée pour le fêtards. Il y a une plage nommée Zrce, dans la station de Novalja. Beaucoup de sports nautiques possibles. Pas mal d’idées de visites aux alentours (Zadar, Plitvice, excursions sur les Kornati, Krka ou Sibenik éventuellement).

      ZADAR est l’aéroport le plus proche de Novalja, et donc pas le moins cher pour les dessertes. En général, les vols les moins chers seront Arrivée – Départ Zagreb. A titre d’exemple il vous en coûtera au minimum 143 € pour une arrivée à Zadar (voir ici avec Croatia Airlines) contre 87€ pour une arrivée à Zagreb (voir ici avec Easyjet). Ne connaissant pas vos dates d’arrivée et de retour, j’ai juste fait une simulation au départ de Paris le 8 août. C’est plus cher si vous partez d’autres aéroports français. En revanche, de Suisse ou de Belgique, ça peut être plus avantageux. D’où partez-vous? Si vous partiez d’Allemagne (Franckfort, par exemple), vous pourriez aller avec Ryan Air pour 14€ environ par personne à Zadar.

      Au Montenegro, Budva est un peu le Saint Tropez local, ou encore Sveti Stefan, mais les prix sont plus chers que sur le reste du littoral. Depuis Kotor et ses environs, vous pouvez aller en Croatie pour une excursion à Dubrovnik ou même deux journées, avec la découverte des îles les plus proches comme celles des Elaphites ou Lokrum, aux abords de Dubrovnik. L’ambiance à Budva est un peu huppée, mais les bords de mer sont bien vivants. Les prix sont un peu moins chers qu’en Croatie.

      1. Bonjour,

        nous partirions de Paris sans problème. Nous avons également entendu parler de Novalja qui nous semble une bonne destination. En revanche, nous nous posons des questions sur les déplacements une fois sur place… notamment entre l’aéroport (Zadar ou zagreb) et Novalja.
        Nous souhaiterions quelques choses d’assez simple au niveau de l’organisation, le trajet est donc important.
        Nous sommes également ouvert à d’autres propositions, tel que le Montenegro.

    2. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Les possibilités sont nombreuses en CROATIE. L’une des autres îles très animées est HVAR, que l’on appelle aussi le « Saint Tropez Croate »; parce qu’il y a quelques années des people dont Caroline de Monaco y ont passé leurs vacances. Hvar est très facile d’accès depuis Split. L’idée peut être la même: passer 4 jours à Split, très agréable, avec une bonne ambiance nocturne très jeune et moins chère que Hvar, puis aller sur l’île. Il y a même deux îles que vous pouvez relier: BRAC (par exemple le village de Bol, il y a là la plus « belle » plage de Croatie et l’une des rares en sable : Zlatni Rat) et HVAR.

      Depuis Dubrovnik, l’idée peut être la même : 3 jours à Dubrovnik, 3 jours au Montenegro et 1 ou 2 sur une île comme Korcula. Cela permet d’associer les deux pays.

      Pour l’organisation, les choses me semblent assez simples : soit vous choisissez deux points et vous restez 3-4 jours à Novalja sans trop bouger et3 – 4 jours pour du tourisme vers Zadar. De Zadar, qui est aussi animée en Août avec beaucoup de cafés très sympas, vous avez la possibilité de visiter Sibenik, le parc de Krka, Primosten, Biograd, ou les îles Kornati.
      Ensuite, vous pouvez simplement rejoindre Novalja pour simplifier le séjour. A 4, le plus avantageux reste une location de voiture. Dans les 45€. C’est plus souple, plus pratique. Vous la louez pour vos visites et ensuite, vous allez sur Novalja.

      1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

        Franchement, je suis tout sauf fan de Durres. Je ne suis donc pas la bonne personne pour vous répondre. Pour moi, ça n’a rien de comparable avec les autres destinations qui sont déjà tournées vers les activités que vous recherchez. En revanche, je trouve que pour découvrir l’Albanie, il faut déjà un minimum connaître les Balkans et ne pas y aller pour la plage et la fête uniquement. Ca n’engage que moi.

  2. Bonsoire, je pars en aout cette été avec un ou deux ami nous partirons en pologne tous simplement pour boire faire la fête les discotjéque bar ect… qu’elle ville? 8) Merci d’avance.

  3. Bonjour, nous sommes 4 gars de 25 a 30 ans, nous voudrions partir faire la fête durant les vacances d’avril, du 25 au 4 mai, vers l’europe de l’est.
    J’ai déja été a Sunny Beach mais c’était en fin d’été.
    Ca serait les pays comme la bulgarie, roumanie ou ukraine, au bord de la mer noire, auriez vous des conseils, par exemple savoir si ca le fait d’y aller au mois d’avril ? S’il y a des formules tout compris etc …?
    merci de votre réponse
    antoine

  4. Bonjour.

    Je voudrais partir une a deux semaines avec 1 ou 2 potes(moyenne d’age= 25 ans).
    On aime aller dans une très grande ville ou il y a beaucoup d’ambiance et ou l’on peut faire connaissance avec la population en faisant la fête tout les soirs (objectif numéro 1),et pas trop de tourisme.
    Ce serait surement en Octobre ou en Septembre.
    Qu-est ce qui serait le mieux:
    -Prague
    -Belgrade
    -Budapest
    on m’a aussi parlé de Zrce en croatie mais cela sera t -il bien en septembre (j’ai l’impression que c’est la folie que pendant juillet-Aout).
    Merci de ta réponse.

  5. Bonjour,

    Nous sommes plusieurs amis à avoir 30 ans en 2011. Nous souhaitons donc partir faire la fête, draguer, boire jusqu’à plus soif dans une ville “insolite” loin des Barcelone, Ibiza, Prague, …que nous avons déjà testés.

    Cependant difficile de se faire une idée précise sur nos destinations présélectionnées : Croatie, Bulgarie, Macédoine, Monténégro.

    Le voyage serait en septembre.

    Merci pour vos conseils avisés.

    DUREE du voyage (hors déplacement jusqu’au pays) : 2.5-3

    Transports dans le pays : En avion, En bateau, En bus, En ferry, En train, A pied

    Comment voyagez-vous? : Entre amis

    Catégories d’âge : 25 – 59 ans

    Budget : Standard
    Budget maximal par personne : 700 Euros

    STYLE DE VOYAGE : Aventure, Insolite, Farniente

    CENTRES D’INTERET : Mer

    OCCASION DU VOYAGE : Anniversaire

    RYTHME DE VOYAGE : Express

    Sortie des frontières : Oui

    Visites sur le trajet? : Non

    Type d’hébergement : Hôtel, appartement, villa

    Changement d’Hébergement? : Non

    1. Sandrine Monllor

      Bonjour VL,
      A mon sens, quand on veut vraiment sortir des sentiers battus, l’une des villes très sympas auxquelles on ne pense jamais, c’est BELGRADE. C’est une ville vraiment dynamique et les Belgradois sont accueillants, très fêtards. Après, tout dépend déjà du type de fêtes que vous cherchez… Vous avez plusieurs lieux à envisager : les bateaux sur la Sava, du côté de Dorcol, ou le quartier Bohème, la rue Strahinjica Bana surnommée “silicone Valley” où se rejoignent les jeunes “branchés” de la ville… Découvrir d’autres propositions ICI

  6. bonjour, ben merci beaucoup pour l’invitation, du coup je suis deja parti et revenu… mais pas dans l’est… mon amis voulais pas partir aussi loin de plus que les billets, etrangement a ce que je pensai pour un moi de novembre sont quand meme assez cher… en tous cas merci a vous deux pour l’invitation et les informations… c super gentil!!!

  7. Salut Julien

    Tu cherches un pays de l’est pour faire la fete pas cher et rencontrer des gens sympas. Ca depend ce que tu entends par faire la fete? Un peu au sud, un climat, encore agreable, et oui des gens sympas. La Macedoine bien sure…Strumica en particulier… Si tu passe jusque par ici et si tu cherches quelqu’un qui parle francais et qui aimes les echanges, nous nous ferons un plaisir de t’acceuillir et te faire decouvrir le pays.
    Nous avons eu tout l’ete de gens de couchsurfing et il y en a pas un qui n’a pas aime ce pays magnifique au centre des Balkans…Et notre petit coin de paradis…
    Bon voyage Julien…

  8. Sandrine Monllor

    La Pologne est aussi vraiment belle, mais côté ambiance, cela reste en général très sage, pas forcément très animé en hiver ; nuit tombant tôt et climat très froid n’aidant pas mais bon, le catholicisme a tendance à dominer toute la société et cela s’en ressent. Sinon, deux villes clés : Krakow qui est magnifique à découvrir et Varsovie, reconstruite après la guerre mais au centre très facile à découvrir avec quelques bonnes adresses…

  9. Sandrine Monllor

    Je connais assez bien l’Europe de l’Est et pas mal celle de l’Ouest…

    A éviter en ce moment : Kiev ou Lviv… La situation sanitaire est mauvaise avec la grippe A et le froid et cela complique l’entrée en Ukraine.

    Riga est une ville très jolie et trop souvent au détriment de de Tallinn… Il y a une réputation très “chaude”, c’est devenu un peu l’une des capitales du tourisme sexuel “consenti”… si je puis dire. Beaucoup de clubs, de strip-teases etc… Certain quartiers sont même à éviter (mafia, etc), mais dans le centre l’ambiance ne pose pas problème et est plus “classique”.

  10. ah ben dit moi tu a l’air d’avoir vraiment bien voyager… c’est bien ca… je t’ecoute avec GRAND plaisir alors, si tu as encore d’autres idées…

  11. super, tes informations sont tres interessantes, il me reste a trouver maintenant un vol, merci beaucoup et bon courage a toi et a ton site…

  12. Sandrine Monllor

    Côté deux capitales en quelques jours : vous pouvez sans problème viser Ljubljana et aller visiter Zagreb (pourquoi pas?) ou encore aller à Tallinn en Estonie et faire une excursion dans le Nord à Helsinki. En quelques heures, vous avez moyen de vivre deux expériences en un voyage et c’est aussi pas mal du tout.

    Ljubljana a une vie nocturne surtout localisée dans les pubs, cafés et boîtes du centre piétonnier, mais les prix restent un peu élevés à mon sens par rapport aux précédentes suggestions.

  13. Sandrine Monllor

    Côté coût de la vie : Bucarest, Sofia (hors hôtels) sont probablement les villes les plus accessibles, avec Sarajevo, puis éventuellement Belgrade où les prix augmentent quand même, mais où l’ambiance est vraiment sympa quand on veut changer d’air, découvrir autre chose, rencontrer des locaux et pas seulement des touristes.

  14. Sandrine Monllor

    Ok ça peut changer des choses alors… Il faut quand même tenir en compte deux choses :
    – les prix même chez l’habitant en capitale ne sont pas forcément “donnés” comme on l’entend souvent
    – à l’est, il fait nuit très tôt à cette saison, donc les journées seront courtes et peut-être très froides selon où vous allez…

  15. merci de repondre aussi vite…
    je ne pars pas pendant les fetes, mais en plein moi de novembre… vivre a “la rache” dans une auberge de jeunesse ou chez l’habitant m’interesse… je crois que les resto ou les pubs sont quand meme pas trop cher commparer a nice…
    une idée j’en ai aucune, je suis en train de regarder les vols sur easyjet… suivant le prix, ca pourra aussi surement m’aider a trouver un pays…
    et non, je ne compte pas faire que la fete, mais mon principal interet de voyager et de rencontrer du monde, voir un autre esprit et une autre culture que la france…

  16. Sandrine Monllor

    Déjà pour les villes on peut prendre les capitales et voir un peu en synthèse :

    Prague : ambiance de folie, mais énormément de touristes, et donc des prix élevés (malgré tout ce qu’on peut en dire et lire sur les forums), vous pouvez y aller n’importe quand et il y a tellement de visites qu’on ne peut même pas les énumérer

    – budapest : un peu moins d’ambiance et des prix à peu près similaires donc assez chers en contexte de fête. Budapest a un côté très chic avec les réveillons dans les grands hôtels … mais pas seulement !

    – bratislava : le compromis entre les deux… Les week-ends, c’est l’invasion de britanniques qui viennent faire la fête à moindre coût toute l’année car il y a une ligne spéciale très peu chère et Bratislava essaie de se construire une réputation de fête… Surtout aller dans les pubs. Pour ne pas croiser d’étranger il faut s’éloigner du grand centre.

    – Ljubljana : beaucoup trop chère même en pension. Accessible éventuellement en auberge de jeunesse mais je crains que ce soit un peu tard pour les réservations. Il n’y en a pas beaucoup donc elles sont prises d’assaut. L’ambiance se situe au réveillon sur la place principale près de l’église franciscaine et du triple pont. Le centre est aussi piétonnier et assez sympa. Les prix rejoignent progressivement ceux de l’Ouest donc financièrement ce n’est pas un bon plan, mais la ville présente l’avantage d’être facile à visiter et d’offrir des idées d’excursions en transport en commun (Postojna, Bled)

  17. Sandrine Monllor

    Bonjour Julien, je commence à peine à remplir ce sujet, donc ta question va beaucoup m’y aider.

    Je pense que mes réponses vont dépendre de tes informations. Il faut savoir que les prix augmentent souvent beaucoup pendant les fêtes, donc l’illusion de pays bon marché est à oublier…

    Aviez-vous déjà une idée même très vague de la destination?

    Comptez-vous faire du tourisme en même temps (question un peu bizarre mais certains ne veulent faire que la fête et du coup, leur intérêt pour les visites est nul)?

  18. Bonjour,
    tous d’abord ton site est vraiment sympa, tres bonne idée…
    je souhaiterai partir dans un des pays de l’est car ce sont des pays que je ne connais pas du tout, en plus ce sont des destinations peu couteuses et de fetes… mais ou partir ???
    je souhaite partir la, d’ici les 15 prochains jours, avec une amie, juste profiter de 2 ou 3 jours et faire la fete!
    alors OU et QUAND? (vaut meux partir en week end ou dans la semaine c’est tout aussi bien?)
    merci pour vos reponses…
    julien

  19. Sandrine Monllor

    Plus insolite car on y pense rarement, la ville de Belgrade, capitale serbe est une excellente idée pour conjuguer tourisme et sorties nocturnes sur un petit périmètre et dans une ambiance vraiment agréable et simple, sans trop de touristes. En effet plusieurs lieux sont tout indiqués : la rue piétonne principale Knez Mihailova, de même que la rue du quartier bohème et tout près ce que l’on nomme la “Silicone Valley” (rue Strahinjica Bana)… ; bon chic bon genre, qui est le rendez-vous des jeunes.

    A Belgrade, il y a également des soirées dans les péniches de la Sava.

    En savoir plus sur la vie nocturne…

  20. Sandrine Monllor

    Prague est l’une des destinations préférées des touristes pour faire la fête aujourd’hui. Si la ville est bondée de touristes en centre-ville, il est possible de s’éloigner un peu et d’apprécier les charmes de pubs et de cafés sympas. Les consommations sont à prix acceptable malgré une hausse constante à cause du tourisme massif. Les pubs sont nombreux, mais vous trouverez essentiellement des étrangers si vous restez entre la Vieille Ville et Mala Strana… Du coup, pour les rencontres, cela risque d’être assez insatisfaisant.

    Coût : moyennement élevé
    Meilleure période : toute l’année
    Public : tout public
    Intérêt des sorties : 8/10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *