Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Latgale, une région culturelle et historique en Lettonie


La Latgale est l’une des quatre régions historiques et culturelles de la Lettonie, reconnues par la Constitution lettone.

Latgale, une région à l’histoire particulière en Lettonie

La Latgale se trouve au sud-est de la Lettonie et a des frontières communes avec la Russie, le Bélarus et la Lituanie. Sa capitale administrative est Daugavpils (101 000 habitants), mais son cœur est Rēzekne (Latgales sirds). Elle se distingue du reste de la Lettonie par sa forte minorité russe et sa religion catholique.
A l’origine, le territoire actuel de la Latgale était habité par des tribus baltes orientales, dont le langage donnera naissance au Latgallien moderne (encore parlé) et au Letton. Comme le reste de la Lettonie, la Latgale a subi les invasions de tous ses voisins.

latgale lacs Lettonie
Paysage de Latgale

Le tournant se produisit pendant le Guerre de Livonie (1558 – 1583), pendant laquelle la Latgale fut annexée (1559) par le Grand-duché de Lituanie. Le Tsar Ivan IV (le Terrible) y renonça définitivement en 1582 par la Trêve de Jam Zapolski.
En 1621, alors que la plus grande partie de la Livonie était cédée à la Suède, la Latgale resta vassale de la République des Deux-Nations polono-lituanienne. Elle sera connue depuis lors sous le nom d’Inflantie polonaise. C’est à cette époque que le dialecte Latgallien sera influencé par le Polonais et se développera séparément du Letton. Cette longue période polono-lituanienne (1559 – 1772) explique également que la Latgale soit restée catholique.


La République des deux Nations en 1635

Car, en 1772, la Latgale fut annexée par l’Empire russe et en 1865 commença une période de russification pendant laquelle le Latgallien (écrit en écriture latine) fut interdit.
En 1917, le Congrès de Rēzekne était partagé entre partisan d’une autonomie au sein de l’Empire russe et réunification avec le reste de la Lettonie. Finalement, la déclaration d’indépendance du 18 novembre 1918 stipulait que la Latgale faisait partie de la République de Lettonie, ce qui ne fut reconnu qu’en 1920 par la Russie soviétique.
En 1944, au début de la deuxième occupation soviétique, la partie orientale du district d’Abrene fut incorporée à la Fédération de Russie. Ce n’est qu’en 2007 que la Lettonie renonça à réclamer cette portion de son territoire, rebaptisée par les Russes Pytalovo. 


Pyatalovo / Abrene 

Aujourd’hui, on parle de la Latgale car elle est sur la liste des objectifs potentiels d’une Russie expansionniste. Il se dit même que certains s’y livreraient déjà à de la propagande pro-russe dans les régions frontalières de la Russie et prôneraient même un rattachement à la Fédération de Russie.
Mais s’en saisir ne sera pas si facile qu’en Crimée car la Lettonie est membre de l’Union Européenne et surtout de l’OTAN. Et il n’est pas sûr que les Latgalliens / Lettons, même russophones, aient envie d’être « sauvés » par Vladimir Poutine !  


Drapeau de la Latgale

Envie de visiter la Lettonie et de découvrir le Latgale ?

Agence de voyage Lettonie


Découvrir le blog de Gilles en Lettonie


Partager

A propos de l'auteur

Découvrez le blog Gilles en Lettonie : La Lituanie, la Lettonie, l'Ukraine et leurs environs, vus par un retraité Français, amateur d’Histoire...

Leave A Reply