Voyagez curieux à votre mesure! Préparez le séjour parfait en Europe grâce aux conseils et expériences des voyageurs sur le guide et forum IDEOZ

Harrison’s Flowers ; un mélodrame convenu sur la guerre entre Croatie et Serbie



Posté en BALKANS


    • Admin bbPress
      Sandrine Monllor (Fuchinran) Sur #160787

      Harrison’s Flowers/ Les fleurs d’Harrison est un film français que l’on pourrait largement prendre pour un drame de guerre hollywoodien, tant il mélange le mélodrame et les scènes de combat sans ligne. C’est l’une des rares fictions consacrées à la guerre d’ex Yougoslavie opposant les croates et les serbes avec pour toile de fond la bataille de Vukovar et rien que pour cela, il mérite d’être vu, car il explique bien pourquoi la ville de Vukovar est restée comme une ville martyre et un symbole d’une indépendance chèrement gagnée par les croates au prix de cinq ans de guerre.


      En 2001, ce film avait été globalement salué par la critique car il évoquait une guerre civile qui avait assez peu attiré l’attention malgré la situation des pays au coeur de l’Europe… La guerre de Bosnie inspirera bien plus de cinéastes en Europe, aux USA comme dans les pays qui ont été déchirés de l’intérieur. J’avais vu Harrison’s Flowers à l’époque de sa sortie et n’avais déjà pas été vraiment convaincue, mais quelques années après mes premiers voyages en Croatie, il m’avait néanmoins touchée et interpellée. En le revoyant 15 ans plus tard après avoir vu à peu près tous les films traitant des guerres d’ex Yougoslavie, je suis encore plus déçue et sceptique, surtout aujourd’hui que j’ai essayé de découvrir un peu mieux ces divers pays.

      Harrison’s Flowers aborde la guerre à ses prémisses quand elle n’est encore qu’un conflit régional considéré comme mineur pour ne pas dire sans grand intérêt pour les médias, d’autant que la région ne présente pas d’intérêt économique… Entre ode à la poignée de reporters de guerre courageux pour ne pas dire héroïques qui ont risqué leur vie pour informer et mélodrame un peu convenu, les protagonistes sont embarqués dans les affres et les horreurs d’une guerre civile montrée à grand renfort de scènes violentes. Leur route jusqu’à Vukovar, ville ravagée par trois mois de siège, est ponctuée de multiples dangers.

      Harrison’s Flowers entre la cruauté de la guerre civile et sentimentalisme 

      La mise en scène trop classique et brouillonne enchaîne les situations et les scènes invraisemblables voire parfois grotesques … Certes, leur rythme effréné vise à créer du sensationnalisme facile sans souci de vérité historique ni de crédibilité, mais à trop vouloir en faire, parfois, on perd ses objectifs. La violence de nombreuses scènes parfois assez crues confirme la cruauté de ce que peut être un conflit ethnique et une guerre d’indépendance.

      adrien brody harrison's flowers

      Les bonnes intentions du réalisateur auraient pu faire de ce film une sorte de documentaire de guerre s’il n’avait pas succombé à la tentation facile du manichéisme. Mieux vaut donc en retenir l’hymne aux journalistes et photographes qui se sont sacrifiés pour faire connaître un conflit trop longtemps peu médiatique! L’aspect mélodramatique et le scénario cousu de fil blancs saupoudré d’une fin à l’eau de rose comme l’aiment les Américains, fait oublier l’oeuvre mémorielle sur cette partie de la guerre d’indépendance. Le casting reste assez pertinent que ce soit Andie Macdowell en femme amoureuse et obsédée par sa quête personnelle ou Adrien Brody en photographe cynique jouant les têtes brûlées!

      Très imparfait, Harrison’s Flowers avait la prétention de s’attaquer à un sujet aussi difficile que douloureux : la guerre qu’il effleure grâce à quelques banalités sans apporter de profondeur ou d’informations utiles à son contenu, ni changer les codes du genre … Si au niveau de l’approche sentimentale et émotionnelle le réalisateur en fait des tonnes, on est guère mieux informé sur la guerre de Croatie après 2 heures de film et c’est bien dommage!

      Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée? » Créez un sujet ou posez une question ICI (sans inscription)

Répondre à : Harrison’s Flowers ; un mélodrame convenu sur la guerre entre Croatie et Serbie
Vos informations: