140 vues

Mots voyageurs et voyage des mots

0

L’origine du toponyme ? L’origine étymologique du mot ?

Les origines de cette onomatopée ?

Voilà de quoi meubler un voyage avec nos fidèles compagnons. Les mots !


Almanach : 1303 (en 1328 anemalhaç). Du lat. médiéval almanach, emprunté à l’arabe d’Espagne manâh, d’origine incertaine ; la source du mot paraît être syriaque l-manhaï « en l’année prochaine », qui a probablement servi aussi à désigner des tables du temps publiées au commencement de l’année lunaire. En passant à l’arabe, la préposition syriaque l- a dû être confondue avec l’article arabe al, d’où le mot arabe al-manakh, attesté en Espagne, qui a été l’intermédiaire. Almanach est devenu européen : ital. almanacoo, all. Almanach, etc.

Ambre : Vers 1260. Emprunté, probablement par l’intermédiaire du lat. médiéval ambar, à l’arabe ‘anbar, propr. « ambre gris », ital. ambra, all. Ambra, angl. amber.

Amiral : Ne paraît pas, sous cette forme, être antérieur au XVIe s. Au Moyen Âge, formes variées : amiré, –raut, –rant (encore au XVIe s.), –rail ; cf. de même ital. ammiraglio, esp. almirante. Emprunté à l’arabe amîr « chef », avec une terminaison mal éclaircie [amīr al bahr !].

Signifie d’abord « chef des Sarrasins ». A pris le sens de « chef d’une flotte » à la cour des Normands de Sicile. La forme admiral, usuelle au XVIe s., est attestée dans un texte français écrit en Angleterre (1305) ; il s’y rattache aussi l’angl. admiral et l’all. Admiral.

Baobab : 1751. Déjà en 1592 dans une histoire naturelle de l’Egypte écrite en latin, sous la forme bahohab, désignant le fruit. Emprunté à l’arabe bu hibāb « fruit aux nombreuses graines ».

Café : XVIIe s. (d’abord cahoa, 1611, de l’ar. cahwa ; ensuite caüé, 1633). Emprunté au turc kahwé, qui vient de l’arabe kahwa. L’usage du café s’est établi et développé à Paris vers 1669, quand l’ambassadeur turc Soliman Muta Ferraca l’introduisit à la cour ; c’est à lui qu’est due très probablement l’introduction du mot sous sa forme turque. Les lieux publics où on le consommait ont été installés à Paris peu après. On relate que le premier café fut ouvert en 1654 à Marseille. Le français populaire caoua, 1888, vient de l’argot militaire, qui a pris la forme arabe dans les armées d’Afrique.

Estragon : 1564. Altération de targon (1539) emprunté, par l’intermédiaire du latin des botanistes tarchon, tarcon, à l’arabe tarkhoun (qui vient du grec dracontion « serpentaire ») ; de même ital. targone, etc.

Limon : « Variété de citron », 1314. Le citrus limonumne semble pas avoir été connu en Europe avant les Croisades. Les croisés rapportèrent aussi d’Orient le nom arabo-persan de ce fruit, lîmûn. Une autre variété lime, 1663 (une 1re fois en 1555), vient du provençal limo, emprunté lui-même à l’ar. lima, d’où aussi l’esp. lima.

Sucre : XIIe s. Emprunté à l’ital. zucchero, emprunté lui-même à l’ar. soukkar ; celui-ci vient de l’Inde (en sanskrit çarkarâ, propr. « grain ») par l’intermédiaire de la Perse, où le sucre a été raffiné ; d’où, au Ier s. après J.-C., le gr. sakkharon, le lat. saccharum. Employé d’abord uniquement dans la médecine, à cause de sa rareté, le sucre ne devient un article de consommation que depuis que les Arabes se mirent à planter la canne à sucre en Andalousie et en Sicile. La fabrication du sucre fut perfectionnée surtout dans cette île et Frédéric II en favorisa le développement. L’exportation de Sicile porta le mot arabe dans les pays chrétiens (à l’exception de l’Espagne, qui dépendait de la fabrication andalouse, d’où l’esp. azucar et le port. açucar), d’où l’ital. zucchero, le fr. sucre, l’all. Zucker, l’angl. sugar.

Talisman : 1637. De l’ar. vulgaire tilsam (en ar. classique tilasm), emprunté lui-même au grec telesma au sens de « rite religieux » (qui est de basse époque) ; d’où aussi l’ital. talismano, l’esp. talisman, etc. Les formes romanes s’expliquent par le duel ar. tilasmân, avec métathèse des deux voyelles i et a. Talisman « docteur de la loi, prêtre musulman », en 1546, remonte, par l’intermédiaire du turc, au persan dânichmand « savant », qui désignait spécialement les prêtres musulmans.

Zéro : 1485 ; dérive du mot arabe « sifr » qui enfanta plus tard « chiffre » !déjà en 1512 au sens d’ « homme nul ». Emprunté, quand le « chiffre », qui signifiait d’abord « zéro », a pris son sens moderne, à l’ital. zero, 1494, d’abord zefiro, ancienne transcription de l’ar. sifr, qui a pu se maintenir à côté de cifera (V. chiffre) en raison de la différence de sens des deux formes.

Janvier : vient de JANUS, dieu romain du Commencent. (Janvier commence l’année.)

Mai : Le mois de mai vient de MAIA, divinité italique, fille de Faunus et de Vulcain, assimilée par les grecs à la déesse du même nom, fille d’Atlas et de Pléioné, et mére d’Hermès.

Minerve : vient de MINERVE, la déesse romaine de la Sagesse et de l’intelligence. (Une minerve est appareil orthopédique qui maintient la tête. Sa fonction peut rapeller le port majestueux de la tête de la déesse.)

Morphine : fut découverte simultanément en 1804 par Séguin et Courtois, mais c’est à F. W. Sertürner, pharmacien allemand de Hanovre, que revient le mérite  d’avoir vu que la substance cristallisée isolée était un alcaloïde « alcali végétal ». C’est le premier alcaloïde connu et Sertürner le nomme aussitôt morphium car ses effets rappellent le dieu des songes de la Grèce antique, Morphée.

Bon voyage!



Partager

A propos de l'auteur

Journaliste reporter : reportages socio-ethno-économico-politiques sur 185 pays, parus dans différents journaux de langue française dans plusieurs pays. Rédacteur en chef de la revue culturelle ASTROLABE diffusée dans 189 pays du monde par abonnement Membre du CIGV. Nombre de pays visités : 190 (août 2009).____________________________________________________________________________________________Le blog de El Greco

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!