178 vues

Les Philippines ; le soleil, le sourire, la nature : pot-pourri de photos …

7

philippinesPot-pourri photographique de mon voyage aux Philippines…

Bon voyage virtuel…

philippines

philippines

philippines

philippines

tortue aux philippines

Une des choses qui m’a le plus marquée aux Philippines est le sourire et le caractère avenant des Philippins. Pour vous donner une idée, quand on se baladait dans les rues de Manille la veille de notre départ, on a fait un tour dans des quartiers historiques mais très pauvres, plusieurs personnes vivant à même le trottoir nous ont souhaité « Merry Merry Christmas po » en éclatant de rire, comme ça! Le pays étant très catholique, une fièvre de Noël s’était emparée du pays en ce dernier samedi avant les fêtes…

La plupart des Philippins sont extrêmement gentils et avenants. En plus la communication est facilitée par le fait qu’ils parlent pratiquement tous anglais.

J’ai lu que les Philippins seraient un des peuples les plus heureux au monde, malgré des conditions de vie très très dures pour certains. De ce que j’ai pu observer ce bonheur se traduit par beaucoup de sourires donc, par de nombreuses chansons, par une ambiance souvent chaleureuse et détendue, même dans une mégapole comme Manille.

Ci-dessous quelques photos prises dans le village de pêcheurs près de notre hôtel.

Ce que j’ai aussi énormément apprécié lors de mon voyage est Mère nature, tout simplement. Nous avons donc passés 6 jours sur l’île de Popototan, dans le groupe de Busuanga au nord de Palawan (ci-dessous en rouge).

L’observation du ciel sous toutes ses coutures était une de nos principales activités: soirées sous les étoiles, levers de soleil, couchers de soleil…

Notre hôtel était orienté plein Est et on s’est payé une tranche de levers de soleil. Il fallait certes se lever à 5h30, mais cela valait vraiment le coup… A vrai dire on avait une magnifique vue depuis notre case en bord de mer, ce n’était pas non plus trop difficile !

Meilleurs morceaux:

Pendant nos 6 jours de farniente à Popototan, nous ne nous sommes quand même pas limités à l’observation du ciel. Les balades ont aussi eu la part belle dans notre programme. Car non seulement les îles philippines sont des paradis aquatiques, mais elles ont aussi une flore magnifique, entre mangrove et forêt équatoriale pour la plupart…

Nous sommes aussi sortis de notre petite île pour aller sur l’île de Coron, située à 2 heures de bateau de Popototan, pour y apprécier les lacs qu’elle renferme. Lac Barracuda, Twin lagoon, lac Kayagan, source chaude naturelle… les intérêts de cette île ne manquent pas !

La vie en bleu

L’île de Popototan est entourée d’une barrière de corail… Et bien sûr, une des activités incontournables quand on est  à 50 mètres d’un tel endroit est le snorkeling.

Le snorkeling est une sorte de plongée avec tuba et sans bouteille d’oxygène. En gros, on passe des heures la tête au ras de l’eau à observer la vie sous-marine à travers son masque, et plus précisément les coraux et la vie des poissons. Sans exagérer, j’avais vraiment l’impression d’être dans un aquarium ou dans le film Nemo… C’était d’une beauté à couper le souffle et d’un calme extrêmement relaxant.

Les coraux que j’ai vus sont totalement préservés, car difficiles d’accès. Mais comme tous les coraux du monde ils sont menacés par le réchauffement climatique. Seulement quelques degrés en plus, et ils mourront. A vrai dire leur fin est déjà programmée…

Je n’ai pu garder les images de ces beautés que dans ma tête, mais je partage avec vous quelques autres beautés prises au ras de l’eau…

Cette tortue de mer est une des choses les plus touchantes que je n’ai jamais vues. C’est un bébé qui vient de naître et je l’ai vu lors d’un lever de soleil, luttant contre tout ce qui l’entourait pour rejoindre les grandes eaux. Car les bébés tortues sont seuls au monde: leur mère pondent dans le sable et s’en vont. Dès qu’ils naissent, ils n’ont que leur instinct et la chance pour survivre, à vrai dire leur chance de survie se situe entre 70 et 90%…

Après notre semaine à buller à Popototan, nous avons terminé notre séjour aux Philippines par une nuit et une journée à Manille, où une amie nous attendait. Drôle de choc: après le calme, la mer à perte de vue, le ciel bleu et des beautés naturelles de tout côté, nous nous sommes retrouvés dans une mégapôle polluée, bruyante et grise à tous les niveaux.

Et c’est là qu’on mesure à quel point les Philippins sont inégaux. Alors que pour certains c’est grosse voiture, villa, et j’en passe, pour d’autres il ne reste que le trottoir. Première fois de ma vie que je vois tant de misère aux abords des rues d’une capitale. Et cela contraste d’autant plus qu’il y a aussi de très beaux quartiers, dont Makati, le coeur financier de Manille ou bien Green Belt, le nouveau centre commercial où l’on trouve toutes les marques de luxe possibles et où l’on tire des feux d’artifices…

Intramuros, le centre ville historique datant de l’époque des Espagnols, est quant à lui laissé à l’abandon, sans rénovation et avec des infrastructures très peu développées.

Intramuros

Intramuros

Makati, le centre des affaires

Green Belt

Les Philippins ne semblent pourtant pas trop affectés par tant d’injustices, peut-être est-ce la foi qui les aide à rester optimistes ?

Pour rendre juste aux Philippins de Manille, je terminerai la description de cette ville par un inventaire d’épithètes: Manille est sale, polluée et bruyante, mais aussi souriante, joyeuse, et avenante…

Je ne mettrai qu’un seul point en avant: la joie de vivre des Philippins. Je m’en étais déjà rendu compte dans mon ancien travail, j’étais enseignante dans l’école internationale de Changzhou, et trois de mes collègues étaient Philippins. Ils étaient très souvent en train de chanter, toutes sortes de mélodie, et très souvent en train de plaisanter et de se raconter des histoires drôles dans de grands éclats de rire. C’était extacement comme cela aux Philippines ! Toutes l’équipe de notre hotel était tout sourire avec nous, et tout le temps en train de se marrer en cuisine. Dans la rue, les gens chantaient très très souvent. On a été accostés bien plus d’une fois pour nous souhaiter joyeux noel…Ca fait un peu cliché raconté comme cela; mais c’est la première fois que je rencontre tout un peuple avec une telle vitalité et une telle joie de vivre.

Je vous laisse avec quelques photos de jeepneys et maisons qui reflètent bien cet état d’esprit et vous l’aurez compris, je vous conseille vivement de découvrir ce pays méconnu…

http://www.vuesdechine.com

http://www.vuesdechine.com



Partager

A propos de l'auteur

Pendant 4 ans j'ai côtoyé la Chine, de près ou de loin, dans mon travail, mes voyages et mes loisirs; je suis devenue "voyageuse sédentaire" en Chine. Je souhaite partager ma passion, mes impressions, mes vues et entrevues. Subjectives inévitablement, mais sincères aussi.N'hésitez pas à laisser vos commentaires dans les billets, ils seront toujours les bienvenus !Ye Lili----------------------------------------------------------------------------------------------------------- Le voyage pour moi, ce n'est pas d'arriver, c'est partir. C'est l'imprévu de la prochaine escale, c'est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c'est demain, éternellement demain. (Roland Dorgelès)--------------------------------------------------------------------------------------------------------- Curieuse Voyageuse

7 commentaires

  1. Suzanne Nadeau on

    Très belles photos , ça donne le goût de faire le voyage, mais climat politique et climat tout court instables. Je crois que les gens du peuple Philippin malgré toutes leurs malchances en 2009 conservent leurs sourires et c’est de voir les jeunes gens de 20 ans et plus qui prennent soin de leurs parents et prennent à coeur leur famille toute entière .

    Exemple à donner à tous les jeunes de la Planète.

    P.S. Ye lilli s.v.p. communiquer avec moi j’ai besoin d’informations entre nous deux.

    Merci

    Suzanne.

  2. Suzanne Nadeau on

    J’ai effectué une croisière au début du mois de décembre et le personnel était à majorité Philippin. Que de beaux sourires nous avons eu qui ont touché notre coeur. C’est un peuple tellement accueillant, souriant, c’est naturel chez eux je crois qu’ils naissent avec un sourire aux lieux de pleurs.

    J’ai appris le mot Salamat ( MERCI) et je l’ai employé le plus possible, l’étonnement lorsque je le disais et la joie dans leurs yeux.

    pPour ma part je me suis fais une amie qui demeure aux Philippines et nous correspondons par e-mail tous les jours (son époux travaille sur le bateau sur lequel j’ai fait ma croisière et je me suis lié d’amitié avec lui).Peuple à découvrir et d’une sagesse bien orientale.

    Suzanne N.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!