Louer une voiture en Croatie : attention aux frais cachés et prix trop bas qui sont trompeurs!



Posté en CROATIE


    • Admin bbPress
      Sandrine Monllor (Fuchinran) Sur #196149

      Vous êtes nombreux à prévoir de louer une voiture en Croatie et à rechercher LE bon plan, le petit prix qui fait penser qu’on fait une super affaire.Il y a deux jours j’ai fait une simulation pour une location depuis Split pour des voyageurs qui me demandaient de l’aide sur mon tchat IDEOZ car ils étaient perdus dans les offres et n’étaient pas sûrs que le prix très bas soit pour l’ensemble du séjour ou à la journée.

      Départ de Split- Retour à Split : prise le 5 mai à 22h30 après arrivée à l’aéroport à 22h, retour le 10 mai à 16h, âge 24 ans, volonté d’aller à Dubrovnik et à Hvar.

      Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres pour attirer l’attention sur la nécessité de ne pas retenir que le prix affiché sur internet lors des réservations de voiture de location. Et surtout se méfier triplement lorsqu’on obtient des prix défiant toute concurrence.

      J’ai utilisé un comparateur très connu Skycanner (double intermédiaire), probablement celui qui a le plus gros stock d’offres.


      Analyse du prix de base et du prix final sur Skycanner

      Voici l’offre théorique obtenue qui intéresse la personne qui avait fait une autre recherche et avait obtenu un prix de 107€ sur une agence locale (tout compris) Adriagate que je recommande malgré son statut d’intermédiaire car elle s’engage sur les conditions de la réglementation croate et sur un site de brockers (intermédiaire international rassemblant des milliers d’offres) Autoeurope un prix de 58€.

      Sur Adriagate le prix de 107€ est net. La recherche est effectuée en mars, donc l’agence inclut automatiquement l’emprunt des ferries et le passage de Neum. Il n’y a pas de frais cachés à rajouter à moins de vouloir voyager en Bosnie et au Montenegro. Adriagate prévoit une couverture Smartcover incluant cette assurance pour un supplément de 40€ en général, donc même si vous payez, vous bénéficiez d’une assurance plus complète avec une franchise limitée à 150€ contre 850€ et vous n’avez pas à rajouter des forfaits pour les deux autorisations qui sont facultatives dans toutes les agences internationales et facturées au forfait ou au coût journalier.

      Alors pourquoi trouve-t-on une voiture à 35€ proposée par Sixt via Skycanner en passant par BSP … ?

      offre voiture de location en croatie a petit prix

      Là où il faut être vigilant, c’est précisément quand le prix est très bas à une saison où il y a déjà du tourisme. Dans le cas de nos voyageurs, quatre ajouts doivent être faits au prix à la réservation sous peine de payer plus cher auprès de l’agence locale de la compagnie internationale Sixt qui applique donc d’éventuelles conditions spécifiques, différentes de celles des agences croates :

      1 ⇒ 45€ pour passer par la Bosnie (Neum) pour se rendre jusqu’à Dubrovnik

       

      2 ⇒ 50€ pour couvrir les risques en tant que jeunes conducteurs

       

      3 ⇒ Prise en charge tardive facturée

       

      ⇒ Frais d’immatriculation obligatoire et encore plus pour le transit des frontières soit 35€ dans l’agence en question (ils sont variables, en général autour de 30€)

      5 – Options d’assurances renforcées facultatives mais conseillées : Zéro franchise en général 7€*5 soit 35€ pour éviter toute mauvaise surprise facile à imputer par les agences pour une simple rayure sur un parechoc, déjà présente mais qui n’a pas été inscrite sur l’état des lieux à la prise

      Le prix n’est donc plus de 35€ mais de 35€ + 45€ + 50€ + 32€ + 0 franchise 35€

      soit 162€ – 197€ ; on est loin des 35€ initiaux

      L’agence locale n’aurait pas facturé les 45€ pour le passage des frontières vu que c’est ajouté par défaut en conformité avec la réglementation locale. Du coup l’offre à 107€ était nette mais forcément moins avantageuse.

      Qui est responsable en cas de contestation ou de problème dans ce cas? Personne! Ni Skycanner, ni BSP. Le contrat s’établit avec Sixt en réalité donc à ses conditions, qui ne sont pas celles de BSP (intermédiaire 1), ni de Skycanner (intermédiaire 2). Du coup, si vous ne souscrivez pas les assurances lors de la réservation, les prix ne sont plus les mêmes. Dans le cas de Sixt le passage des frontières n’est plus de 45€ mais de 60€. Les conditions pour les jeunes conducteurs ont du être déjà mentionnées donc restent équivalentes. Mais les options pour les franchises passent par Sixt et non plus par mondial assistance, donc si vous effectuez un changement, cela vous coûtera plus cher.

      Sur Autoeurope, il faut procéder de la même manière que dans l’exemple de Skycanner via BSP pour louer chez Sixt. Sauf qu’il y a un intermédiaire de moins, donc des risques de confusions des responsabilités plus limités.

      Dans tous les cas, payez avec une carte bancaire internationale assurée pour les arnaques pour pouvoir passer par votre banque en cas de prélèvements indus! De même, les agences sont en droit de facturer des surcoûts pour accepter des modes de paiement ne permettant pas de prélèvement postérieur à la transaction.


      Ce que donne la simulation le site d’une agence de location en direct ; l’exemple de SIXT

      Voici la simulation sur le site Sixt en direct par internet pour 5 jours du 5 Mai à 22h30 au 10 mai 12h, prise et retour à Split :

      Prix par jour : 12,71€ pour une Fiat à peu près équivalent à l’offre BSP soit environ 64€…

      offre fiat louer une voiture en croatie avec sixtEst-ce vraiment le prix final? Non bien sûr!

      A cela s’ajoutent dans votre cas :

      Assurance jeune conducteur : 60€
      Assurance ferry : 3*5 : 15€ même si vous ne prenez le ferry qu’un jour
      Assurance frontières : 45€ si vous allez jusqu’à Dubrovnik 
      Extra obligatoire : Dans le cas précédent il faut ajouter 32€ pour la prise hors heures d’ouvertures
      Facultativement : 19,90€ / jour pour 0 franchise 

      Donc le prix est de 216€ ou 316€ avec l’option 0 franchise!

      Comment éviter les surcoûts qu’on n’avait pas envisagé? En les prévoyant dès la réservation et en se faisant confirmer par écrit par l’agence ce que comprend précisément le contrat de location de votre voiture en Croatie.

      Il est important pour éviter les mauvaises surprises à la prise du véhicule auprès de l’agence finale à laquelle on loue en réalité : c’est de bien vérifier tous les paramètres avant votre arrivée. Si cela n’a pas été fait, l’agence effectuera un interrogatoire de votre projet : ferries, traversées de frontières etc et rajoutera les frais selon ses conditions en direct le plus souvent, pas toujours aussi avantageuses que celles des offres des intermédiaires sur internet. Ne cherchez pas à cacher vos besoins, elles seront identifiés, car les voitures de location sont vérifiées et enregistrées aux frontières pour pouvoir tracer leur passage et récolter les éventuelles taxes auprès des agences ou auprès des conducteurs. De même, pour les voitures qui empruntent un ferry.

      Les recherches initiales sur internet sont “brutes” et donnent le prix le plus bas théorique pour votre demande. Une fois que vous retenez une offre, il faut vérifier ce que comprend la proposition, quelles sont les conditions générales de vente (sur le site intermédiaire ou sur le site de l’agence). 

      En l’occurrence, les spécificités de la Croatie sont : facturation pour l’emprunt de ferries (sur la durée du séjour, à la journée mais pour le séjour complet), facturation pour la sortie des frontières, facturation pour les jeunes conducteurs en conformité avec la réglementation croate, ou pour les seniors. La dernière facturation est variable d’une agence à l’autre, alors que les deux précédentes sont systématiques pour les agences internationales qui y voient une possibilité de gagner plus pour la location sous prétexte de taxes de frontières et de risques (fantasmés par rapport à chaque pays voisin). Je passe sur toutes les options classiques : 0 franchise ou rachat, assurances tous risques, assurance 2ème conducteur.

      Et bien sûr sur les “services” obligatoires comme le siège réhausseur si on a des enfants par exemple ; je le précise pour les autres lecteurs même si ça ne vous concerne pas probablement. En revanche il faut bien sûr éviter tout ce qui est GPS hors de prix et inutile. Il faut enfin évaluer votre capacité à supporter le risque non pas que le pays ne soit pas sûr mais que les voitures de location sont identifiées comme touristiques et donc des cibles potentielles. Mais là aussi c’est un rapport personnel aux assurances, donc inutile de prendre toutes les options, même si un minimum est recommandé dans la mesure où les franchises sont élevées et effectivement prélevées!

      Il faut ensuite vérifier les frais d’immatriculation et faire en sorte de ne prendre les véhicules que lors des horaires d’ouvertures pour ne pas subir encore des surcoûts que vous aurez à la prise.

      Ensuite il faut aussi vérifier la couverture des risques car les rayures sont des sources d’abus fréquents de la part des agences.

      Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée? » Créez un sujet ou posez une question ICI

    • Anaïs Sur #200132

      Bonjour,
      Nous revenons de Croatie. Le pays était magnifique mais alors l’agence de location ça a été une catastrophe. Dommage de ne pas avoir vu cet article plus tôt. Ca nous aurait bien aidé de savoir tout ce que vous expliquait. Nous faisons partie des voyageurs naïfs qui pensions avoir fait une super affaire en réservant sur un comparateur de prix. Nous avions obtenu une offre à 50€ pour 10 jours. Ca nous semblait trop beau pour être vrai mais nous y avons cru. Nous nous sommes dits que c’était les prix de la basse saison donc pourquoi pas? Et dès l’arrivée à l’aéroport les déconvenues ont commencé. Ca n’était rien par rapport aux galères qui ont suivi.

      D’abord on ne savait pas qu’on devait payer pour pouvoir aller jusqu’à Dubrovnik depuis Split. Première surprise on a découvert qu’il y avait une frontière en Bosnie et qu’on devait l’emprunter et l’agent au bureau nous a dit qu’il fallait payer pour ça. C’était un forfait de l’agence de 75€. On n’a fait que passer 10 km en Bosnie et ça nous semblait cher, mais nous n’imagions pas renoncer à Dubrovnik.
      L’agent nous a demandé si on allait prendre le ferry. Nous avons répondu oui vu qu’on prévoyait d’aller à Korcula.
      Résultat 35€ de plus à la facture.
      Nous passions que ça faisait déjà beaucoup de mauvaises surprises et l’agent nous annonce des frais d’immatriculation pour identifier la voiture aux frontières. Résultat 35€ de plus.
      Et ce n’est pas tout. On prend la voiture en l’ayant mauvaise mais en décidant d’oublier ces frais qu’on n’avait pas prévus. Résultat : arrivée à la fameuse frontière. La queue. On est en avril. Une heure pour arriver jusqu’au poste. Les contrôles ont l’air sérieux. Nous découvrons qu’il y a une anomalie sur la carte verte et qu’on nous refuse l’entrée sur le territoire bosnien. Nous ne comprenons pas tout. Le douanier parle anglais. Nous juste l’anglais scolaire.

      Nous comprenons que la carte de l’assurance de la voiture n’est pas à jour. Impossible de passer. Nous appelons l’agence qui nous dit qu’elle ne voit pas le problème. On a eu du mal à se faire comprendre. Nous demandons alors à l’agent comment on doit faire pour passer la frontière. On avait payé le forfait de 75€! Ca nous semblait déjà beaucoup pour franchir une douane. Là l’agent nous dit qu’il faut repayer car la carte verte doit être refaite. Nous avons l’impression d’être des pigeons. Sauf que pas le choix. Soit on restait bloqué et très frustré de ne pas arriver jusqu’à Dubrovnik. Soit on payait.

      Nous avons mis 1h à essayer de nous faire comprendre et ça ne changeait rien. Tant que l’agent ne voulait pas faire les papiers en règle, c’était un dialogue de sourd. L’agence ne pensait qu’à nous facturer de nouveaux frais si on voulait débloquer la situation et nous parlait de taxes de frontières. Ah des taxes? Mais pourquoi? Et à quoi servaient les 75€ pour le forfait pour aller en Bosnie? A distance par téléphone c’était de plus en plus difficile de s’en sortir. Heureusement qu’à un moment nous avons pensé à revenir chez notre hébergeur pour voir si lui pourrait nous aider en parlant croate.

      L’agence a expliqué qu’il fallait payer mais qu’ils allaient faire payer “seulement” 35€ de plus. Notre hébergeur qui parlait français (heureusement!) nous a aidés à solutionner le problème après 4 heures perdues entre l’attente, la frontière, les discours de sourds au téléphone avec l’agence et le retour 40 km en arrière pour demander l’aide de l’hébergeur!

      L’agence a trouvé le moyen de nous ajouter 50€ de frais de dossier pour gérer les rajouts! On ne l’a su qu’au retour quand on a vu tout ce qui avait été prélevé par cette agence sur notre carte. Pour nous ça ressemble à de la grosse arnaque. Nous ne sommes pas les seuls à avoir connu des problèmes pareils. Nous avons trouvé des témoignages sur les forums qu’on n’avait pas pris le temps de lire avant le départ. On s’était dit qu’avec le guide du routard on s’en sortirait et qu’internet allait nous permettre de trouver de supers prix et des bons plans.

      Tout a été prélevé par la carte bancaire qu’on avait donné par internet. Facture salée. Mauvaise foi et manque de professionnalisme de l’agence. L’agence avait été trouvée par le comparateur. Si nous avons bien compris on aurait du prendre ces options sur internet mais jamais le moteur nous a informés. On a pensé que nous allions payer le prix de base qui était de 50€ pour 10 jours.

      Répondre


Répondre à : Louer une voiture en Croatie : attention aux frais cachés et prix trop bas qui sont trompeurs!
Vos informations: