24 488 vues

Comment prévenir et soigner la gastro?

0

gastroHIVERA l’automne, il faut renforcer nos défenses immunitaires pour éviter les inconvénients liés à la saison froide.  Que vous soyez en vacances ou non, il est assez facile de prévenir la gastroentérite ou les virus qui circulent. Mode d’emploi.

Mesures simples de prévention contre les bactéries et les virus


Huiles essentielles : comment se soigner naturellement avec l’aromathérapie

 gastro virus intestinalLavez-vous les mains régulièrement. Si l’atmosphère de votre appartement est trop sèche, humidifiez les pièces. Diffusez des huiles essentielles (au choix tea tree, ravintsara, lavande vraie, de préférence, éventuellement  citron, orange, eucalyptus radié sauf si vous êtes épileptique ou asthmatique) pour assainir l’air. Dans les transports en commun vous pouvez respirer ces mêmes huiles (voir plus loin) en inhalation profonde sur un mouchoir.

Pour acheter vos huiles essentielles, vous pouvez demander conseil à votre pharmacie ou vous rendre sur l’un des nombreux sites comme Aroma-zone qui propose des prix très compétitifs et un système de fidélité pour récompenser vos achats (email de parrainage ideozmag(at)gmail.com pour obtenir un bon de réduction de 8€). 


Quelles sont les huiles essentielles contre la gastro?


Voici quelques huiles essentielles à avoir toujours près de vous:

Les huiles essentielles ne s’utilisent jamais pures. Vous pouvez les respirer en les inhalant, en les diffusant. Vous pouvez également mélanger une à deux gouttes dans de l’huile végétale comme l’huile de pépins de raisin, l’huile de noyau d’abricot qui sont assez neutres, pour des massages de l’abdomen, par exemple, ou du plexus solaire. Elles peuvent s’absorber mais toujours sur un support : idéalement dans une cuillère de miel, éventuellement sur du pain, un sucre ou un support neutre.

  • Huile essentielle de lavande officinale (ou lavande vraie ou fine, Lavandula Angustifolia) au large spectre, menthe poivrée (Mentha Piperita) contre les spasmes, douleurs intestinales, les nausées et les vomissements, ravintsara (Cinnamomum Camphora Cinéole) et tea tree (Melaleuca Alternifolia),  qui chassent les virus, prémunissent ou soignent aussi les angines et maux de gorge etc, citroneucalyptus radié (si vous n’êtes pas asthmatique) pour diffuser dans l’atmosphère au moins 15 min dans une pièce pour éliminer les risques de virus. La synergie ravintsara et thym à linolol est très intéressante car désinfectante et purifiante, antivirale et antibactérienne. En massage en cas de douleurs, on envisage plutôt les huiles essentielles pour les problèmes intestinaux : la menthe poivrée, le basilic tropical et l’huile essentielle de gingembre que vous pouvez remplacer par le gingembre frais qui peut aussi se boire en infusion ou se mâcher.

picto-stop.jpgNe diffusez pas en présence d’enfants de moins de 3 ans, n’utilisez jamais d’Huile Essentielle sans vérifier le dosage qu’il faut respecter scrupuleusement car les huiles peuvent être toxiques.

Comment diffuser les huiles essentielles? Vous pouvez utiliser un diffuseur brumisateur humidificateur d’air (entre 15 et 45€), mais le mieux est d’investir dans un diffuseur à air sec (entre 50 et 120€) qui préserve toutes les vertus des huiles.

Pour vous initier à l’aromathérapie, trois ouvrages sont très utiles:

Bien dormir et avoir une alimentation équilibrée


Revenons en aux principes de base en période de gastro:

Dormez suffisamment. Ne surchargez pas votre alimentation. Évitez au maximum les produits préparés du commerce, le sucre, les laitages, l’excès de mauvaises graisses, de viande. Pensez à consommer une alimentation vitalisante : les bonnes huiles, suffisamment de fruits,de légumes, de protéines, des “supers aliments” comme les graines germées, les algues, le pollen frais...Bref, tout que je vous répète à longueur de blog. Pensez aussi que le stress affaiblit le système immunitaire !

Si vous vous sentez dans une période fragile faites une cure d’échinacée, de gelée royale ou de spiruline. Pensez à refaire votre flore intestinale avec les probiotiques.

Soigner la gastro : bon régime et traitements naturels

Maintenant voici quoi faire si vous êtes malade :

Régime monodiète

Le premier réflexe si vous vous sentez patraque : ne pas encombrer l’organisme. Arrêtez les produits laitiers, diminuez les mauvaises graisses. Allégez l’alimentation au maximum. Vous économiserez l’énergie nécessaire à votre digestion au profit de vos défenses. Oubliez le vieux précepte “Il faut manger pour avoir des forces” : c’est les repas de la veille qui vous donne l’énergie pour aujourd’hui. Donc, ne mangez pas si vous n’avez pas faim ou contentez-vous d’une soupe de légumes, de bouillon ou d’un seul aliment (monodiète) : riz mi-complet, compote de pomme sans sucre…De même, n’obligez pas à manger un enfant qui n’a pas faim.

 Jean-Claude secondé nous rappelle qu’à peu près toutes les infections,  aussi bien respiratoires qu’articulaires, passent par la gorge. Il faut donc, aux premiers signes d’infection, traiter la gorge en priorité. Pour ce faire prendre de l’homéopathie : 1 dose de Diphtérotoxinum 200K (en pharmacie). Il préconise aussi de rester au chaud et de faire monter la fièvre artificiellement pour brûler les toxines. Mettez donc une bouillotte sur vos pieds et une autre sur les reins. Buvez des tisanes bien chaudes. Attention, Il ne faut pas non plus laisser monter cette fièvre trop haut  ni la faire baisser brutalement.

Traiter la gastro avec les huiles essentielles

Les huiles essentielles purifiantes utilisées pour se prémunir diffèrent des huiles conseillées pour un traitement de choc de la gastro. Contre la diarrhée, l’origan compact est l’huile la plus efficace. Mettez deux gouttes sur un sucre, de la mie de pain ou une cuillère à café d’huile d’olive ou du miel. Absorbez le tout après le repas trois fois par jour. 

Les huiles du mélange suivant sont très puissantes et ont pour vertu de détruire les germes nocifs de l’infection et du virus. Vous devez mélanger ces gouttes dans un flacon et mettre une goutte du mélange 

  • 1 goutte de basilic
  • 1 goutte de Cannelle de Ceylan
  • 1 goutte de Clou de girofle
  • 1 goutte de Thym à linalol
  • 1 goutte de Sarriette des montagnes

Si vos moyens sont plus limités, investissez dans trois huiles très utiles :

  • 1 goutte de Tea tree (ou arbre à thé)
  • 1 goutte de sarriette des montagnes
  • 1 goutte d’essence de citron

 

 

picto attentionVous êtes émétophobe? Vous avez peur de vomir?

LMALADEa gastro est l’un des virus qui réactive le mieux ces angoisses. Même si la peur est de l’ordre de l’émotion et n’est donc pas physique, elle peut être aussi pénible à vivre que les autres désagréments liés au virus. Il existe des solutions douces comme les Fleurs de Bach qui peuvent être utilisées pendant la maladie et agir pour apaiser les peurs et les angoisses diverses et variées. Il y a des complexes comme l’elixir Peurs constitué de plusieurs plantes qui agissent globalement sur les peurs,  et font déjà un bon effet. Les fleurs de Bach agissent normalement sur des peurs spécifiques, qui sont d’origine psychologique.

La gastro, c’est bien réel, me direz-vous! Les fleurs de Bach Mimulus sont conseillées pour les hypocondriaques et les émétophobes ; vous pouvez les associer aux fleurs de Bach Aspen n°2 (tremble) qui agissent sur les peurs inconscientes ou les plus profondes (2 gouttes de chaque, 3 fois par jour). En fait, l’élixir agit sur votre peur et pas sur le symptôme, il aide donc à mieux le vivre.

L’autre elixir phare est Rescue Bach original (4 gouttes dans l’urgence sous la langue ou dans un verre d’eau), qui agit en cas de choc, de peur très violente et difficile à gérer, de choc émotionnel ou physique. Il existe une version en spray encore plus pratique : après l’avoir agité, il faut simplement vaporiser trois pressions dans la bouche en respirant profondément. Attention la formule comprend de l’alcool. Si vous ne le tolérez pas ou que vous voulez traiter un enfant, il faut privilégier la version Rescue Kids. Elle n’empêche pas les vomissements, bien sûr, mais elle réduit la peur qui vous saisit à l’idée de vomir et peut même la soulager complètement.


GASTROENTÉRITE : les bons réflexes pour prévenir la gastro?

Gastro

La clé pour risquer le moins possible de contracter une gastroentérite, c’est bien l’hygiène, que vous alliez ou non aux toilettes, vous devez régulièrement vous laver les mains!


C’est une infection (on a “attrapé” un microbe) inflammatoire du tube digestif qui, d’année en année, est de plus en plus répandue. Une des raisons : nous mettons notre intestin à rude épreuve avec une alimentation de plus en plus transformée, vide de nutriments et, par conséquent, profondément dévitalisante et encrassante.

Le premier geste de prévention est de se laver les mains. Toujours à titre préventif, nettoyez son intestin régulièrement ne serait-ce qu’en allégeant certains repas. Un intestin encrassé en permanence fait le lit des maladies.

Aux premiers signes : arrêt immédiat des aliments trop gras, des sucres rapides et comme précédemment mettez-vous à la diète. N’oubliez pas de bien vous hydrater.


Myrtilles
Un bon réflexe : les myrtilles. Elles contiennent beaucoup de tanins, astringents (resserrent les tissus) qui vont donc stopper la diarrhée. De plus, la myrtille est anti-infectieuse. Vous pouvez même en donner aux enfants et aux bébés. Buvez du pur jus ou faites-une décoction avec des baies séchées en mettant 2-3 cuillères à soupe de baies dans 1/2 litre d’eau. Faire bouillir et laissez frémir 10 minutes. Filtrez. A boire à petites doses tout au long de la journée. Attention les myrtilles fraîches, au contraire, sont légèrement laxatives.

Vous pouvez aussi absorber du charbon végétal actif : 4 à 6 gélules par jour selon votre poids. Prenez-le avec un grand verre d’eau.

Mutitaleen
Très important : Il faut réensemencer la flore intestinale avec des probiotiques (bonnes bactéries). Un bon produit, entre autres, le Multitaleen. Plus de renseignements ici.


Ne mettez pas de bouillotte chaude sur votre ventre. On ne met jamais de chaud sur une inflammation pour ne pas l’entretenir.

Guillaume Gérault nous présente également une poudre à diluer dans de l’eau pour renforcer le système immunitaire. Fructivia bio

Boire du gingembre frais en infusion et croquez un bâton de cannelle sont des  gestes anti infectieux que vous pouvez avoir au quotidien.Canelle

Bel hiver à vous !



Partager

A propos de l'auteur

Liliane VALENTIN, praticienne de Santé, naturopathe,diplômée du Cénatho (Daniel Kieffer)Passionnée depuis toujours par la nature et tout ce qu'elle met à notre disposition pour rester en bonne santé, je vous propose ici des moyens simples et naturels pour améliorer votre bien être.Je vous parlerai de nutrition saine et gourmande, de plantes cultivées et sauvages, de recettes de beauté naturelles, tout ceci dans le respect de l'environnement.Vous trouverez également sur mon blog le programme de l'Association AGIR SANTE à Aulnay-Sous-Bois dans laquelle j'anime des ateliers._____________________________________________________________________________________________________________ Découvrir le blog : AGIR SANTE______________________________________________________________________________________________________________Contactez Liliane sur sa messagerie

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.