Les phares en Croatie : les fidèles gardiens de l’Adriatique

phare en croatie

Dans l’Adriatique au large de la Croatie, on dénombre pas moins de 1244 îles, îlots et récifs. Parmi leurs trésors précieux, 48 phares ont été construits au début du 19ème siècle. Et à côté d’eux, dans des endroits déserts au milieu de la mer, des petites maisons ont été bâties, pour accueillir, des années durant, les gardiens de phare et leur famille. Aujourd’hui, certains des phares de l’Adriatique ont été rénovés, et 11 d’entre eux ont été aménagés pour le séjour des touristes qui fuient les plages surpeuplées et recherchent une atmosphère plus intime, derrière les murs des bâtiments du phare.


Les plus beaux phares en Croatie

Se retrouver seul quelques jours, loin de l’agitation, est le rêve de presque chaque travailleur. Or, un séjour dans les appartements abrités dans les phares combine l’aventure d’un tourisme robinson et le bleu de l’Adriatique. En quête d’un séjour hors des sentiers battus en Croatie ? Vous aurez peut-être envie de vous évader en coupant momentanément avec le monde moderne dans une des rares maisons de pêcheurs sur l’archipel des Kornati. Plus impressionnant encore : dormir dans un phare croate réserve aussi une expérience unique et rare, compte tenu du faible nombre d’hébergements disponibles. Les curieux qui ne se sentent pas prêts pour la grande aventure comme les gardiens de l’Adriatique, visiteront les phares en touristes sur quelques unes des îles confidentielles parmi les plus belles de Croatie…

Le phare de Veli Rat sur l’île de Dugi Otok

Veli Rat est considéré comme l’un des plus beaux phares de l’Adriatique. Il est situé sur l’île de Dugi Otok, dans un paysage de végétation méditerranéenne luxuriante, surplombant les rives blanches et la mer d’une pureté cristalline. C’est sans doute grâce à la majesté de la vue qui s’offre du haut des 40 mètres de sa tour, que ce phare a reçu le surnom de portier maritime de la Dalmatie.

Comme les phares de Savudrija, Rt Zub et Struga, il est possible de s’y rendre en hiver, car il est équipé de chauffage. Ce phare a été construit en 1849 sur le cap nord-ouest de Dugi Otok, à 35 kilomètres à l’ouest de Zadar. A trois kilomètres de là, se trouvent les villages de Veli Rat, Verunić et Polje, tandis que le port à ferrys de Brbinje est distant de 20 kilomètres. Deux appartements de trois et quatre personnes ont été aménagés dans ce phare, qu’on peut atteindre avec son véhicule personnel. Des liaisons routières existent avec les villages, il est donc possible de s’y ravitailler fréquemment. Si vous souhaitez visiter, outre toutes les beautés de Veli Rat, le Parc national des Kornati ou le Parc naturel Telaščica, tout proches, vous pouvez le faire à partir de Sali, à l’autre bout de l’île de Dugi Otok.

Le phare de Lastovo : la vigie de l’ancienne île des pirates

Au centre de la rive sud de l’île de Lastovo, à l’entrée de la baie de Skrivena Luka, se trouve le cap Struga où l’on a construit, en 1839, le phare du même nom, pouvant accueillir 15 personnes. Lastovo est une île faiblement peuplée, éloignée de Split et Dubrovnik de 55 milles nautiques, et dont l’archipel compte plus de 40 îles, îlots et récifs.

Le phare de Vodic est situé à 70 mètres au-dessus du niveau de la mer, au bord d’une falaise abrupte d’où l’on a un panorama exceptionnel sur la haute mer. De magnifiques belvédères et un accès facile à la mer par une forêt de pin du côté nord du phare rendent cette destination touristique très attractive.

Le phare de l’île de Sušac au large de Hvar

L’île de Sušac, est située hors des couloirs de navigation, à 23 milles nautiques de l’île de Hvar et 13 milles nautiques à l’ouest de l’île de Lastovo. Tout autour de l’île, la mer s’étend à perte de vue, ce qui procure le sentiment unique d’être coupé du monde extérieur. Ce sentiment est même encore plus intense qu’à Palagruža, d’où l’on peut parfois apercevoir la côte italienne. De loin, Sušac trompe l’observateur par un effet d’optique, qui donne l’impression qu’elle est composée de deux îles. Le phare de Sušac a été bâti en 1878, sur la partie la plus méridionale de l’île qui est particulièrement raide, et où les falaises tombent dans la mer profonde et pure, dont la transparence, après que la bora ait soufflé, peut atteindre 30 mètres de profondeur.

Le côté sud-est de l’île descend en pente douce dans la mer et abonde en jolies criques et en sentiers de promenade. Le bâtiment du phare se trouve à une hauteur de 100m, d’où la vue s’étend à l’infini sur les flots. Il est construit en pierre, sur un étage, et comprend deux appartements de quatre personnes.

Le phare de Sućuraj sur l’île de Hvar

Situé dans le village de Sucuraj à la pointe sud de l’île de Hvar, à l’entrée de la baie de Pučišća, le phare de Sućuraj a été créé et inauguré en 1874. Il est exploité par la société d’État Plovput. Sa tour carrée de pierre grise mesure plus de 14 mètres.

phare de sucuraj

 

Le phare de Palagruža, aventure sur l’île la plus éloignée de la Croatie

Le phare de Palagruža a, lui, été construit en 1875 sur l’île du même nom, située au milieu de la mer Adriatique, entre les côtes italienne et croate, à 68 milles nautiques au sud de Split et 26 milles nautiques au sud de l’île de Lastovo. Il s’agit de l’île croate la plus éloignée du continent, d’une beauté exceptionnelle et à l’histoire très riche.

Le bâtiment du phare se trouve au centre de l’île, à une hauteur de 90 mètres, c’est pourquoi il n’est pas conseillé comme destination de vacances pour les personnes plus âgées ou n’étant pas en bonne condition physique. Le bâtiment spacieux comprend deux appartements de quatre personnes. C’est autour de Palagruža qu’est situé le plus riche espace de pêche de l’Adriatique. Par contre, la plongée individuelle y est interdite.

Le phare Porer près de Premantura en Istrie

C’est en 1833 qu’a été construit le phare Porer, sur l’îlot éponyme, au sud-ouest du cap sud de l’Istrie. Cet îlot est un rocher d’une largeur de 80 mètres, à 2,5 kilomètres de la côte et du village de Premantura. La tour, d’une hauteur de 35 mètres, s’élève au milieu du bâtiment en pierre du phare. Des quatre côtés s’étend l’espace économique et immobilier du phare.

A proximité, on trouve de belles criques et de jolis îlots. Ce bâtiment en pierre est construit de plein-pied, avec une cour bétonnée. Il comporte, lui aussi, deux appartements de quatre personnes.

Le phare de l’archipel Sveti Ivan au large de Rovinj

Le phare Sveti Ivan (Saint-Jean), dont la construction date de 1853, se trouve sur l’îlot le plus éloigné du petit archipel au large de Rovinj. Il s’agit d’un rocher désert avec une côte relativement moins sauvage et une mer peu profonde, ce qui fait de Sveti Ivan une destination idéale pour les Robinsons modernes avec des enfants en bas-âge. La tour du phare, d’où l’on a une vue splendide, mesure 23 mètres de haut, tandis que, dans le bâtiment lui-même, on trouve deux appartements pour quatre personnes.

Le phare Sveti Petar près de Makarska

Le phare de Sveti Petar (Saint-Pierre) a été construit quant à lui en 1884 sur la presqu’île qui lui a donné son nom, à l’entrée de Makarska, à proximité de l’une des belles plages de l’Adriatique.

Ce phare n’est qu’à 20 minutes de marche du centre de Makarska, et à 85 kilomètres de l’aéroport de Split. Le bâtiment, en pierre, ne compte qu’un seul étage et un appartement conçu pour cinq personnes. Ce phare est souvent visité par des touristes hongrois, ce qui en fait, en saison, une destination qui ne pourra vous offrir calme total et intimité. De plus, le phare fait partie d’une promenade, qui amène régulièrement baigneurs et promeneurs autour du phare et sur la plage située face à lui.

Le phare de Prišnjak près de l’île de Murter

La petite île de Prišnjak se trouve à environ 300 mètres de la côte ouest de l’île de Murter. C’est en 1886 qu’on y a construit un phare de façon à ce que les capitaines puissent plus facilement s’orienter, la nuit, dans l’archipel de Murter, en venant du sud et de l’ouest. La mer alentour est particulièrement riche en poissons, et le bâtiment du phare n’est qu’à 15 mètres de la plage. Parcourue par des murs de pierres sèches avec quelques pins, Prišnjak est la plus belle des petites îles de Murter.

Le phare inclut un vaste appartement et une grande terrasse en pierre. Entouré d’une forêt de pins, il est l’endroit idéal pour des vacances sportives et récréatives. Un séjour sur l’île de Prišnjak est aussi intéressant au printemps, qui est la meilleure saison pour la pêche sportive, qu’en été, quand on peut profiter d’une mer chaude et de nuits étoilées, ou en automne qu’ornent les plus beaux couchers de soleil dans la région des Kornati. A proximité, il y a toute une série d’îlots mais aussi le Parc national des Kornati, qui ne se trouve qu’à 6 milles nautiques.

Les phares de Savudrija et de Lanterna

Le phare de Savudrija date, lui, de 1818 et est le plus ancien de l’Adriatique, mais aussi le plus septentrional de Croatie, car il se trouve à la frontière avec la Slovénie, à seulement 56 kilomètres au sud de la ville italienne de Trieste. Le centre touristique le plus proche est la ville de tennis bien connue, Umag, à 9 kilomètres de Savudrija.

Le site est vraiment bien relié aux environs par voies routières. Le phare a une hauteur de 36 mètres et met à la disposition des touristes un appartement de quatre personnes. La mer se trouve à 30 mètres tandis que de nombreux restaurants sont situés non loin de là. Le phare de Rt Zub a été érigé en 1872 sur la presqu’île de Lanterna.

De Poreč d’un côté, et de Novigrad, de l’autre, celle-ci s’étend sur 13 kilomètres environ. La presqu’île de Lanterna s’étend entre deux baies, celle de Tarska et celle de Lunga, toutes deux réputées pour leurs belles plages de galets, adaptées aux jeux des enfants. Le phare est un bâtiment en pierre, à dix mètres de la mer et couvert de végétation luxuriante. Il abrite un appartement conçu pour accueillir six personnes, se compose d’un rez-de-chaussée et d’un étage et comprend aussi une cour clôturée.

La proximité de Poreč, célèbre centre culturel (sa basilique euphrasienne est inscrite sur la liste du patrimoine culturel de l’Unesco), et de Novigrad avec ses nombreuses activités sportives et de loisirs et sa marina, permettra aux visiteurs de s’adonner à des activités suffisamment variées, avec un grand choix de restaurants, d’auberges et d’endroits pour sortir. Ce phare est assez unique, car, bien qu’il soit facilement accessible par tous les moyens de transport, il garantit calme et sécurité à ses hôtes, ce qui en fait un très bon choix pour les vacances d’été de familles avec des jeunes enfants.

Phare de Crna Punta : vue sur l’Istrie

Ce phare actif se situe sur une petite péninsule à 5 km de Koromačno et 2 km du village de Skritača. Rattaché à la municipalité de Raša, il jouit d’un environnement naturel des plus reposants et est doté d’une plage privée. Ouvert toute l’année, il sert également de cadre à des événements comme des cérémonies de mariage et anniversaires.

Ici, on profite de la nature et de la mer aux eaux cristallines. Un chemin de randonnée Suze svete Lucije (les larmes de Sainte Lucie) réserve un point de vue magnifique sur l’Istrie. Vous découvrirez aussi à l’occasion une petite source au milieu d’un rocher.

Marlera, l’un des plus beaux phares d’Istrie

phare de marlera

Le phare Marlera a été construit en 1882, rénové en 2012 et il est situé dans le petit village de Ližnjan en Istrie au Nord de la Croatie. Il est situé à 50m de la mer protégé et perché sur les rochers. Ce phare est idéal pour oublier le monde extérieur et pour profiter ainsi de vos vacances! Tout autour c’est la nature tout simplement magnifique et interminable bleu de la mer …

C’est un endroit où vous pouvez vous asseoir et écouter les vagues qui viennent s’écraser contre les falaises. C’est un voyage différent, unique, sans doute inoubliable! Il est à seulement 4 km du premier village appelé Ližnjan et à 10 km de Pula où se situe l’aéroport et les ferries !

Pour aller plus loin :

Les derniers articles par Office de tourisme de Croatie (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *