Aller au contenu

Littérature chinoise

Mo Yan « ne pas parler »: l’histoire exceptionnelle d’un écrivain chinois…

moyanAlors que la Chine fête avec une pompe grandiose le soixantième anniversaire de la révolution chinoise, voici le récit d’une rencontre avec Mo Yan, un des écrivains les plus talentueux et les plus prolifiques de Chine, l’auteur du vertigineux « Beaux seins, belles fesses » – où défilent les 6O années d’histoire chinoise aujourd’hui à la fête à Pekin. Mo Yan nous livre sa vision à la fois très critique, et haute en colère et en couleur, de l’histoire chinoise récente.

Lire la suite »Mo Yan « ne pas parler »: l’histoire exceptionnelle d’un écrivain chinois…

Le pays de l’alcool de Mo Yan : un roman décevant sur le cannibalisme

Je vous parlais en septembre dernier d’une lecture que j’avais beaucoup appréciée, Le Maître a de plus en plus d’humour de Mo Yan. J’avais beaucoup aimé ce livre, le premier de Mo Yan que je lisais. Je suis donc passée à un de ses livres un peu plus épais, Le pays de l’alcool. Et j’ai beaucoup moins aimé… Si l’histoire est intéressante, avec un thème original et traité de manière également originale avec deux narrations en parallèle, je l’ai trouvé long long long.

Lire la suite »Le pays de l’alcool de Mo Yan : un roman décevant sur le cannibalisme

Les pavots rouges – Alai

Voyage littéraire aux confins du Tibet et de la Chine quand les chefs de clan régnaient sur les vallées et les hommes qui y habitaient, pour découvrir une histoire de Alai, un Chinois du Tibet, qui raconte la saga d’une famille qui devint puissante grâce au pavot mais connut hélas rapidement le déclin. Les derniers soubresauts du Tibet avant la sinisation.Lire la suite »Les pavots rouges – Alai

La dure loi du Karma de Mo Yan : de Mao à la loi du marché

Dans La dure loi du Karma de Mo Yan, Ximen Nao, un propriétaire terrien jovial et amène, se fait arrêter en pleine Révolution chinoise et fusiller sans autre forme de procès: son crime est d’être un possédant, avec terres, épouse et concubine, même s’il n’a pas été pingre envers autrui. Malgré ses cris d’innocence, il est passé par les armes et se retrouve en Enfer où il continue, entre divers tourments, à crier contre l’injustice du monde.

Le Maître a de plus en plus d’humour de Mo Yan ; triste tableau de la société contemporaine chinoise

moyan1Le Maître a de plus en plus d’humour est un très court roman de Mo Yan. On y suit les aventures de Ding Shikou, dit maître Ding: son usine a fait faillite, et il est licencié, sauf qu’il est seulement à un mois de la retraite. C’est tout un monde qui s’écroule… Jusqu’à ce qu’il retrouve le sourire avec une idée originale, qui ne lui apportera pas que de l’argent…

Lire la suite »Le Maître a de plus en plus d’humour de Mo Yan ; triste tableau de la société contemporaine chinoise

  1. Home
  2. /
  3. Littérature chinoise